Biothérapie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec zoothérapie.

Les biothérapies recouvrent les thérapies géniques ou génothérapies (transfert de gènes, intervention sur les gènes), les thérapies cellulaires ou cytothérapies substitutives (manipulation de cellules souches ou différenciées), les thérapies tissulaires (différentes greffes de tissus vivant), les différents types d'immunothérapie, certaines pharmacothérapies innovantes (les médicaments biologiques issus de substances du corps humain), l'utilisation des biomatériaux, de nanoparticules biologiques (théranostique), l'utilisation de virus (phagothérapie), de larves de mouches, etc.

Leur mise en œuvre repose sur une recherche fondamentale d'amont, inscrite dans un champ de biologie fondamentale très large, et sur le développement et le transfert de la recherche biomédicale vers le monde des technobiologies et de l'industrie du médicament

L'ensemble de la chaîne thérapeutique pourrait être profondément modifié par l'utilisation des biothérapies : les contrôles de qualité, les prescriptions, les modes d'administration, par exemple, sont différents entre les thérapeutiques classiques et les biothérapies.

Les biothérapies sont principalement mises en œuvre dans les centres hospitaliers spécialisés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Martin Grassberger, Ronald A. Sherman, Olga S. Gileva, Christopher Kim & Kosta Mumcuoglu, Biotherapy - History, Principles and Practice : A Practical Guide to the Diagnosis and Treatment of Disease using Living Organisms, Springer, , 309 p. (ISBN 9400765851 et 9789400765856, lire en ligne).

Article connexe[modifier | modifier le code]