Black Lagoon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Black lagoon)
Black Lagoon
Image illustrative de l'article Black Lagoon
Logo de Black Lagoon
ブラックラグーン
(Burakku Ragūn)
Genre Seinen
Thèmes Action, aventure, gangster, comédie noire
Manga
Auteur Rei Hiroe
Éditeur (ja) Shōgakukan
(fr) Kabuto (faillite), Kazé
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Sunday Gene-X
Sortie initiale en cours
Volumes 11
Anime : Black Lagoon
Réalisateur
Studio d’animation Madhouse
Licence (fr) Déclic Images, Kazé, Netflix
Chaîne Drapeau du Japon Chiba TV
1re diffusion
Épisodes 12
Anime japonais : Black Lagoon : The Second Barrage
Réalisateur
Studio d’animation Madhouse
Licence (fr) Déclic Images, Kazé, Netflix
Chaîne Drapeau du Japon KBS Kyoto, TV Nagoya, TV Kanagawa, Sun TV
1re diffusion
Épisodes 12
Anime japonais : Black Lagoon: Roberta's Blood Trail
Réalisateur
Studio d’animation Madhouse
Licence (fr) Kazé, Netflix
1re diffusion
Épisodes 5

Black Lagoon (ブラックラグーン?) est un manga écrit et dessiné par Rei Hiroe. Il est prépublié depuis 2002 dans le magazine Monthly Sunday Gene-X de l'éditeur Shōgakukan, et neuf tomes sont sortis en . Le tirage des neuf premiers volumes s'élèvent à 5 600 000 exemplaires en . D'abord éditée par Kabuto, la version française est publiée par Kazé depuis . L'auteur a repris l'écriture au printemps 2017.

Une adaptation en série télévisée d'animation de douze épisodes a été diffusée hebdomadairement du 8 avril au sur Chiba TV. Une deuxième saison a ensuite été diffusée entre octobre et , et une troisième saison est sortie sous forme d'OAV entre et .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Rokuro Okajima, jeune employé japonais d'une grande entreprise, est chargé de voyager sur les mers d'Asie du Sud-Est pour livrer un disque contenant des données secrètes et capitales sur la société pour laquelle il travaille. Malheureusement, son bateau se fait attaquer par une bande de pirates free-lance voulant récupérer son bien et lui-même sera pris en otage sur leur bateau, le Black Lagoon, un vieux torpilleur.

Pensant que sa compagnie va tout mettre en œuvre pour le secourir, il ne s'inquiète pas outre mesure. Ce qu'il ignore, c'est que ses supérieurs ont engagé des mercenaires pour le faire taire et détruire toutes les preuves de l'existence du disque… Au terme de ce premier épisode rocambolesque, il décide d'abandonner sa vie au Japon pour rejoindre l'aventure de ces pirates des temps modernes.

Univers[modifier | modifier le code]

La majorité de l'action se déroule dans la ville fictive thaïlandaise de Roanapur (Roanapura) et sur les mers du sud-est asiatique dans les années 1990. Roanapur est une ville dans laquelle les criminels (voire psychopathes) sont sur-représentés. La ville est un « melting-pot du crime ». Sa population et les personnages de l'histoire ont des origines diverses (Rokuro Okajima est japonais, Revy est sino-américaine, etc). La police y est corrompue (par exemple, Watsup). Plusieurs organisations criminelles sont présentes. La mafia russe domine la ville, mais laisse un peu de place à d'autres groupes tels que les Triades chinoises. La deuxième moitié de la saison 2 se déroule au Japon. Bien que secondaire dans l'histoire, tout un contexte géopolitique fictif est mis en place au fur et à mesure des épisodes.

Personnages[modifier | modifier le code]

