Binyamin Elon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elon.
Binyamin Elon
Binyamin Elon.jpg
Binyamin Elon lors d'un discours à la Knesset en mars 2008.
Fonctions
Membre de la Knesset
-
Ministre du Tourisme d'Israël (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
JérusalemVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
בנימין אלוןVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Fratrie
Mordechai Elon (en)
Yoseph Elon (d)
Ari Elon (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Ori Elon (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Partis politiques
Arme
Artillery Corps (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire

Binyamin Elon, dit Benny Elon, né le à Jérusalem et mort le dans la même ville[réf. nécessaire], est un homme politique israélien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Binyamin Elon est de la neuvième génération de sa famille à vivre à Jérusalem et habite dans l'implantation de Bet El en Samarie depuis 20 ans.

Son père Menachem Elon occupait d'importantes fonctions dans l'administration judiciaire israélienne et son frère, le rabbin Mordechai Elon, est l'un des rabbins les plus populaires en Israël car il anime sa propre émission télévisée.

Avant de devenir député à la Knesset, Elon a travaillé dans le lycée talmudique ”Beit Orot”.

Il est l'un des figure prédominante du sionisme religieux, ou mouvement religieux sioniste est une idéologie combinant sionisme et judaïsme (orthodoxe ou haredi), avec pour objectif de concilier la réalisation du sionisme avec les principaux fondements de la Torah.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Binyamin Elon a été ministre du Tourisme par deux fois à la tête d'une petite formation de droite, Moledet. Elon a notamment remplacé l'ancien dirigeant assassiné de Moledet, Rehavam Zeevi, qui occupait les fonctions de ministre du Tourisme.

Elon rejette le courant majoritaire du processus de paix israélo-palestinien et de la feuille de route pour la paix. Il a ainsi proposé un plan alternatif suggérant le transfert des populations palestiniennes depuis Eretz Israël vers la Jordanie et les autres pays arabes. Ce plan est connu sous le nom de Plan de paix Elon.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]