Binance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Binance
logo de Binance

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Changpeng Zhao (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique CompagnieVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Changpeng Zhao (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Cryptocurrency industry (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Produits Place de marché de cryptomonnaiesVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.binance.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Binance est une plateforme d'échange de cryptomonnaies mondiale qui permet d'échanger plus de 100 cryptomonnaies.

Description[modifier | modifier le code]

Le nom Binance vient de "Binary + Finance"[1].

La plateforme permet de stocker, acheter, revendre, et échanger des cryptomonnaies contre d'autres cryptomonnaies mais également contre des monnaies fiduciaires telles que l'Euro[2] ou le Dollar.

Binance supporte les virements bancaires SEPA[3], permettant d'effectuer des dépôts en Euro directement depuis son compte bancaire (soumis à vérification d'identité).

Binance se rémunère en prélevant une commission à chaque transaction. Les frais sont parmi les plus bas du marché[4], la plateforme est un succès.[5] La taxe équivaut a environ 0,1% du montant retiré ou échangé. Les dépôts sont gratuits, en revanche les transactions et les retraits sont payants.

Historique[modifier | modifier le code]

Le site a été lancé le 14 juillet 2017[6] et est basé à Hong-Kong. Le PDG est Zhao Changpeng. Il deviendra milliardaire en quelques mois et fit la couverture de Forbes en février 2018[7].

Depuis le début 2018, Binance est considérée comme la plus grande plateforme d'échange de cryptomonnaies dans le monde en termes de volume[8],.

Le jeudi 2 avril 2020, Binance annonce officiellement le rachat du fournisseur de données de marchés des cryptomonnaies CoinMarketCap (570ème site le plus visité au monde) pour un montant qui ne sera pas rendu public[9]. L'entreprise annonce, le même mois, son intention de lancer son propre marché de Jeton non fongible sur lequel les utilisateurs peuvent créer, acheter et vendre des objets de collection numériques.[10]

Binance n'est pas officiellement réglementé par les institutions globales. On ne sait pas exactement où le siège de cette compagnie est situé[11],[12],[13]. En 2018 Bloomberg a communiqué que le siège de Binance est situé à Malte[14]. Le 21 février 2020 la Direction des services financiers de la Malte a publié une déclaration publique mentionnant que Binance «n'est pas autorisé par MFSA de fonctionner dans la sphère des cryptomonnaies et, donc, n'est pas passible de la surveillance normative du côté de MFSA»[15].

Le 28 octobre 2020, les employés de Forbes ont publié les documents transsudés affirmant que Binance et Changpeng Zhao (connu aussi comme CZ) ont créé la structure complexe corporative destinée à la tromperie intentionnelle des autorités de réglage des États-Unis et à la réception du bénéfice secret des investisseurs dans la cryptomonnaie[16],[17].

Le 20 avril 2021, Brian Brooks, intérimaire du chef de L'Office of the Comptroller of the Currency auprès l'administration de Trump, est devenu un nouveau directeur exécutif de Binance.US.[18],[19]

Dans l'ordre pour avril 2021 Binance est la plus grande bourse des cryptomonnaies dans le monde par le volume des ventes.[20]

En juin 2021, la Financial Conduct Authority ordonne à Binance la cessation de toute activité au Royaume-Uni[21]. Les utilisateurs et utilisatrices basés au Royaume-Uni pourront cependant toujours acheter et vendre des crypto-monnaies sur Binance.com.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://www.binance.com/fr/about », sur www.binance.com (consulté le 9 mars 2018).
  2. « Binance ajoute les paires de trading BTC/EUR, ETH/EUR, BNB/EUR, XRP/EUR, EUR/BUSD et EUR/USDT | Binance Support », sur www.binance.com (consulté le 15 février 2021)
  3. « Binance ajoute les virements bancaires via SEPA (Single Euro Payments Area) pour l'EUR et Faster Payments (FPS) pour la GBP ! | Binance Support », sur www.binance.com (consulté le 15 février 2021)
  4. « Barème des frais », sur Binance (consulté le 15 février 2021)
  5. « Binance Smart Chain devient un concurrent sérieux pour Ethereum », sur Coin24, (consulté le 11 septembre 2015)
  6. (en-US) « Binance Exchange Launched Date Set », sur Binance (consulté le 9 mars 2018).
  7. (en) CZ (not giving crypto away), « It’s a real honor to be on the cover. (I just wished the #binance logo wasn’t ps’d out). it is a team effort (not just me), 20 years (not 6 months) in the making. Many thanks to Forbes team though. https://www.forbes.com/sites/jeffkauflin/2018/02/07/cryptocurrency-richest-people-crypto-bitcoin-ether-xrp/#11dafcf972d3 …pic.twitter.com/OTqxVtnorL », sur @cz_binance, 3:37 am - 7 feb 2018 (consulté le 9 mars 2018).
  8. https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-01-11/world-s-top-ranked-crypto-venue-added-240-000-users-in-one-hour
  9. (en) « 'They Have the Users': Binance CEO Explains Why He Bought CoinMarketCap », sur CoinDesk, (consulté le 2 avril 2020)
  10. « Binance, the world’s largest cryptocurrency exchange, is launching an NFT marketplace »
  11. « Binance Doesn’t Have a Headquarters Because Bitcoin Doesn’t, Says CEO », sur au.news.yahoo.com (consulté le 6 mai 2021)
  12. « Binance Review 2021 », sur comparebrokers.co (consulté le 6 mai 2021)
  13. « Binance a-t-elle même un siège social de nos jours? », sur blockblog.fr (consulté le 6 mai 2021)
  14. « World's Biggest Cryptocurrency Exchange Is Heading to Malta », sur bloomberg.com (consulté le 6 mai 2021)
  15. « Public Statement - MSFA », sur mfsa.mt (consulté le 6 mai 2021)
  16. « Leaked ‘Tai Chi’ Document Reveals Binance’s Elaborate Scheme To Evade Bitcoin Regulators », sur forbes.com (consulté le 6 mai 2021)
  17. « Binance est accusé de tout faire pour échapper à la régulation américaine, CZ dément », sur journalducoin.com (consulté le 6 mai 2021)
  18. « Cryptocurrency Giant Binance.US Hires Former Top Bank Regulator », sur wsj.com (consulté le 6 mai 2021)
  19. « L’ancien chef de l’OCC, Brian Brooks, rejoint Binance.US en tant que PDG », sur blockblog.fr (consulté le 6 mai 2021)
  20. « Top Cryptocurrency Spot Exchanges », sur coinmarketcap.com (consulté le 6 mai 2021)
  21. Florent David, « Binance va devoir arrêter d’opérer au Royaume-Uni », sur Clubic.com, (consulté le 28 juin 2021)