Big Beat Records (filiale d'Atlantic Records)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Big Beat Records
Description de l'image Big Beat Records.svg.
Filiale Warner Music Group
Fondation 1987
Fondateur Craig Kallman
Statut En activité
Maison de disques Atlantic Records
Genre Hip-hop, dance, RnB
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Site web wearebigbeat.com

Big Beat Records est un label discographique américain, spécialisé dans le hip-hop, puis, à partir de 2010, dans la dance. Il est fondé en 1987 par Craig Kallman, actuel PDG d'Atlantic Records, qui distribue le label[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé comme label indépendant en 1987 par le disc jockey new-yorkais Craig Kallman, à cette période âgé de 22 ans, la société se situe initialement dans l'appartement des parents de Kallman[2]. Après avoir atteint une certaine notoriété dans le scène dance, Doug Morris — ancien dirigeant d'Atlantic Records — amène Kallman et Big Beat chez Atlantic en 1991. Atlantic rachète les droits du label en 1992[3].

Bien que le label se centre principalement sur le genre house, la scène musicale new-yorkaise amène inévitablement Big Beat à adopter le genre hip-hop dans les années 1990. Il a également un sous-label appelé Turnstyle. En 1998, Kallman devient vice-président d'Atlantic. Les artistes et groupes de Big Beat incluent Lil' Kim (au label Undeas de Big Beat), Po' Broke & Lonely, Mad Skillz, Changing Faces, Robin S., Junior Mafia, Artifacts, art n' Soul, Jomanda, Double X Posse, Jody Watley, The Bucketheads, Jay Williams, David D'Or, et Quad City DJs.

Renaissance[modifier | modifier le code]

Big Beat est de nouveau lancé sous l'empreinte d'Atlantic dans le genre musical dance en début 2010, avec Wynter Gordon, Chromeo, Chuckie, Knife Party, Martin Solveig, Teddybears, Sebastian, Icona Pop, Cash Cash, ey Skrillex dans ses rangs[1]. Le musicien français David Guetta devient membre chez Big Beat en 2013 après le rachat de Parlophone par Warner Music Group[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]