Biblis hyperia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Biblis hyperias, la Bande rouge est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Biblidinae et du genre Biblis dont il est le seul représentant.

Description[modifier | modifier le code]

Biblis hyperia est un papillon d'une envergure de 51 mm à 76 mm, aux ailes postérieures très festonnées.

Le dessus des ailes est marron à noir avec aux ailes postérieures postérieures une bande submarginale rouge[1]. Le revers est marron plus clair avec une bande rose[2].

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Systématique[modifier | modifier le code]

Biblis hyperia a été décrite par Pieter Cramer en 1779 sous le nom initial de Papilio hyperia[3].

Synonymie[modifier | modifier le code]

Papilio hyperia (Cramer, 1779) Protonyme
Didonis biblis (Godman & Salvin, [1883]) [4]

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Biblis hyperia hyperia
Synonymie pour cette sous-espèce
Papilio biblis (Fabricius, 1775) [5]
Biblis thadana (Godart, 1819)
  • Biblis hyperia aganisa (Boisduval, 1836); présent au Mexique.
Synonymie pour cette sous-espèce
Biblis aganisa (Boisduval, 1836)[6]
Didonis pasira (Doubleday, 1848)[7]
Dilonis aganisa (Godman & Salvin, [1883]) [8]
Papilio quautemotzin (Arias, 1968)
Papilio ququhemotzin (Arias, 1968)
  • Biblis hyperia laticlavia (Thieme, 1904); présent en Équateur
Synonymie pour cette sous-espèce
Didonis hyperia laticlavia (Thieme, 1904) [9]
  • Biblis hyperia nectanabis (Fruhstorfer, 1909); présent au Brésil et au Paraguay.
Synonymie pour cette sous-espèce
Didonis hyperia nectanabis (Fruhstorfer, 1909)
  • Biblis hyperia pacifica (Hall, 1928); présent en Équateur
Didonis hyperia pacifica (Hall, 1928)

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Biblis hyperia se nomme Bande rouge en français, Crimson-banded Black ou Red Rim en anglais[2],[10],[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol[modifier | modifier le code]

Biblis hyperia vole de mars à novembre au Mexique et en Amérique Centrale[1].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

La plante hôte de sa chenille est Tragia volubilis[11],[12].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Biblis hyperia est présent présent aux USA dans le sud du Texas, au Mexique, en Équateur, au Brésil au Paraguay et en Argentine[10]. Biblis hyperia est présent de façon discontinue dans les Antilles et réside en particulier à la Guadeloupe, à Marie-Galante, à Haïti et en République Dominicaine et à Porto Rico[12].

Biotope[modifier | modifier le code]

Biblis hyperia réside en forêt claire et sur les bords de routes[13].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Biblis hyperia », sur butterfliesandmoths.org (consulté le )
  2. a et b « Biblis hyperia », sur papiliorama.ch (consulté le )
  3. Cramer, [1779]; Uitl. Kapellen 3 (17-21): 74, pl. 236, f. E, F
  4. Godman & Salvin, [1883], Biol. centr.-amer., Lep. Rhop. 1: 277
  5. Fabricius, 1775; Syst. Ent.: 505
  6. Boisduval, 1836; Hist. nat. Ins., Spec. gén. Lépid. 1 : pl. 9, f. 7
  7. Doubleday, [1848]; Gen. diurn. Lep. (2): 406, (1): pl. 31, f. 2
  8. Godman & Salvin, [1883], Biol. centr.-amer., Lep. Rhop. 1: 276
  9. Thieme, 1904; Berl. ent. Z. 49 (1/2): (159-161)
  10. a b et c « Biblis », sur funet.fi (consulté le )
  11. DeVries, Philip J.; The Butterflies of Costa Rica; Vol. I: Papilionidae, Pieridae, Nymphalidae
  12. a et b « Biblis hyperia », sur inra.fr (consulté le )
  13. « Biblis hyperia », sur learnaboutbutterflies.com (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lamas G., 2004: Checklist: Part 4A Hesperioidea - Papiionoidea. Gainesville: Scientific Publishers/Association of Tropical Lepidoptera.