Blanche Lefebvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Blanche Lefebvre
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Place Blanche Lefebvre.jpg
plaque commémorative

Blanche Lefebvre, née en 1847 et morte le à Paris[1], est une communarde de 1871 dans le quartier des Batignolles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Blanche Lefebvre est une blanchisseuse du lavoir Sainte-Marie des Batignolles.

Lors de la Commune de Paris de 1871, elle est membre du Club de la Révolution sociale, créé le 3 mai 1871 dans l'église Sainte-Marie des Batignolles et de la Commission exécutive du comité central de l’Union des femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés[2].

Elle a notamment participé à la défense de la place Blanche[3], en compagnie de Élisabeth Dmitrieff, Nathalie Lemel, Malvina Poulain et Julia Béatrix Euvrie.

Durant la Semaine sanglante, Blanche Lefebvre combat les troupes versaillaises et est tuée le 23 mai 1871, à l’âge de 24 ans, sur la barricade des Batignolles[1],[4].

Postérité[modifier | modifier le code]

Une place est créée en 2012[5] dans le cadre de la ZAC Porte-Pouchet sous l'appellation provisoire « BY/17 ». En juin 2013, la mairie de Paris la dénomme « place Blanche-Lefebvre[6] ».

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Mairie de Paris - Projet de délibération - Attribution à une place de la dénomination «place Blanche Lefebvre» (17e) », sur paris.fr (consulté le 7 janvier 2018)
  2. « Commune de Paris. Affiche. Appel aux ouvrières. 18 mai 1871. N° 342 », sur bibliotheques-specialisees.paris.fr (consulté le 7 janvier 2018)
  3. « Communication de Marie Guermont au colloque Republique Commune de novembre 2011 », sur federations.fnlp.fr (consulté le 7 janvier 2018)
  4. Honneur à Blanche Lefebvre.
  5. [http://www.parisrues.com/rues17/paris-17-place-blanche-lefebvre.html « Les rues de Paris | place Blanche-Lefebvre | 17�me arrondissement »], sur www.parisrues.com
  6. [PDF] Attribution sur le site paris.fr, juin 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]