Bharata Muni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bharata Muni (sanskrit devanagari : भरत मुनि) est un dramaturge indien, considéré comme un sage (muni en sanskrit), et auteur supposé du Nâtya-shâstra et du Gītālamkāra[1],[2]. Il vécut entre le IIe siècle av. J.-C. et le IIIe siècle[3].

Auteur mythique ?[modifier | modifier le code]

Selon Paul Regnaud : « Tout porte à croire, reconnaissons-le sans hésiter, que le nom de Bharata, en tant qu'auteur d'un traité primordial sur les règles de l'art dramatique, n'a qu'une valeur mythique sensiblement comparable à celle des noms de Manu, de Vashistha ou de tel autre Rishi védique comme auteur des Dharma-çāstras ou des codes généraux des devoirs brahmaniques. [...] Le mot bharata est d'origine védique. Dans le Rig-Véda, il désigne Agni ou le feu sacré personnifié comme porteur (rad. bhar, « porter ») des offrandes. [...] Inséparable au double point de vue grammatical et mythique du nom de Bharata, est celui de Bhāratī [Sarasvati], devenue, à l'époque brāhmanique, la déesse du chant et de l'éloquence[4]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bharata (Indian sage and writer) », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 3 décembre 2014)
  2. Notice d'autorité de la BNF
  3. International Standard Name Identifier
  4. Traité de Bharata sur le théâtre, (lire en ligne), Préface de Paul Regnaud.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Daumal, Bharata : L'Origine du Théâtre. La Poésie et la Musique en Inde, Gallimard,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]