Birth of Joy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Birth of Joy
Description de cette image, également commentée ci-après
Kevin Stunnenberg de Birth of Joy à Enschede en 2012
Informations générales
Genre musical Psychedelic rock - Rock
Années actives 2005-présent
Labels Suburban Records
Site officiel http://www.birthofjoy.com
Composition du groupe
Membres Kevin Stunnenberg
Bob Hogenelst
Gertjan Gutman

Birth of Joy est un groupe de rock néerlandais fondé en 2005 à l'académie d'Herman Brood, basée à Utrecht. Après de nombreux concerts aux Pays-Bas, le groupe a signé un contrat avec la maison de disque néerlandaise Suburban Records après leur prestation au Zwarte Cross Festival en 2011[1].

Le groupe obtient une renommée allant au-delà des Pays-Bas grâce à leurs participations dans divers festivals et émissions télévisées, comme le Rencontres Trans Musicales en France, l'Eurosonic Noorderslag ou encore l'émission Rockpalast[2] en Allemagne.

Musique[modifier | modifier le code]

L'influence du groupe est basée sur le blues et le rock psychédélique de la fin des années 1960 jusqu'au début des années 1970, mais aussi sur le rock'n'roll et le boogie-woogie.

Le groupe a enregistré un album live pendant deux semaines (29 et 30 janvier 2015) à l'Ubu club de Rennes, ville qui accueille le festival Rencontres Trans Musicales.

Nom du groupe[modifier | modifier le code]

Le nom du groupe est une référence au livre de Friedrich Nietzsche « La Naissance de la tragédie » (en anglais : The Birth of Tragedy)[3]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Make Things Happen (CD, 2010, autopublication)
  • Make Things Happen (EP, 2011 Suburban Records)
  • Make Things Happen (CD, 2011, Suburban Records, nouvelle pochette)
  • Life in Babalou (LP + CD, 2012 Suburban Records)
  • The Sound of Birth of Joy (Compilation, CD, 2013, Modulor / Grand Palais)
  • Prisoner (LP + CD, 2014, SPV/Long Branch, Suburban Records)
  • Live at Ubu (3LP + 2CD, 2015)
  • Get Well (LP + CD, 2016, Suburban Records)
  • Hyper Focus (LP, 2018, Glitterhouse Records)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]