Bilel Latreche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bilel Latreche
Fiche d’identité
Nom complet Bilel Latreche
Nationalité Drapeau de la France France Drapeau de l'Algérie Algérie
Date de naissance
Lieu de naissance Dole, Jura
Taille 1,85 m (6 1)
Catégorie Poids super-moyens
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 29 62
Victoires 24 50
Victoires par KO 7 17
Défaites 5 10
Matchs nuls 1 3
Titres professionnels Champion de France super-moyens (2013 et 2014)
Dernière mise à jour : 20 novembre 2017

Bilel Latreche est un boxeur français d'origine algérienne né le à Dole, dans le Jura.

Il est licencié pour ses débuts professionnels en 2008 à l'Avant-garde de la Motte de Vesoul puis de 2010 à 2016 à Dijon.

Il change d'équipe sportive et signe un contrat avec l'équipe de Besançon à partir de janvier 2017 suite à l'arrêt pour des raisons de santé de son entraîneur Marcel Giordanella (qui a notamment entraîné Jean-Marc Mormeck, Andras Galfi et plusieurs autres champions). À la suite d'une mésentente avec l'équipe bisontine sur les termes de son contrat, Bilel Latreche claqua la porte du club de son ancien adversaire reconverti en entraîneur-agent pour repartir en contrat comme à ses débuts en professionnel avec l'équipe sportive d'Alain Pahon de Vesoul, un choix affectif et de confiance selon ses termes.

Carrière[modifier | modifier le code]

Parcours amateur[modifier | modifier le code]

Né à Dole dans le Jura, Bilel Latreche commence la boxe à l'âge de huit ans dans sa ville natale. Après quatre années d'apprentissage avec ses cousins comme entraineurs, il devient double champion de France en boxe éducative à l'âge de 13 et 14 ans avant d'intégrer l'équipe de France-Olympique de boxe à Vendôme dans le Loir-et-Cher aux côtés d'Alexis Vastine.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Après une carrière internationale en amateur gâchée par plusieurs blessures, il décide de passer chez les professionnels à l'âge de 20 ans et signe son premier contrat avec Alain Pahon, de Vesoul, aux côtés de Frédéric Tripp.

Il remporte son premier titre majeur à l'âge de 23 ans à Dijon en devenant champion du monde espoir IBF des poids super-moyens le 19 juin 2010 aux dépens de l'invaincu géorgien Boris Mdinaradze[1]. Après deux défenses victorieuses de son titre contre l'argentin Victor Mujica[2] et le brésilien Cleber Alves, Bilel Latreche s'empare de la ceinture de champion de France des super-moyens le 24 novembre 2013 à Dijon après sa victoire aux points contre le breton Yoan Bloyer et devient ainsi le numéro 1 français de la catégorie super-moyens. À ce titre, Bilel Latreche rentre dans l'histoire des sportifs jurassiens en devenant le premier boxeur du Jura à devenir champion de France professionnel en boxe anglaise.

Bilel fait ensuite mach-nul contre l'ancien challenger mondial et champion d'Europe Morrade Hakkar à Besançon le 30 juin 2012. Il conserve son titre à Tahiti le 8 février 2014 contre le champion de la Polynésie Cédric Bellais[3] puis perd son combat pour le titre Continental WBA le 6 mars 2015 à Dole face à l'ukrainien Roman Shkarupa[4].

Pour son retour sur le ring, Bilel Latreche gagne aux points lors d'un combat international contre Olegs Fedetovs le 19 février 2016 à Dijon[5],[6]. Il gagne un second combat à Besançon le 12 mars 2016 contre le géorgien Ramazi Gogichashvili puis remporte le 15 octobre 2016 la ceinture de champion européen IBF est-ouest en battant aux points à l'unanimité des 3 juges le champion des Pays-Bas d'origine ougandaise Farouk Daku. Cette ceinture honorifique relance sa carrière et lui permet d'intégrer le classement de la fédération internationale IBF[7].

Après une période creuse suite à un changement d'équipe sportive, il gagne lors de son retour en 2017 deux combats contre des adversaires hongrois et tchèque au mois d'avril et d'octobre à Vesoul. Il remporte la ceinture de champion international de la World Boxing Fédération chez les professionnels en mettant KO au 9e round le finlandais Janne Forsman le 18 novembre à Dole.

Bilel LATRECHE retrouve son adversaire français Yoan BLOYER a qui il a accordé une revanche le vendredi 26 octobre 2018 à Vesoul, pour s'imposer une seconde fois aux points à l'unanimité des juges.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or Novembre 2017 : champion international de la World Boxing Fédération
  • Médaille d'or Octobre 2016 : champion européen IBF est-ouest
  • Médaille d'or Février 2014 : conserve son titre de champion de France professionnel
  • Médaille d'or Octobre 2013 : champion de France professionnel
  • Médaille d'or Mars et juin 2011 : conserve sa ceinture de champion IBF espoirs
  • Médaille d'or Juin 2010 : champion IBF espoirs
  • Médaille d'or Vainqueur des combats internationaux et médaille d'or : France vs. République Tchèque, Suisse, Italie, Russie, Irlande et Bulgarie

Distinction honorifique[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'honneur de la Ville : Dole, Vesoul, Dijon, Beaune, Autun, Papeete, Faaa.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 2010-06-19 : Bilel Latreche 165¾ lbs beat Boris Mdinaradze 161½ lbs by DQ at 3:00 in round 5 of 10 (boxrec.com)
  2. (fr) Latreche domine Mujica (ffboxe.com)
  3. (fr) Latreche mis KO par Shkarupa (france3-regions.blog.francetvinfo.fr)
  4. (fr) Bilel Latreche conserve sa ceinture face au Tahitien Cédric Bellais (tahiti-infos.com)
  5. « Victoire lors du comeback de Bilel Latreche en route pour le titre continental IBF » (consulté le 12 février 2016)
  6. « Boxe : Bilel Latreche reprend avec une victoire sur Fedotovs aux points », Sports Bourgogne,‎ (lire en ligne)
  7. « Boxe : Bilel Latrèche remporte une ceinture européenne IBF à Dijon », Sports Bourgogne,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]