Bipalium kewense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bipalium kewense est une espèce hermaphrodite de Plathelminthes de la famille des Bipaliidae.

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

Bipalium kewense serait endémique à l'Asie du Sud-Est mais l'espèce a été introduite accidentellement en Amérique du Nord et dans le sud-ouest de l'Europe.

L'espèce est documentée en France continentale (Labourd, gave de Pau, Biscarrosse, Arcachon, Nantes, Hérault, côte d'Azur…), Corse du Sud, La Réunion, Guyane, Martinique, Guadeloupe, Bora-Bora comme à Cuba, aux Açores, en Cantabrie[1],[2],[3],[4].

Il ne faut toutefois pas la confondre avec une espèce qui lui ressemble, Diversibipalium multilineatum, aussi introduite en France[5].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Bipalium kewense se nourrit entre autres de vers de terre[3]. Cependant son comportement n'a pas été entièrement étudié et Bipalium kewense pourrait se nourrir d'autres organismes.

Description[modifier | modifier le code]

Ce ver plat a des caractéristiques en commun avec B. adventitium (coloration et période d'incubation similaires). Ses individus sont cependant de taille largement plus grande[6] et peuvent atteindre 40 cm de long[7].

On soupçonne une reproduction clonale et non sexuelle[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vivant, J. 2005: Bipalium kewense Moseley, ver tropical terricole, existe à Orthez (Pyr. atl.). Bulletin de la Société Mycologique Landaise, 46-47
  2. Signalez-nous la présence des Plathelminthes (vers plats) terrestres, Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), 29 avril 2014
  3. a, b et c Jean-Lou Justine, Leigh Winsor, Delphine Gey, Pierre Gros et Jessica Thévenot, « Giant worms chez moi! Hammerhead flatworms (Platyhelminthes, Geoplanidae, Bipalium spp., Diversibipalium spp.) in metropolitan France and overseas French territories », PeerJ, vol. 6,‎ , e4672 (ISSN 2167-8359, DOI 10.7717/peerj.4672, lire en ligne) Libre accès
  4. Jean-Lou Justine, « Des vers géants prédateurs envahissent les jardins français. Dans l'indifférence », The Conversation,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Giuseppe Mazza, Mattia Menchetti, Ronald Sluys, Eduard Solà, Marta Riutort, Elena Tricarico, Jean-Lou Justine, Luca Cavigioli et Emiliano Mori, « First report of the land planarian Diversibipalium multilineatum (Makino & Shirasawa, 1983) (Platyhelminthes, Tricladida, Continenticola) in Europe », Zootaxa, vol. 4067, no 5,‎ , p. 577 (ISSN 1175-5334, DOI 10.11646/zootaxa.4067.5.4) Libre accès
  6. Ducey, P. K., J. Cerqua, L-J West, and M. Warner. 2006. Rare egg capsule production in the invasive terrestrial planarian Bipalium kewense. Southwest Naturalist 51(2):252-254.
  7. « Un ver de terre de 40 centimètres pourrait menacer l’écosystème français » [vidéo], Planète, sur Le Monde, (consulté le 11 juin 2018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :