Bis(triméthylsilyl)amidure de sodium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bis(triméthylsilyl)amidure de sodium
Image illustrative de l’article Bis(triméthylsilyl)amidure de sodium
Image illustrative de l’article Bis(triméthylsilyl)amidure de sodium
Identification
Nom UICPA sodium bis(trimethylsilyl)amide
Synonymes

hexaméthyldisilazoture de sodium
NaHMDS

No CAS 1070-89-9
No ECHA 100.012.713
No CE 213-983-8
PubChem 2724254
SMILES
InChI
Apparence solide blanc cassé
Propriétés chimiques
Formule brute C6H18NNaSi2  [Isomères]
Masse molaire[1] 183,3746 ± 0,0069 g/mol
C 39,3 %, H 9,89 %, N 7,64 %, Na 12,54 %, Si 30,63 %,
pKa pka de l'acide conjugué :
26 (in THF), 30 in DMSO)
Propriétés physiques
fusion 171−175 °C[2]
ébullition 170 °C à 2 mmHg [réf. nécessaire]
Solubilité réagit avec l'eau, soluble dans THF, benzène ou toluène
Masse volumique 0,9 g·cm-3 (solide)[réf. nécessaire]
Précautions
SGH[2]
SGH05 : Corrosif
H314, EUH014, P280, P310, P305+P351+P338,
Transport[2]
-
   3263   

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le bis(triméthylsilyl)amidure de sodium est le composé chimique avec la formule semi-développée ((CH3)3Si)2NNa. Ce produit habituellement appelé NaHMDS (sodium hexamethyldisilazide en anglais, hexaméthyldisilazoture de sodium en français) est une base forte utilisée pour des réactions de déprotonation ou des réactions catalysées par une base. Les avantages de ce composé sont qu'il est solide (commercialement disponible) et soluble dans un large choix de solvants aprotiques grâce aux groupes triméthylsilyle[3].

Le NaHMDS est rapidement détruit par l'eau pour former de l'hydroxyde de sodium et la bis(triméthylsilyl)amine.

Structure[modifier | modifier le code]

Il est commun de se figurer les composés organométalliques polaires comme des espèces ioniques alors qu'en fait, la structure représentée à droite est une meilleure représentation, la liaison N-Na est réellement covalente et polarisée.

Application en synthèse[modifier | modifier le code]

Le NaHMDS est largement utilisé comme une base pour les liaisons C-H acides. Les réactions sont typiquement :

Le NaHMDS est aussi utilisé pour déprotoner des liaisons N-H.

Le NaHMDS réagit avec les halogénures d'alkyle pour donner les dérivés amine :

(CH3)3Si)2NNa + RBr → (CH3)3Si)2NR + NaBr
(CH3)3Si)2NR + H2O → (CH3)3Si)2O + RNH2

Cette méthode a été étendue aux aminométhylations via le réactif (CH3)3Si)2NCH2OMe qui contient un groupe méthoxy labile.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a b c et d Fiche Sigma-Aldrich du composé Sodium bis(trimethylsilyl)amide 95%, consultée le 05/01/2014. [PDF] Fiche MSDS
  3. Sodium bis(trimethylsilyl)amide, Watson, B. T.; Lebel, H.; Encyclopedia of Reagents for Organic Synthesis (Ed: L. Paquette), 2004, J. Wiley & Sons, New York. DOI:10.1002/047084289.