Belogorsk (Crimée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bilohirsk)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la ville homonyme de l'Extrême-Orient russe, voir Belogorsk.
image illustrant l’Ukraine image illustrant la Russie
Cet article est une ébauche concernant l’Ukraine et la Russie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Belogorsk
Blason de Belogorsk
Héraldique
Drapeau de Belogorsk
Drapeau
Rue Doubinine, Belogorsk
Rue Doubinine, Belogorsk
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Code postal 97600 — 297609
Démographie
Population 18 252 hab. (2014)
Densité 3 368 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 03′ Nord 34° 36′ Est / 45.05, 34.6
Altitude 180 m
Superficie 542 ha = 5,42 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Belogorsk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Belogorsk

Géolocalisation sur la carte : Crimée

Voir sur la carte administrative de Crimée
City locator 14.svg
Belogorsk

Belogorsk (en russe : Белого́рск) ou Bilohirsk (en ukrainien : Білогірськ ; en tatar de Crimée : Qarasuvbazar) est une ville de Crimée. Sa population s'élevait à 18 220 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Belogorsk se trouve à 41 km au nord-est de Simferopol et à 674 km au sud de Kiev[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Montagne Ak-Kaïa ou Belaïa Skala.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1944, elle s'appelait Karassoubazar (« bazar sur la rivière Karassou »). Son nom actuel, Belogorsk signifie « montagnes blanches » en russe (Belogorsk) et en ukrainien (Bilohirsk).

Elle devint une des résidences des khans de Crimée quand ils furent chassés de Bakhtchyssaraï par les Russes, en 1736. C'est là que mourut Juliane de Krüdener en 1824.

La communauté juive locale est présente dans la ville depuis le XIVe siècle et certains membres sont de tendance Krymchaks. Dans le cadre de la Shoah par balles, les allemands assassinent en 1941 et 1942 plusieurs centaines de membres de cette communauté lors d'exécutions de masse et de gazages dans des camions aménagés[2],[3].Les soviétiques libèrent la ville le 14 avril 1944.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[4] :

Évolution démographique
1897* 1923* 1926* 1959* 1970* 1979*
12 968 5 717 7 625 8 991 11 994 14 116
1989* 2001* 2010 2011 2012 2013
15 627 18 790 18 224 18 208 18 199 18 220

Économie[modifier | modifier le code]

La ville se trouve sur l'axe routier M-17, entre Simferopol et Feodossia. C'est un centre d'exportation de fruits.

Personnalités[modifier | modifier le code]

̈Alexandre Ponomarenko, né en 1964ː homme d'affaires russe

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]