Biennale d'art contemporain de Melle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Biennale d’art contemporain de Melle est une exposition d'art contemporain créée en 2003. Elle a été dirigée par la commissaire d'expositions Dominique Truco jusqu'en 2015. Située en milieu rural (Deux-Sèvres) elle invite des artistes de la scène internationale de l'art contemporain autour d'un thème. En 2013, la Biennale de Melle a accueilli 32 400 visiteurs[1]. La 8e édition de la Biennale aura lieu en 2018 et est dirigée par Chloé Hipeau-Disko et Frédéric Legros[2].

Édition 2003 : L'art d'être au monde[modifier | modifier le code]

Avec : Denise A.Aubertin, Adel Abdessemed, Carine Altermatt, Glen Baxter, Ben, Franck David, Marc Deneyer, Stéphanie Ditche, Jakob Gautel, Paul Armand Gette, Marie-Ange Guilleminot, Raymond Hains, Mona Hatoum, Jason Karaïndros, Marin Kasimir, Fabien Lerat, Gildas Le Reste, Nathacha Lesueur, Isabelle Levenez, Alice Maher, Claude Margat, Fergus Martin, Denis Montebello, Thierry Mouillé, Sachiko Morita, Jean-Luc Moulène, Marylène Negro, Frédéric Ollereau, Karol Pichler, Françoise Quardon, Jean-Louis Schoellkopf, Sylvain Soussan — Soussan Ltd. — le musée des nuages, Monique Tello, Jean-François Texier, Philippe Untersteller, Jacques Villeglé, Eric Watt et l’écrivain François Bon.

Édition 2005 : Vies à vies, portraits de villes[modifier | modifier le code]

Avec : Philippe Cognée, Franck Gérard, Cécile Hartmann, La Mercerie & Michel Jeannès, Kôichi Kurita, Arthur Lambert, Yan Pei-Ming, Jean-Louis Schoellkopf, Patrick Tosani, Eric Watt, Erwin Wurm, Xavier Zimmermann, les écrivains Marc Arseneau, Ulysse Dubois, Denis Montebello, François Bon et le musicien Dominique Pifarély, Hou Hanru[3].

Édition 2007 : Eau, air, terre, la sagesse du jardinier[modifier | modifier le code]

Avec : Gilles Clément, Knud Viktor, Erik Samakh, Sylvain Soussan — Soussan Ltd. — le musée des nuages, Adel Abdessemed, Michael Dans, Ingrid Mwangi Robert Hutter, Joseph Beuys, Ha Cha Youn, Laurie-Anne Estaque, Herman de Vries, Pascale Gadon, Franck Gérard, Claude Pauquet, Bertrand Gadenne, Andy Goldsworthy, Giuseppe Penone, François Bon, les musiciens Jean-Pierre Courjaud et Dominique Pichon.

Édition 2009 : Être arbre, être nature[modifier | modifier le code]

Avec : Tadashi Kawamata, Gilles Clément, Rainer Gross, Paul Panhuysen, Jean-Paul Ganem, Jean-Luc Bichaud, Thierry Fontaine, Alexandre Hollan, Christina Kubisch, Eva Aurich, Monique Tello, Giuseppe Penone, Andy Goldsworthy, Richard Long, Rodney Graham, Marc Deneyer, Philippe Jacquin-Ravot, Bertrand Gadenne, Jean-Georges Massart, Samuel Rousseau, Philippe Amiel, Sachiko Morita, Gildas Le Reste, Philippe Riehling[4].

Édition 2011 : Habiter la terre, du battement de cœur à l'emportement du monde[modifier | modifier le code]

Avec : Christian Boltanski, Céline Boyer, Gilles Clément, Pascal Colrat, Thierry Fontaine, Ha Cha Youn, Mona Hatoum, Shigeko Hirakawa, Gary Hill, Jason Karaïndros, Kôichi Kurita, Sébastien Laval, Claude Lévêque, Cristina Lucas, Adrian Paci, Mathieu Pernot, Dominique Robin, Massinissa Selmani, Chiharu Shiota, Kristina Solomoukha, Max Streicher, Barthélémy Toguo, Paul Virilio, Fang Wen. Ainsi que la chorégraphe Claire Servant et l’écrivain François Bon[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15],[16],[17],[18].

