Blackmagic Design

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Blackmagic Design
logo de Blackmagic Design
Logo de Blackmagic Design

Création 1984
Fondateurs Grant Petty
Forme juridique Société à capitaux privésVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Port Melbourne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Direction Grant Petty (CEO)
Activité Electronique, cinéma, télévision, vidéo
Produits Blackmagic URSA
Blackmagic URSA Mini
Blackmagic Cinéma Caméra
Black Magic Pocket Cinéma Caméra
Blackmagic Micro Cinema Camera
Da Vinci Resolve
Fusion
Mélangeurs de production ATEM
Enregistreurs à disques
Convertisseurs broadcast
Contrôle vidéo
Site web http://www.blackmagicdesign.com/fr

Blackmagic Design est une entreprise australienne fabriquant du matériel électronique pour la télévision et le cinéma.

L'entreprise fondée par Grant Petty en 1984, fabrique de l'équipement pour l'acquisition vidéo, l'édition, la conversion ou encore l'étalonnage. Elle fabrique également ses propres caméras de cinéma numérique.

Produits[modifier | modifier le code]

Caméras[modifier | modifier le code]

Blackmagic Cinema Camera[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la première caméra de cinéma numérique de la société. Présentée au NAB en 2012[1] à un prix défiant toute concurrence, elle intrigue les professionnels du secteur qui voient en elle une caméra de cinéma abordable. Elle possède cependant de nombreux défauts notamment en matière d'ergonomie qui suscitent alors de nombreuses interrogations sur les capacités de cette caméra dans un flux de production.

Elle fonctionne avec des optiques à monture MFT, possède un capteur 2,5K et annonce 13 diaphragmes de plage dynamique. Elle enregistre sur des SSD classiques de PC au format 2,5". Elle est capable d'enregistrer en

CinemaDNG (en), Apple ProRes et Avid DNxHD. Mise à part quelques boutons, la majorité des fonctions de la caméra sont accessibles via son écran tactile. C'est aussi une des raisons pour lesquelles elle paraît moins ergonomique que d'autres appareils qui intègrent des boutons physiques, à l'image de la gamme cinéma de Canon.

Blackmagic URSA[modifier | modifier le code]

Au NAB 2014, la société australienne présente la URSA, une caméra de cinéma numérique abordable au capteur Super 35 et pouvant enregistrer jusqu'à 60 images par seconde en 4K. Elle est disponible dès l'été 2014 en version EF (4K UHD) et PL (Full HD) puis en version B4 et HDMI plus tard dans l'année aux alentours de 5000€[2].

Blackmagic URSA Mini[modifier | modifier le code]

Présentée au NAB 2015, elle est la version allégée de la URSA présentée l'année d'avant. Elle enregistre en RAW et ProRes sur des cartes CFast et dispose de connectiques professionnelles tout comme sa grande sœur (sortie vidéo 12G-SDI, entrées audio XLR...).

Blackmagic Pocket Cinema Camera[modifier | modifier le code]

Au NAB 2013, la société annonce également la Black Magic Pocket Cinéma Caméra, une caméra de très petite taille, capable d'enregistrer en résolution Full HD et plutôt destinée aux amateurs confirmés ou aux reporters ayant besoin de beaucoup de maniabilité. La caméra est capable d'enregistrer en 1080p CinemaDNG ou ProRes, possède 13 diaphragmes de plage dynamique et est compatible avec la monture MFT pour un prix avoisinant les 800 . Elle possède un capteur de 12,48x7,02 mm au format Super 16 et peut enregistrer en 23.98, 24, 25, 29.97 et 30 images par seconde. Elle dispose d'une entrée micro et ne peut pas prendre de photos.

Blackmagic Micro Cinema Camera[modifier | modifier le code]

Annoncée au NAB, il s'agit d'une caméra très compacte dédiée aux prises de vues extrêmes ou discrètes. Équipée d'un capteur Super 16, elle produit des images en résolution Full HD. Elle dispose d'une monture micro 4/3 et est présentée comme adaptée pour la prise de vue avec drones.[3].

Anciennes caméras[modifier | modifier le code]

Blackmagic Production Camera 4K[modifier | modifier le code]

Au NAB 2013, la société annonce la Blackmagic Production Camera 4K, une caméra de cinéma semblable à la Cinema Camera mais capable d'enregistrer en résolution 4K à 30 images par seconde.

À l'occasion du NAB 2015, Blackmagic présente la URSA Mini qui fait disparaître la Cinema Production 4K du catalogue.

Logiciels[modifier | modifier le code]

Blackmagic Design distribue les deux logiciels suivants, chacun dans une version gratuite et une version payante (plus étoffée en fonctionnalités) :

Ces deux logiciels sont réunis au sein de DaVinci Resolve depuis la version 15[4].

Problèmes et critiques[modifier | modifier le code]

  • La Blackmagic Cinema Camera annoncée en 2012 est équipée d'un capteur défectueux, qui entraîne des retards de livraison jusqu'à un an pour certains clients.[5].
  • Les problèmes de livraison continuent avec les deux autres caméras que sont la Blackmagic Production Camera 4K et la Blackmagic Pocket Cinema Camera. Cette fois-ci encore, la société peine à livrer les caméras à temps.[6].
  • Les professionnels critiquent souvent le manque d'ergonomie des caméras à cause du nombre limité de boutons physiques.[7].
  • La société ne respecte pas les obligations légales en Europe en matière de garantie, certains produits sont couverts par une garantie de moins de 2 ans.

Références[modifier | modifier le code]