Billy Williams (directeur de la photographie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Billy Williams.
Billy Williams
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions

Billy Williams (crédité W. D. Williams à ses débuts) est un directeur de la photographie britannique, né William D. Williams le à Londres (Walthamstow).

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du chef opérateur Billy Williams Sr. (1895-1966), il l'assiste adolescent sur trois documentaires de 1945-1946, avant deux ultimes de 1955-1956 (le dernier comme cadreur). Toujours comme assistant opérateur, il collabore à cinq autres documentaires de 1950 à 1954.

Il devient lui-même chef opérateur de onze documentaires entre 1956 et 1967. Son premier film de fiction à ce poste est un court métrage sorti en 1965. Suivent trente-sept autres films (majoritairement britanniques, plus des films étrangers — américains surtout — ou coproductions), le dernier sorti en 1997, après lequel il se retire quasiment. Toutefois, il contribue encore à un documentaire suédo-danois sorti en 2000, consacré à son collègue Sven Nykvist.

Parmi ses films notables, citons Love de Ken Russell (1969, avec Alan Bates et Oliver Reed), Un dimanche comme les autres de John Schlesinger (1971, avec Peter Finch et Glenda Jackson), Le Voyage des damnés de Stuart Rosenberg (1976, avec Faye Dunaway et Oskar Werner), La Maison du lac de Mark Rydell (1981, avec Jane et Henry Fonda, Katharine Hepburn), ou encore Gandhi de Richard Attenborough (1982, avec Ben Kingsley dans le rôle-titre).

Seule expérience comme acteur, il tient des petits rôles (l'un non crédité) dans deux des films qu'il photographie, Le Lion et le Vent de John Milius (1975, avec Sean Connery et Candice Bergen), puis Suspect dangereux de Peter Yates (1987, avec Cher et Dennis Quaid).

Billy Williams est également directeur de la photographie sur trois téléfilms, le premier étant La Ménagerie de verre d'Anthony Harvey (1973, avec Katharine Hepburn et Sam Waterston). Les deux autres sont respectivement diffusés en 1990 et 1994.

Au nombre des distinctions qu'il reçoit durant sa carrière, mentionnons trois nominations à l'Oscar de la meilleure photographie (dont un gagné en 1983 pour Gandhi) et trois autres au British Academy Film Award, dans la même catégorie (dont une en 1983 pour Gandhi).

Membre (actuellement honoraire) de la British Society of Cinematographers (BSC), il en est le président de 1975 à 1977.

Filmographie[modifier | modifier le code]

(comme directeur de la photographie, sauf mention contraire ou complémentaire)

Au cinéma (sélection)[modifier | modifier le code]

(films britanniques, sauf mention contraire)

À la télévision (intégrale)[modifier | modifier le code]

(téléfilms)

Distinctions (sélection)[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Oscar de la meilleure photographie en 1983, pour Gandhi (récompense partagée avec Ronnie Taylor).
  • Lifetime Achievement Award au Festival Camerimage 2000, pour l'ensemble de sa carrière.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]