Édition 2013 : Être humain et le savoir ensemble[modifier | modifier le code]

Avec : Guillaume Bruère, Gilles Clément & Gilles A. Tiberghien, Pascal Colrat, Loïck Coriou & Edgar Morin, Antoine Emaz, Igor Grubic (Croatie), Fanny Guérineau, Alfredo Jaar (Chili/États-Unis), Christian Jaccard, Nicolas Kozakis & Raoul Vaneigem & Eugène Savitzkaya (Belgique), Cristina Lucas (Espagne), Suzanne Lafont, Sigalit Landau (Israël), Christian Lapie, Fergus Martin & Anthony Hobbs (Irlande), Chiara Mulas (Italie), Laurent Pernot, Serge Pey, Marie Tijou, Muriel Toulemonde, Felice Varini (Suisse/France), Jacques Villeglé & Jean-Pierre Bobillot & René Ghil, Bill Viola (États-Unis), Eric Winarto (Suisse), Motoi Yamamoto (Japon)[19],[20],[21],[22],[23],[24],[25],[26],[27].

Édition 2015 : jardiniers terrestres, jardiniers célestes[modifier | modifier le code]

Du 4 juillet au 27 septembre.

Avec : Julien Blaine, Karine Bonneval, Patricia Cartereau, Gilles Clément, Pascal Colrat, Olivier Darné & le Parti Poétique, Ramesh Hengadi, Kôichi Kurita, Nicolas Kozakis & Raoul Vaneigem, Manuela Marques, Jivya Soma Mashe, Balou Jivya Mahe, Laurent Millet, Oscar Munoz, Dominique Robin, Marie-Monique Robin, Florian de la Salle & Dominique Robin, Sylvain Soussan — le musée des nuages, Yuriko Takagi, Shantaram Chintya Tumbada, Reena Umbersada Valvi, Anil Vangad, Bill Viola[28].

Édition 2018 : Le Grand Monnayage[modifier | modifier le code]

Du 30 juin au 23 septembre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Nouvelle République, 8 octobre 2013 : A Melle, le bonheur record de la Biennale"
  2. « Deux nouveaux commissaires d'exposition pour l'édition 2018 de la Biennale de Melle - LeJournaldesArts.fr - 16 novembre 2017 », sur www.lejournaldesarts.fr (consulté le 23 novembre 2017)
  3. Marie-Guy Baron, « Apprivoiser le regard », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  4. Lucie Agache, « Melle, une biennale en demi-teinte », Connaissance des arts,‎ (lire en ligne)
  5. « Biennale d'art contemporain : n'écoutez que votre cœur », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  6. « Barthélémy Toguo : un artiste engagé contre les inégalités », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  7. « Il ne manque pas d'air ce scarabée géant ! », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  8. « L'art contemporain se mêle à la ville », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  9. « Petit détour par la Biennale d'art contemporain de Melle », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  10. « Melle vibre au rythme de l'art contemporain », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  11. « Ce monde qui bouge exposé en 300 œuvres », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  12. Eugénie Adda, « Melle, ville des Deux-Sèvres habitée par l'art », L'Express,‎ (lire en ligne)
  13. Anh-Gaëlle Truong, « L'art et la vie s'entre-Melle », La Charente libre,‎ (lire en ligne)
  14. « Melle, 3 800 habitants et 300 œuvres », La Croix,‎ (lire en ligne)
  15. « 30 000 visiteurs attendus à la biennale de Melle », L'Alsace,‎ (lire en ligne)
  16. Bérénice Clerc, « Habiter la terre, superbe Ve biennale d'art contemporain », Toute la culture,‎ (lire en ligne)
  17. « Belle affluence pour l'art contemporain », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  18. « Plus que quelques jours pour profiter de la biennale », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  19. « Melle prépare sa sixième biennale », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  20. « Biennale d'art contemporain : les habitants au parfum », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  21. « Biennale : un budget annexe », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  22. « Être humain et le savoir ensemble », sur Centre national des arts plastiques, (consulté le 19 mars 2014)
  23. « VIe Biennale internationale d’art contemporain de Melle – Être humain et le savoir », Art Absolument,‎ (lire en ligne)
  24. « Naître humain et le faire savoir ensemble », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  25. « Biennale, une fin qui ne manque pas de sel », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  26. « Art contemporain : Clap de fin... salé », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  27. « A Melle, le bonheur record de la biennale », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  28. http://www.2015.biennale-melle.fr/artistes.html ; Télérama 9 juillet 2015

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel