Bisa (peuple du Burkina Faso et du Ghana)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bisa
Bissa

Populations significatives par région
Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso 500 000
Drapeau du Ghana Ghana 250 000
Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire 200 000
Drapeau du Togo Togo 12 000
Population totale 962 000
Autres
Langues bissa
Religions Musulman, Chrétiens et Animisme

Les Bisa ou Bissa sont une population d'Afrique de l'Ouest, vivant principalement au Burkina Faso et au Ghana, également en Côte d'Ivoire et dans le nord du Togo.

Une communauté significative vit dans les Pouilles, au sud-est de l'Italie[1].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on rencontre de multiples formes : Bisano, Bisas, Bissa, Bissas, Bousanou, Boussanca, Boussancé, Boussanga, Boussangsé, Boussanse, Boussansé, Boussansi, Bouzantchi, Busande, Busanga, Busansé, Busansés, Busansi, Bussanse, Bussansi[2]. L'appellation Busansi (bousanga au pluriel) leur est principalement donnée par les Mossi.

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langage (le bissa) est une langue mandée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Bisa semblent s'être installés le long de la zone de la Volta Blanche en l'an 1300.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les plus importantes villes Bissa sont Garango, Tenkodogo, Zabré et Bitou (Bittou). Cette zone s'étend principalement dans le sud‑est du Burkina Faso et les régions frontalières (Côte d'ivoire, Ghana, Togo).

Économie[modifier | modifier le code]

Les Bissas sont connus comme étant des cultivateurs d'arachides, qu'ils préparent sous toutes ses formes (huiles, arachides grillés, pâtes d'arachides...). Dans la parenté à plaisanterie, les Yaarsé, les Gourmantché, les Samos et les Gurunsis aiment bien se moquer d'eux à ce sujet. S'agissant de Bissa à proprement parler, ils n'ont pas de parenté à plaisanterie avec les gourmantché ni les Samos mais plutôt avec les deux autres à savoir les Yadssé et les Gourounsi. Les Samos et les Bissa sont des cousins et même arrivent parfois à se comprendre dans leurs différents dialectes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir notamment « Les Bissa d'Italie » [1] et la thèse de Benoît Hazard, L'aventure des Bisa dans les ghettos de "l'Or rouge" (Burkina Faso-Italie) : trajectoire historique et recomposition des réseaux migratoires burkinabe dans la région des Pouilles, 2007
  2. Source RAMEAU, BnF [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Philippe Desbordes, « Le positionnement historique d'une mentalité ethnique : le cas des Bissa de Tenkodogo (Burkina Faso) », in Archeologia africana : saggi occasionali (Milan), 5, 1999, p. 40-55
  • Armelle Faure, Le pays bissa avant le barrage de Bagré : anthropologie de l'espace rural, Sépia, Paris ; ADDB, Ouagadougou, 1996, 311 p. (d’après une thèse EHESS, Paris, 1990) (ISBN 2-907888-90-0)
  • Benoît Hazard, L'aventure des Bisa dans les ghettos de "l'Or rouge" (Burkina Faso-Italie) : trajectoire historique et recomposition des réseaux migratoires burkinabe dans la région des Pouilles, École des hautes études en sciences sociales, Paris, 2007, 680 p. (Thèse)
  • Lebsida Kampaore, La mort et l’après-mort chez les Bissa de Haute-Volta. Les croyances et les pratiques funéraires dans la société traditionnelle et leurs évolutions récentes, Université de Nice, 1982 (Thèse de 3e cycle)
  • Jean-Paul Lahuec et Jean-Yves Marchal, La mobilité du peuplement Bissa et Mossi, ORSTOM, Paris, 1979, 149 p. (ISBN 2-7099-0511-6)
  • Odette Pégard (sœur Jean-Bernard), Les Bisa du cercle de Garango, CNRS, Paris ; CVRS, Ouagadougou, 1966, 247 p. (d’après une thèse soutenue à l’École pratique des hautes études en 1963)
  • Sylvie Fainzang, L'Intérieur des choses : maladie, divination et reproduction sociale chez les Bisa du Burkina, L'Harmattan, Paris, 1986, 204 p. (ISBN 2-85802-654-8) (Thèse remaniée)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Burkina Faso : Bisa, Gan, Lobi, Mossi (enregistrements réunis et commentés par Charles Duvelle), Universal Division Mercury, Collection Prophet, vol. 9, 1999, 1 CD (47 min 13 s) + 1 brochure (15 p.)
  • Bissa du Burkina Faso, Universal Division Mercury, Collection Prophet, vol. 32, 2003

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]