Biberach an der Riß

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Biberach.

Biberach an der Riß
Biberach an der Riß
La place du marché avec l'église Saint-Martin.
Blason de Biberach an der Riß
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Baden-Württemberg.svg Bade-Wurtemberg
District
(Regierungsbezirk)
Tübingen
Arrondissement
(Landkreis)
Biberach
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
5
Bourgmestre
(Oberbürgermeister)
Norbert Zeidler
Code postal 88381-88400
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
08 4 26 021
Indicatif téléphonique +49-07351
Immatriculation BC
Démographie
Population 32 233 hab. (31 décembre 2015)
Densité 447 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 05′ 55″ nord, 9° 47′ 20″ est
Altitude 532 m
Superficie 7 216 ha = 72,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Biberach an der Riß

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Biberach an der Riß
Liens
Site web biberach-riss.de

Biberach an der Riß est une ville allemande dans le Land de Bade-Wurtemberg. Sa population est de 32 282 habitants (2005).

Géographie[modifier | modifier le code]

Biberach se situe en Haute-Souabe, entre les deux villes importantes de la région, Ulm au Nord et Friedrichshafen au Sud. Biberach est le chef-lieu du Kreis (Arrondissement) du même nom. L'agriculture prédomine, mais il y a aussi des entreprises importantes : machine-outil : Handtmann, construction des engins pour travaux publics : Liebherr (grues), industrie pharmaceutique : Boehringer-Ingelheim Pharmaceuticals.

Histoire & Civilisation[modifier | modifier le code]

Vue de Biberach an der Riß avec un homme saoul. Carte postale du début du XXe siècle réalisée par Eugen Felle.

Biberach a reçu son statut de ville en 1281. À la fin du Moyen Âge, elle est fameuse pour sa production de sculptures de bois d'art sacré[1]. La ville a connu une longue période d'indépendance. Il faut se rappeler que l'Allemagne, avant la Révolution française et l'essor de l'État Nation, a été composée d'une multiplicité de Villes libres d'Empire (freie Städte), de comtés et de royaumes (Prusse, Bavière, etc).

L'activité commerciale principale de la ville était la tisserie. Tandis que la majorité des habitants de la ville étaient protestante, la campagne était plutôt catholique, sous la domination de l'archevêché d'Autriche. Les deux confessions ont réussi à trouver un compromis quant au partage des fonctions administratives et des infrastructures de la ville, d'ailleurs unique en Allemagne. Protestants et catholiques utilisent la même église et partagent les frais de son utilisation.

Le personnage le plus illustre de Biberach est Christoph Martin Wieland, le Voltaire allemand.

Le nom Biberach vient du mot Biber qui signifie castor en allemand. Le sigle officiel de la ville est donc cet animal[2]. Biberach est en fait traversé par une rivière où des castors construisent leurs barrages, il est possible de se balader le long des cours d'eau.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

La ville de Biberach[3] propose de nombreuses activités, notamment pour les touristes:

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comme la fameuse Sainte Marthe et les pénitents exposée à Paris, au musée de Cluny.
  2. (de) « Biberach Tourismus » (consulté le 1er mai 2019)
  3. (de) « Biberach Tourismus », sur biberach-tourismus.de (consulté le 1er mai 2019)
  4. (de) « Biberach: Esel auf dem Marktplatz, Kunstwerk » (consulté le 1er mai 2019)
  5. (de) « Geschichte der Abderiten », sur https://www.spiegel.de/, Journal (consulté le 1er mai 2019)
  6. (de) « Gigelberg in Biberach, Mittelalterlicher Weißer Turm » (consulté le 1er mai 2019)
  7. (de) « Biberacher Schützenfest 2019 », sur biberach-riss.de (consulté le 1er mai 2019)
  8. (de) « Jordanbad Biberach » (consulté le 1er mai 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :