Biên Hòa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Biên Hòa
Administration
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Démographie
Population 701 194 hab. (2009)
Géographie
Coordonnées 10° 57′ 00″ nord, 106° 49′ 00″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam

Voir la carte administrative du Viêt Nam
City locator 14.svg
Biên Hòa

Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam

Voir la carte topographique du Viêt Nam
City locator 14.svg
Biên Hòa
MiG-21 au musée de la ville

Biên Hòa est une ville du sud du Viêt Nam, capitale du district du même nom. C'est aussi la capitale de la province de Đồng Nai. Sa population comptait 701 194 habitants au recensement de 2009.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située à 32 kilomètres à l'est d'Hô-Chi-Minh-Ville (Saigon).

Histoire[modifier | modifier le code]

La petite ville de Bien-Hoa donne son nom à une des trois provinces de Cochinchine, avec celle de Mytho et de Ga Dinh (Saïgon), avec  l’archipel de Poulo Condor, cédées aux Français par l’empereur d’Annam Tu Duc en 1862, au traité de Saigon.

Dès le début de la période coloniale les Français participent au développement de la ville.

  • 1881   création du tribunal de Bien-Hoa
  • 1882   mis en service du Bien Hoa, un paquebot sorti des chantiers du Havre assure la liaison Toulon-Extrême Orient ; pendant la Première guerre mondiale, il sert en de ravitailleur pour la Marine et de navire hôpital à partir de 1915.
  • 1896, une justice de paix à compétence étendue remplace le tribunal
  • 1903   Ecole d’art spécialisée dans le bronze et la céramique[1].
  • création d’une maison de retraite pour les prêtres viêtnamiens par Mgr Mossard[2].
  • 1908   La Bien-Hoa Industrielle et Forestière[3]. La société s’engage à créer  une scierie et distillation des bois à Bien-Hoa et à construire 20 à 30 kilomètres voie ferrée entre la ligne devant relier le Donaï, en amont, à Saigon.
  • 1910  la Compagnie française des tramways du Donaï[4] assure la construction et l’exploitation du réseau ferré de la Bien-Hoa.
  • 1911   Ecole Normale pour les religieuses viêtnamiennes confiées aux Sœurs de St Paul de Chartres, créée par Mgr Mossard.
  • 1918   mai création d’asile public d'aliénés de Bien-Hoa ; 1929-1930,  le docteur Sonn Mam en est le directeur.

L'Armée de l'air française y a installé une base aérienne qui fut très active durant la guerre d'Indochine avant de devenir pendant la guerre du Viêt Nam une base militaire américaine ; brièvement occupée par la force aérienne de la république du Viêt Nam (1973-1975), elle est aujourd’hui utilisée par la force aérienne populaire du Viêt Nam (Không Quân Nhân Dân Việt Nam). Des dizaines de milliers de réfugiés du nord (dont une grande partie de catholiques) se sont installés ici après la prise de pouvoir du Viêt Minh en 1954, au nord du pays.

Le cimetière militaire de Biên Hòa, construit en 1966 pour abriter les sépultures des soldats du Sud Viêt Nam, a été vandalisé et en partie démoli depuis 1975, année de l'invasion du Sud Viêt Nam par le Nord Viêt Nam communiste, ce qui a provoqué les protestations des Vietnamiens émigrés[5].

Biên Hòa est mentionnée dans le film Les Tontons flingueurs.

Architecture[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]