Rock
Le personnage principal de la série. Le salaryman. Rokuro Okajima, alias Rock, le dernier arrivé dans l'équipe. Voyant que ses patrons étaient prêts à le sacrifier, il rejoint l'équipage du Black Lagoon. Il se montrera très habile comme négociateur mais également stratège quand il y est poussé, mais refuse de toucher à une arme. Il a, apparemment, quelque sentiment pour Revy.
Revy[1]
Le personnage féminin principal de la série. Surnommée « Two-Hands » (Double Détente en VF) à cause de son habileté à se servir de ses deux pistolets Beretta M92F sword Cutlass. Une jeune femme splendide, mais également têtue et irascible, une véritable tête brûlée. Elle est très efficace dans les combats. Il lui arrive parfois de devenir incontrôlable ; dans ces cas là, seul Dutch peut la calmer. Elle apprécie, bien qu'elle le nie, Rock et lui donne souvent des surnoms, même si c'est souvent pour le taquiner.
Revy est femme sino-américaine à la peau légèrement bronzée dans la mi-vingtaine aux cheveux Bordeaux, un tatouage tribal qui s’étend jusqu’à son coup sur le haut du bras droit. Revy est bien loin du cliché de la femme un peu idiote que l’on peut voir la plupart du temps qui doit tout le temps se faire protéger par le personnage principal, ce qui est d’ailleurs l’inverse dans cet œuvre, Revy est une tueuse impitoyable et sadique sans conscience, qui sera prête à tuer quiconque à la moindre provocation, même des civils non armés.
Dutch
Le patron de la compagnie Lagoon. Ancien Marine, il reste calme dans toutes les situations. Cependant, on apprend dans la troisième saison que « sa carrière, c'est du pipeau ». On ne sait pas pourquoi il ment sur celle-ci.
Benny
L'étudiant cool. Il s'occupe de la maintenance et de l'informatique. Il a dû fuir les États-Unis car il était recherché par le FBI et la mafia. Hackeur de génie, il se révèle très doué et finit par sortir avec Jane, une autre hackeuse qu'il a sauvée plus par curiosité qu'altruisme.
Balalaïka
Chef de la mafia russe de l'Hôtel de Moscou à Roanapura. Ancien officier de l'armée russe, elle avait le rang de capitaine dans les forces spéciales des troupes aéroportées et elle et ses hommes ont été destitués de leurs fonctions à la suite d'un refus d'ordre, choisissant de sauver un enfant plutôt que d'accomplir sa mission ; ce qui entraîna également la mort d'un de ses soldats au cours de cette opération militaire en Afghanistan. Elle a alors quitté l'armée en entraînant avec elle les soldats de son ancienne unité, pour intégrer la mafia. Sans pitié, elle est très rusée et tireuse d'élite experte au Dragunov.

Manga[modifier | modifier le code]

Un chapitre pilote a été publié dans le magazine Monthly Sunday Gene-X d', avant que la série débute mensuellement dans le numéro de [2]. Le premier volume relié est publié par Shōgakukan le . La série a connu une période de pause entre et [3].

La version française a dans un premier temps été publiée par Kabuto, mais à la suite de la faillite de l'éditeur, seuls cinq volumes sont sortis. La licence a ensuite été reprise par Kazé[4],[5]. Le manga est également édité en Amérique du Nord par VIZ Media[6].

Une réédition des 11 tomes de la série ainsi qu'un coffret collector (tomes 1 à 10) sont parus depuis l'été 2018.

La série reprend avec la sortie du tome 11 fin 2018 au Japon ( en France), ainsi que l'annonce de la poursuite du Manga.


Un spin-off signé du mangaka Tatsuhiko Ida, scénariste du manga X Blade. Ce nouveau manga sera consacré au personnage secondaire de Sawyer, une "nettoyeuse" du monde criminel de Roanapur qui utilise toujours une tronçonneuse pour se débarrasser des corps.

Le premier chapitre de ce spin-off est prévu pour le .

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

Les dates de parutions françaises correspondent à l'édition de Kazé.

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] 4-09-157201-4[ja 1] [fr 1] 978-2-84965-730-0[fr 1]
2 [ja 2] 4-09-157202-2[ja 2] [fr 2] 978-2-84965-731-7[fr 2]
3 [ja 3] 4-09-157203-0[ja 3] [fr 3] 978-2-84965-732-4[fr 3]
4 [ja 4] 4-09-157204-9[ja 4] [fr 4] 978-2-84965-733-1[fr 4]
5 [ja 5] 4-09-157020-8[ja 5] [fr 5] 978-2-84965-734-8[fr 5]
6 [ja 6] 4-09-157075-5[ja 6] [fr 6] 978-2-84965-735-5[fr 6]
7 [ja 7] 978-4-09-157113-7[ja 7] [fr 7] 978-2-84965-789-8[fr 7]
8 [ja 8] 978-4-09-157140-3[ja 8] [fr 8] 978-2-84965-877-2[fr 8]
9 [ja 9] 978-4-09-157189-2[ja 9] [fr 9] 978-2-84965-970-0[fr 9]
10 [ja 10] 978-4-09-157375-9[ja 10] [fr 10] 978-2-82031-778-0[fr 10]
11 978-4-09943-031-3 978-2-82033-607-1

Anime[modifier | modifier le code]

L'adaptation en série télévisée d'animation a été annoncée en [7]. Composée de douze épisodes, elle a été diffusée entre le [8] et le . Une deuxième saison, annoncée en [9] et également composée de douze épisodes, a été diffusée du [10] au . Ces deux saisons ont été compilées en six coffrets DVD chacune, puis en Blu-ray[11].

