Bière sans alcool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bouteille de Jupiler NA à 0,5 ° d'alcool.

Une bière sans alcool est une bière à faible titre alcoolique dont la valeur est fixée par la règlementation du pays. En France, le titre alcoolique doit être inférieur à 1,2°[1].

Procédé d'obtention[modifier | modifier le code]

Les bières sans alcool sont majoritairement obtenues par fermentation rapide. Un procédé à base de filtration de la bière existe : une membrane retient les molécules d'éthanol[2]. Généralement, la majorité des bières dites sans alcool vendues dans le commerce contient moins de 1° d'alcool (il convient de rappeler que 1 degré d'alcool correspond à 8 grammes d'alcool pur par litre).

Une technique de microgrillage et d'osmose permet aujourd'hui de produire des références au titre "0,0 %" d'alcool[3]. Le nombre de bière à 0% augmente. En Espagne, en particulier, les bières sans alcool sont à 0%.

Consommation[modifier | modifier le code]

Le marché des bières sans alcool apparait comme relativement limité si l'on compare le nombre de références existantes face aux bières alcoolisées.

D'un point de vue social, les bières sans alcool portent souvent une connotation plutôt défavorable. En effet, elles ont été présentées pendant des années comme des produits de substituts pour les personnes voulant limiter leur consommation d'alcool, donc conseillées aux alcoolo-dépendant[4], aux femmes enceintes, aux conducteurs "désignés" dans les soirées... Les efforts apportés par les producteurs pour qu'elles ne soient plus différentes d'un point de vue gout s'accompagnent de tentatives pour réhabiliter les bières sans alcool, notamment en tablant sur une comparaison avec un soda et non une bière[5].

Bière sans alcool et Islam[modifier | modifier le code]

Selon la tradition musulmane, l'alcool est interdit. La tolérance est plus ou moins stricte vis à vis des bières sans alcools, allant de l'interdiction totale des actions visant à acheter ou participer au commerce de l'alcool incluant les substituts, à la tolérance pour les boissons dites sans alcool même avec de faibles taux (moins de 1 %) car il n'est pas possible d'être saoul avec un taux si faible, en passant par la limitation aux bières à 0,0%, parfois appelées Halal[6]. Sans distinction entre les taux, les bières sans alcool vendues au Moyen Orient représentent le tiers des ventes mondiales[7]. En particulier, l'Iran, l'Arabie saoudite, l’Égypte et les Émirats arabes unis, pays respectant la tradition, en consomment.

La bière Delster est une bière sans alcool produite en Iran[8], et d'autres marques internationales comme Birell (0,49 % vol.) d'Heineken et Moussy de Carlsberg tentent de pénétrer ces marchés.

Bières[modifier | modifier le code]

Quelques marques de bière sans alcool :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n°92-307 du 31 mars 1992 portant application de la loi du 1er août 1905 sur les fraudes et falsifications en matière de produits ou de services en ce qui concerne les bières
  2. houblon.net
  3. lsa-conso.fr
  4. alcoolisme.comprendrechoisir.com
  5. Le Figaro du 04/04/2013 Kronenbourg veut redynamiser les bières sans alcool
  6. maltsethoublons.com du 12/03/2011 Caulier lance une bière certifiée halal
  7. ladepeche.fr du 06/08/2013 La consommation de bière sans alcool s'envole au Moyen-orient
  8. (ar) site officiel