Billy Payne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Payne.
Billy Payne
WilliamPorterPayne1994.jpg

William Porter Payne en 1994

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
AthensVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Autres informations
Distinction

Billy Payne de son vrai nom William Porter Payne, est un homme politique américain, né le à Athens dans l'État de Géorgie.

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Billy a obtenu son baccalauréat des arts et des lettres, avec mention en sciences politiques en 1969 à l'Université de Géorgie, puis un diplôme de droit de l’University of Georgia School of Law en 1973.

Il devient joueur de football américain dans l'équipe des Georgia Bulldogs[1].

Jeux Olympiques de 1996[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jeux olympiques d'été de 1996.

En 1987, Payne commence à rêver d'accueillir à Atlanta d'accueillir les Jeux olympiques d'été de 1996, et entame des démarches pour obtenir des soutiens. Il a d'abord obtenu l'appui de dirigeants d'Atlanta, soutenu par l'impulsion du maire Andrew Young, un allié qui aidera Payne à convaincre les membres du Comité international olympique d'attribuer les « JO » à d'Atlanta.

Les projets de Billy Payne pour les Jeux sont largement tributaires de l'aide privée, le conduisant à convaincre les sponsors de soutenir l'organisation. En septembre 1990, Atlanta a été choisie par le Comité international olympique pour accueillir les Jeux de 1996, surprenant beaucoup d'observateurs.

Après avoir remporté l'attribution, Billy Payne est resté à la tête de la commission d'Atlanta pour les Jeux Olympiques, siégeant en tant que chef de l'administration d'organisation. Il a été la première personne à diriger à la fois l'obtention puis la préparation de jeux olympiques.

Après les Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

À la suite du scandale de l'attribution des Jeux olympiques d'hiver de 2002, le journal The Atlanta Journal-Constitution cherche tout scandale lié à l'attribution des Jeux de 1996 à Atlanta qui pourrait impliquer directement Billy Payne[2].

Le , Billy Payne a remplacé Hootie Johnson comme président de l'Augusta National Golf Club, le berceau des Masters de golf[3]. Parmi les actions entreprises, Payne a déjà procédé à des ajustements au tournoi et conclu un nouveau contrat de télévision avec ESPN qui a permis la couverture des par-3 du tournoi en 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dave Anderson, « Olympics Not 'Games' Anymore », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  2. (en) Rebecca Burns, « A Private Payne: For Better or Worse, Billy Payne Remains in the Spotlight : All Billy Payne wants is his privacy. But in the year since the Salt Lake City scandal broke, he has found you don’t steal fire from the gods and go back to being an ordinary citizen. », Atlanta Magazine,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Richard L. Eldredge, « Where are they now? Billy Payne : The Atlanta Olympics CEO is now the chairman of Augusta National Golf Club and Centennial Holding Co. », Atlanta Magazine,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]