Big Fish & Begonia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Big Fish & Begonia

大鱼海棠
(Dàyú Hǎitáng)
Genres Aventure, fantastique, romance, surnaturel
Thèmes Conte, mer
Film d'animation chinois
Réalisateur
Xuan Liang
Chun Zhang
Producteur
Wang Changtian
Liang Xuan
Zhang Chun
Scénariste
Liang Xuan
Zhang Chun
Studio d’animation Beijing Enlight Media
Compositeur
Kiyoshi Yoshida
Licence (ja) Beijing Enlight Media
(fr) Netflix
Durée 105 minutes
Sortie

Big Fish & Begonia (chinois simplifié : 大鱼海棠 ; pinyin : Dàyú Hǎitáng) est un film d’animation chinois coréalisé et coproduit par Xuan Liang[1] et Chun Zhang[2], sorti en 2016[3].

Ce long-métrage s'inspire d'anciennes légendes traditionnelles chinoises. Plusieurs éléments de la culture chinoise y sont présentés.

Quelques similitudes concernant les composants cinématographiques et artistiques renvoient aux films du Studio Ghibli[4],[5].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Chun, une jeune adolescente, vit dans un monde situé sous les fonds marins. Ce pays est étroitement lié à celui des humains. Les êtres qui peuplent ce monde ne se considèrent pas comme des dieux, mais comme « Les Autres », des individus capables de contrôler la nature, le temps, les marées et le changement des saisons. Leur mission est de veiller sur l'âme des vivants en les protégeant après leur mort.

Chun, après avoir atteint l'âge de 16 ans, est envoyée dans le monde des hommes sous la forme d'un dauphin orange afin d'accomplir son rituel de passage à l'âge adulte et comprendre les lois de la nature. Elle souhaite faire l'expérience du monde humain et ne pas simplement l'observer. Durant son voyage, elle découvre la beauté et la magnificence du monde des hommes, mais se rend aussi compte de sa dangerosité. Prise au piège dans un vortex, elle est sur le point d'être tuée avant d'être sauvée in extremis par Kun, un garçon humain, qui se noie après coup. Consommée par la culpabilité, Chun décide de s'opposer aux interdictions de son monde et se lance dans une aventure épique pour redonner vie au jeune homme. Elle devient protectrice de son âme et le protège vigoureusement contre tous ceux qui pourraient la gêner dans son périple, y compris sa propre famille.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le film d'animation est imaginé pendant une nuit de sommeil. En 2004, Liang Xuan et Zhang Chun se sont préparés à participer à une campagne publicitaire organisée par 'boîte aux lettres 263' dans le but de gagner 80 000 yuans. Le premier a un rêve, celui d'un poisson qui grandit et devient extrêmement gros. A son réveil, il raconte son rêve à Zhang Chun, futur co-réalisateur, et ce dernier est conquis par cette idée.

L'idée est d'abord incorporée dans la publicité. Les deux amis réalisent, en 2004, un court métrage d'animation de 7 minutes intitulé Big Fish & Chinese Flowering Crabapple, produit en Flash : Une petite fille prend une baleine, la garde dans une tasse, la baleine grandit et finalement seul le ciel peut l'accueillir. L'annonce remporte le score le plus élevé. Les deux hommes remportent le deuxième prix avec un bonus de 20 000 yuans car 'boîte aux lettres 263' n'a pas le jackpot promis de 80 000 yuans. Liang Xuan et Zhang Chun poursuivent l'entreprise en justice, le procès dure 3 ans. Ils récupèrent finalement les 80 000 yuans promis et décident de finaliser leur rêve en film d'animation long métrage, formant Biantian (Beijing) Media Co., Ltd le 3 mars 2005.

Les deux se sont immergés dans le projet, terminant le scénario en 2009, mais le financement s'est rapidement épuisé. Malgré le fait que de nombreux investisseurs s'intéressaient au monde fantastique du film, personne ne croyait qu'un tel film pourrait être un succès financier. Le projet a été mis de côté pendant plusieurs années jusqu'à ce que Liang publie sur Weibo en juin 2013, demandant de l'aide et faisant passer le mot sur le film.

De nombreux fans d'animation l'ont appelé "l'aube de l'industrie de l'animation chinoise" et l'ont élu "film d'animation le plus attendu". La qualité du clip de 7 minutes, le grand intérêt et plus tard le grand succès d'un autre long métrage d'animation chinois très rentable, Monkey King: Hero is Back, ont été les facteurs qui ont incité Beijing Enlight Pictures à investir dans le projet.

Deux versions, en 2D et en 3D, ont été réalisées, la seconde ayant contribué à son immense succès en Chine. Produit pour environ 10 millions de dollars, il a généré 84 millions de dollars de recettes en Chine.

Une suite du film est actuellement en préparation.[7]

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties et festival[modifier | modifier le code]

Big Fish & Begonia sort en avant-première mondiale le à Chengdu en Chine avant la sortie nationale dès le [8].

En France, il est présenté le au Festival international du film d'animation d'Annecy[9], puis diffusé sur Netflix depuis le [10].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le film reçoit plusieurs distinctions prestigieuses comme le Coq d’or du meilleur film d’animation[11].

Le film reçoit une note de 91 % d'approbation sur le site Rotten Tomatoes[12] et de 75 % sur le site The Movie Data Base[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AlloCine, « Xuan Liang », sur AlloCiné (consulté le )
  2. « Chun Zhang », sur IMDb (consulté le )
  3. Xuan Liang et Chun Zhang, Da yu hai tang, B&T, Huoerguosi ENLIGHT MEDIA, Studio Mir, (lire en ligne)
  4. « Is Big Fish and Begonia Studio Ghibli? », sur questionerlab.com (consulté le )
  5. (en-GB) « Big Fish and Begonia - China's Answer to Studio Ghibli? », sur FilmRoot, (consulté le )
  6. a b et c « Big Fish & Begonia (2016) » Accès libre, sur The Movie Data Base (consulté le )
  7. (en) « "Big fish & Begonia", pépite de l'animation chinoise sur les traces de Miyazaki », sur rtbf.be (consulté le )
  8. « BIG FISH AND BEGONIA (Liang Xuan et Zhang Chun) » Accès libre, sur pedagogie.ac-reunion.fr (consulté le )
  9. Eleonore Eschemann, « «Big fish & Begonia», pépite de l’animation chinoise marque les esprits au Festival d’Annecy », sur média+, (consulté le )
  10. (en) « Watch Big Fish & Begonia | Netflix », sur www.netflix.com (consulté le )
  11. (en) « Golden Rooster Award for Best Animation », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  12. (en) « Big Fish & Begonia » (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]