Une troisième saison a ensuite été annoncée en [12]. Nommée Black Lagoon: Roberta's Blood Trail, elle est composée de 5 épisodes sortis entre et [13],[14].

En 2007, Déclic Images annonce l'acquisition de la licence en France[15]. Un coffret collector, comprenant la VOST et la VF, est également sorti le [16]. En 2012, la licence est reprise par Kazé qui ressort un coffret DVD des deux premières saisons, ainsi qu'un Blu-Ray de chacune des deux saisons, le [17]. La troisième saison, composée de 5 épisodes, est sortie quant à elle le , en DVD et Blu-Ray avec un nouveau doublage[18]. La série a également été diffusée sur la chaine GONG[19].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Personnages Voix japonaises Voix françaises
(saisons 1 et 2)
Voix françaises
(OAV)
Revy Megumi Toyoguchi Dany Beneditto Bérangère Jean
Rock Daisuke Namikawa Damien Laquet Jean-François Pages
Dutch Tsutomu Isobe Pascal Gimenez Antoine Tomé
Benny Hiroaki Hirata Laurent Pasquier Alexandre Coadour
Balalaïka Mami Koyama Annie Vogel Laura Zichy
Roberta Michie Tomizawa Karl-Line Heller Agnès Manoury
Fabiola [[]] [[]] Caroline Combes

Kazé a racheté la licence à Déclic Images et a commandé le doublage des cinq OAV à un autre studio que celui qui s'était chargé du doublage des deux premières saisons. Le casting vocal a donc été entièrement remanié. Au niveau de l'adaptation, on notera qu'un seul et même auteur, Anthony Panetto[20], a signé les 24 premiers épisodes et que cinq autres autrices[21] se sont chargées de l'écriture des cinq OAV. Cette volonté de l'éditeur explique sans doute les quelques différences dans certains noms propres, par exemple.

Musiques[modifier | modifier le code]

Opening

  • Red Fraction de MELL

Ending (Saison 1 et 2)

  • Don't Look Behind d'EDISON

Ending OAV

  • When Johnny Comes Marching Home de Patrick Gilmore

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Deux romans sont sortis au Japon : le premier le [22] et le second le [23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En japonais, le L et le R ne se distinguent pas, d'où l'hésitation dans la retranscription du nom de l'héroïne en français (ou dans les autres langues indo-européennes - en anglais, c'est Revy qui est utilisé). On laissera Revy, en sachant que Levy est aussi utilisé, de même que Rebby (dans la VF) qui semble le plus logique étant donné que c'est le diminutif de Rebbeca, son véritable nom.
  2. (ja) « ブラック・ラグーン 広江礼威 », sur http://sundaygx.com/
  3. « Reprise de Black Lagoon », sur http://www.manga-news.com/
  4. « Asuka reprend Black Lagoon et Rainbow », sur http://www.manga-news.com/
  5. « Black Lagoon revient en janvier 2010 ! », sur http://www.manga-news.com/
  6. (en) « Hiroe: Black Lagoon Manga to Resume in January/February », sur Anime News Network
  7. « Black Lagoon en anime », sur AnimeLand
  8. (en) « Black Lagoon TV Series », sur Anime News Network
  9. (en) « More Black Lagoon Anime Coming », sur Anime News Network
  10. (en) « New Anime Trailers Online », sur Anime News Network
  11. (en) « Black Lagoon's 3rd Anime to be Video Project in 2010 (Update 2) », sur Anime News Network
  12. (en) « Third Black Lagoon Anime Project Confirmed », sur Anime News Network
  13. « Date pour les Oav de Black Lagoon », sur http://www.manga-news.com/
  14. (en) « Black Lagoon: Roberta's Blood Trail OVA 3-5 Delayed », sur http://www.manga-news.com/
  15. « Declic Images / IDP : Annonces », sur http://www.manga-sanctuary.com/
  16. « Nouveautés IDP pour 2010! », sur http://www.manga-news.com/
  17. « Black Lagoon chez Kazé ! », sur http://www.manga-news.com/
  18. « Retour de BLACK LAGOON chez Kazé », sur AnimeLand
  19. « En décembre sur GONG », sur AnimeLand
  20. « Expérience Black Lagoon », sur http://anthonypanetto.jimdo.com/
  21. (en) « Black Lagoon: Roberta's Blood Trail (OAV) », sur Anime News Network
  22. (ja) « ブラック・ラグーン シェイターネ・バーディ », sur http://skygarden.shogakukan.co.jp/
  23. (ja) « ブラック・ラグーン 2 罪深き魔術師の哀歌 », sur http://skygarden.shogakukan.co.jp/

Édition japonaise

  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10

Édition française

  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10

Liens externes[modifier | modifier le code]