Bifenthrine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bifenthrine
Bifenthrine
Identification
No CAS 82657-04-3
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C23H22ClF3O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 422,868 ± 0,023 g/mol
C 65,33 %, H 5,24 %, Cl 8,38 %, F 13,48 %, O 7,57 %,
Propriétés physiques
fusion 68 à 71 °C[2]
Solubilité 0,1 g·L-1[2]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Dangereux pour l’environnement
N



Transport
?
   2588   
[2]
Écotoxicologie
CL50 poissons : 2×10-4 mg·L-1,

daphnies : 2×10-4 mg·L-1,
algues : > 10 mg·L-1,

rats : 50 mg·kg-1.
LogP > 6
DJA 0,02 mg·kg-1·j-1
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La bifenthrine est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet insecticide et acaricide, et qui appartient à la famille chimique des Pyréthrinoïdes de synthèse.

Réglementation[modifier | modifier le code]

Sur le plan de la réglementation des produits phytopharmaceutiques :

  • pour l’Union européenne : Décision no 2009/887/CE du 30/11/09 décide la non-inscription de la bifenthrine à l'annexe I de la directive 91/414/CEE. Les produits phytopharmaceutiques contenant cette substance devront être retirés du marché.
  • pour la France : cette substance active est interdite dans la composition de préparations biocides à partir du 1er novembre 2013[3].

Caractéristiques physico-chimiques[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques physico-chimiques dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, influencent les risques de transfert de cette substance active vers les eaux, et le risque de pollution des eaux :

Écotoxicologie[modifier | modifier le code]

Sur le plan de l’écotoxicologie, les concentrations létales 50 (CL50) dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, sont observées :

Rôle de la température :
Une étude de toxicité sur les fourmis a montré que la mortalité de ce produit augmentait (pour les fourmis) à 27-29°C (par rapport à 21-23°C). Ce phénomène de toxicité aggravée par la chaleur n'a été constaté que pour la bifenthrine, et non pour les autres traitements fait lors de ce test[4] (et le groupe témoin n'a pas réagi au réchauffement du milieu à 27-29°C [4]). Le transfert horizontal de toxicité semble également bien moindre pour la bifenthrine que pour le fipronil ou la β-cyfluthrine[4].

Cancérogène probable[modifier | modifier le code]

La bifenthrine est classée comme cancérogène probable[5].

Toxicité pour l’homme[modifier | modifier le code]

Sur le plan de la toxicité pour l’Homme, la dose journalière acceptable (DJA) est de l’ordre de : 0,015 mg·kg-1·j-1.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]