Biert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biert (homonymie).

Biert
Biert
Le clocher du village vu depuis les champs
Blason de Biert
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Ariège
Arrondissement Saint-Girons
Canton Couserans Est
Intercommunalité Communauté de communes Couserans-Pyrénées
Maire
Mandat
Yves Sutra
2014-2020
Code postal 09320
Code commune 09057
Démographie
Gentilé Biertois, Biertoises
Population
municipale
311 hab. (2015 en augmentation de 5,78 % par rapport à 2010)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 53′ 59″ nord, 1° 18′ 59″ est
Altitude Min. 559 m
Max. 1 371 m
Superficie 23,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte administrative de l'Ariège
City locator 14.svg
Biert

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte topographique de l'Ariège
City locator 14.svg
Biert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Biert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Biert
Liens
Site web http://biert.fr

Biert est une commune française, située dans le département de l'Ariège en région Occitanie. Elle dispose d'un site internet[1] .

Ses habitants sont appelés les Biertois et sa devise est Toutis amasso, ja i arribaram.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans les Pyrénées en Couserans sur la rive droite de l'Arac, elle-même affluent du Salat, à 600 mètres d'altitude et s'étirant le long de la départementale D618, à 24 km de Saint-Girons (sous-préfecture), et à moins de 3 km du chef-lieu Massat. La commune fait partie de la communauté de communes Couserans - Pyrénées et du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le village est dominé par deux éperons calcaires, dénommés Ker, qui contrastent avec les massifs granitiques et schisteux environnants, tel le Pic des Trois Seigneurs (2 199 m) qui domine le massatois et qui marque la frontière entre le monde atlantique et le monde méditerranéen.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Biert[2]
Soulan Rivèrenert Esplas-de-Sérou
(par un quadripoint)
Aleu Biert Boussenac
Ercé Massat

Histoire[modifier | modifier le code]

Une inondation de l'Arac a fait d'énormes dégâts au village en 1781.

Biert s'est érigée le 13 février 1851 en commune distincte des communes de Massat et de Le Port.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Biert Blason De gueules à la cloche d'argent, chapé ployé d'or chargé de deux feuilles de chêne de sinople
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
11/03/2001 en cours Yves Sutra DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.|- style="vertical-align: top" 21/03/1965 11/03/2001 Jean Joseph GAUBERT    

|- style="vertical-align: top"

| 28/07/1935 | 14/03/1965 | Jean GAUBERT | style="text-align: center" |   |   |- style="vertical-align: top" | 17/05/1925 | 01/06/1935 | François GAUBERT | style="text-align: center" |   |   |- style="vertical-align: top" | 26/10/1905 | 10/05/1925 | Jean MAURY | style="text-align: center" |   |   |- style="vertical-align: top" | 13/09/1905 | 26/10/1905 | Jean Marcelin SUTRA | style="text-align: center" |   |   |- style="vertical-align: top" | 23/01/1881 | 13/09/1905 | Antoine LAVIGNETTE | style="text-align: center" |   |   |- style="vertical-align: top" | 21/01/1878 | 23/01/1881 | Barthélémy Lagarène CAUJOLLE | style="text-align: center" |   |   |- style="vertical-align: top" | 14/08/1864 | 13/01/1878 | François GAUBERT | style="text-align: center" |   |   |- style="vertical-align: top" | 10/06/1855 | 13/08/1864 | Célestin Jean DEGEILH | style="text-align: center" |   |   |- style="vertical-align: top" | 22/03/1851 | 10/06/1855 | Alexis PIQUEMAL | style="text-align: center" |   |  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1851. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 311 habitants[Note 1], en augmentation de 5,78 % par rapport à 2010 (Ariège : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
2 5652 5162 5072 5092 5092 5152 3122 3482 179
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
2 1692 1722 1822 1011 8751 5441 5141 515808
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
512378334264243286284292294
2008 2013 2015 - - - - - -
295310311------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lors d'un précédent recensement, la commune de Biert possédait une population de 284 habitants, alors qu'en 1851, date de son institution en commune distincte de la commune de Massat, elle en comptait 2 565.

Habitat[modifier | modifier le code]

La principale caractéristique de l'habitat biertois est d'être un habitat dispersé. Au centre, le village, et disposés en étoile autour de lui, une multitude de hameaux dont les plus importants sont les Fontelles, le Coulat, le Besset, Jacquès, les Rhodes, Tartein, Mourès, le Saraillé...

Économie[modifier | modifier le code]

Sont présents à Biert des gîtes touristiques, un camping ombragé de 20 emplacements en bordure de l'Arac, un restaurant, une boulangerie, une charcuterie-alimentation.

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Biert compte une école publique primaire.

Vie associative[modifier | modifier le code]

  • L'association biertoise pour la culture et les loisirs "Biert Aoué" créée en février 2002 Site internet détaillé sur les activités, l'histoire... www.biert.com
  • Association du jeu de quille de 9 de Biert.

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La déchetterie intercommunale se trouve à Biert au lieudit "Sô de Paulet" (RD 618, sur la droite avant d'arriver au village en venant de St-Girons)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L’église Saint-Barthélémy (Sant-Bourtoulou) fut érigée en 1550. Avec des peintures remarquables entre les ogives, elle est très imposante car la commune a autrefois compté une importante population. Par une sentence arbitrale du 22 avril 1552, les habitants de Biert furent tenus de fournir au prêtre une maison et un jardin, à perpétuité, ce qui généra de nombreux différends entre le village et l'église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :