Bibliothèque de Birmingham Central

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 28′ 49.07″ N 1° 54′ 17.17″ O / 52.4802972, -1.9047694

Bibliothèque de Birmingham Central vue de la Place Chamberlain (en) (avril 2007).

La bibliothèque de Birmingham Central (Birmingham Central Library) était une bibliothèque publique située à Birmingham, Angleterre. Ouverte de 1974 à 2013, elle a été un temps la plus grande bibliothèque privée (en) d'Europe[1],[2]. Elle a été fermée le 29 juin 2013 pour être remplacée par la bibliothèque de Birmingham. Le bâtiment de la bibliothèque de Birmingham Central sera détruit en 2014 pour faire place à une partie du Paradise Circus du groupe Groupe Argent (en).

Dessinée par l'architecte John Madin (en) selon un style brutaliste, la bibliothèque faisait partie d'un ambitieux projet de développement du Conseil de ville de Birmingham (en) visant à créer un centre civique (en) autour de la route A4400 (en). Cependant, en raison de contraintes économiques, une partie des plans n'ont pas été complétés et la qualité de la construction a été diminuée. Malgré cela, la bibliothèque est devenue un icône du brutalisme britannique, son style étant perçu comme un symbole, à l'époque, du progrès social[3]. L'English Heritage a tenté par deux fois de faire reconnaître le bâtiment comme monument historique, mais ces démarches ont été bloquées par le Conseil de ville de Birmingham[4],[5].

En 2010–2011, Central Library était la deuxième bibliothèque la plus visitée du pays avec 1 197 350 visiteurs[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Central Library de J. H. Chamberlain's reconstruite en 1882 et démolie en 1974.

Deux autres bibliothèques ont occupé le site avant celle-ci. L'une d'elles, dessinée par John Henry Chamberlain (en), a ouvert ses portes en 1883, pour être démolie en 1974.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Birmingham Central Library » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) BBC News, « Preston bus station on UK monument 'at risk' list », BBC,‎ 5 octobre 2011
  2. (en) « Birmingham Central Library », English Heritage,‎ 23 novembre 2009
  3. (en) « British Brutalism - World Monuments Fund »,‎ septembre 2012
  4. (en) « Birmingham Central Library », English Heritage,‎ 23 novembre 2009
  5. (en) « Immunity from Listing », Birmingham City Council,‎ 2011
  6. (en) « Latest Public Library Statistics Released », CIPFA,‎ octobre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]