Blanche de Bourbon (1868-1949)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Blanche d'Espagne)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blanche de Bourbon.
Blanche de Bourbon
Infanta Blanca of Spain.jpg

Blanche de Bourbon

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
ViareggioVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Antoine de Habsbourg-Toscane
François Joseph de Habsbourg-Toscane (en)
Charles-Pie de Habsbourg-Toscane
Archiduchesse Immaculata d'Autriche, princesse de Toscane (en)
Archiduc Rainier d'Autriche (en)
Maria Antonia von Habsburg-Lothringen (en)
Archiduc Leopold d'Autriche, Prince de Toscane (en)
Archiduchesse Margareth d'Autriche (en)
Archiduchesse Dolores d'Autriche (en)
Archduchess Assunta of Austria (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Blanche de Bourbon, fille de France et infante d'Espagne (titres de courtoisie) pour les légitimistes français et pour les carlistes espagnols (baptisée Blanche de Castille[1] Marie de la Conception[2] Thérèse Françoise d'Assise[3] Marguerite Jeanne Béatrice Charlotte Louise Fernande Aldegonde Elvire Ildephonsine Régine Josèphe Michelle Gabrielle Raphaëlle de Bourbon[4]), née le 7 septembre 1868 à Graz et morte le 25 octobre 1949 à Viareggio, est la fille aînée de Charles de Bourbon (1848-1909), duc de Madrid, prétendant aux trônes de France et d'Espagne, et de Marguerite de Bourbon (1847-1893), princesse de Parme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Blanche de Bourbon épousa le 24 novembre 1889 Léopold Salvator de Habsbourg-Lorraine, prince impérial et archiduc d'Autriche, prince de Toscane (titre de courtoisie), fils de Charles Salvator de Habsbourg-Lorraine, prince impérial et archiduc d'Autriche, prince de Toscane, et de Marie-Immaculée de Bourbon, princesse royale des Deux-Siciles.


Dix enfants sont issus de cette union :

  • Maria de los Dolores de Habsbourg-Lorraine (1891-1974)
  • Marie Immaculée de Habsbourg-Lorraine (1892-1971), en 1932 elle épousa Nobile Neri-Serneri
  • Marguerite de Habsbourg-Lorraine (1894-1986), en 1937 elle épousa François Taliani de Marchio
  • Léopold de Habsbourg-Lorraine (1897-1958), il prit la nationalité américaine, en 1919 il épousa Dagmar-Nicolecs Podrinska dont il divorça en 1931, en 1947 il épousa Alice Coburn (postérité)
  • Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine (1899-1977), en 1924 elle épousa Ramon Orlandis y Villalonga, veuve elle épousa en 1942 Louis Perez Sucre
  • Antoine de Habsbourg-Lorraine,
  • Assunta de Habsbourg-Lorraine (1902-1993), en 1939 elle épousa Joseph Hopfinger dont elle divorça en 1950
  • François Joseph de Habsbourg-Lorraine (1905-1975), il prit les titres de princes de Habsbourg-Lorraine et de Bourbon et de duc de Madrid, il prit la nationalité espagnole et fut prétendant au trône d'Espagne[réf. nécessaire], en 1927 il épousa Marthe Baumer dont il divorça, il épousa en 1962 Marie Hélène Senig (postérité)
  • Charles-Pie de Habsbourg-Lorraine (1909-1953), il fut prétendant au trône d'Espagne, en 1938 il épousa Christa Satzger de Balvanyos dont il divorça en 1950 (postérité)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit de Blanche de Castille (de la maison d'Ivrée), reine de France, mère de saint Louis, qui est parfois considérée comme sainte (Simbología iconográfica de los santos, p. 337) ou comme bienheureuse (paroisse Saint-Martin-de-Porres, à Hermosillo, au Mexique), sans toutefois avoir été canonisée ni béatifiée.
  2. Vocable de sainte Marie, en référence à son Immaculée Conception.
  3. Féminisation du patronage de saint François d'Assise.
  4. Patrick Van Kerrebrouck et avec la collaboration de Christophe Brun (préf. Hervé Pinoteau), Nouvelle histoire généalogique de l'auguste maison de France, t. IV : La maison de Bourbon – 1256-2004, vol. 1, Villeneuve-d'Ascq, Patrick Van Kerrebrouck (auto-édition), , 2e éd. (1re éd. 1987), 1010 p. (ISBN 2950150950), partie 2, chap. I (« Rois de France et de Navarre, Chefs de la maison de Bourbon »), p. 252.