Biscuit (céramique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la céramique
Cet article est une ébauche concernant la céramique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biscuit (homonymie).
La Nourrice, biscuit de Sèvres d'après Louis Boizot.
La Forge des cœurs, biscuit de porcelaine tendre de Tournai (XVIIIe s.) exposé au Musée royal de Mariemont.

Un biscuit est une faïence cuite entre 980 et 1040 °C sans glaçure (sans émaillage), une porcelaine tendre ou dure[1], cuite sans glaçure à haute température (de 1 200 à 1 400 °C), et il existe aussi des grès biscuités qui sont aussi sans glaçure. Le biscuit de porcelaine est utilisé pour réaliser des statuettes, des surtouts de table, des réductions de grandes statues[1], etc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières exécutions en biscuit de porcelaine ont été faites à la moitié du XVIIIe siècle à la manufacture de Sèvres afin de se démarquer des productions polychromes de la manufacture de Meissen[2].

Technique[modifier | modifier le code]

Dur comme la pierre, le biscuit de porcelaine est très résistant

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Conseil des musées de Poitou-Charentes, « La porcelaine : Terre cuite à pâte dure translucide », sur www.alienor.org,‎ s.d. (consulté le 24 mars 2014).
  2. Sèvres - Cité de la céramique, « Histoire », sur www.sevresciteceramique.fr,‎ (consulté le 24 mars 2014).

Bibliographie[modifier | modifier le code]