Beyblade: Metal (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beyblade: Metal
メタルファイト ベイブレード
(Metal Fight Beyblade)
Type Kodomo
Genre Aventure, comédie, sports
Manga : Metal Fight Beyblade
Auteur Takafumi Adachi
Éditeur (ja) Shōgakukan
(fr) Kazé
Prépublication Drapeau du Japon CoroCoro Comic
Sortie initiale
Volumes 11
Anime japonais : Beyblade: Metal Fusion
Réalisateur
Kunihisa Sugishima
Studio d’animation Tatsunoko, Synergy SP
Chaîne Drapeau du Japon TV Tokyo
1re diffusion
Épisodes 51
Anime japonais : Beyblade: Metal Masters
Réalisateur
Kunihisa Sugishima
Studio d’animation Tatsunoko, Synergy SP
Chaîne Drapeau du Japon TV Tokyo
1re diffusion
Épisodes 51
Anime japonais : Beyblade: Metal Fury
Réalisateur
Kunihisa Sugishima
Studio d’animation Tatsunoko, Synergy SP
Chaîne Drapeau du Japon TV Tokyo
1re diffusion
Épisodes 52

Autre

La saga Beyblade: Metal, connue sous le nom de Metal Fight Beyblade (メタルファイト ベイブレード, Metaru Faito Beibureedo?) au Japon, est une série de mangas écrite et dessinée par Takafumi Adachi. Elle est prépubliée entre septembre 2008 et février 2012 dans le magazine CoroCoro Comic puis compilé en un total de onze tomes. La version française est publiée par Kazé.

Elle a été adaptée en anime produit par les studios Tatsunoko et Synergy SP. L'adaptation en anime est séparée en trois saisons : Beyblade: Metal Fusion, Beyblade: Metal Masters et Beyblade: Metal Fury. La série Beyblade: Shogun Steel lui succède en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Beyblade: Metal Fusion est une série dérivée de la série originale Beyblade. Elle a été créée par Tatsunoko Pro, Synergy SP et coproduite par Nelvana et D-Rights. Elle a été diffusés tous les dimanches à 8h30 sur TV Tokyo au Japon.

La série comporte un nouveau personnage principal, Gingka Hagane (bladeur incroyablement doué originaire de Khoma). Gingka se lie rapidement d'amitié avec Kenta Yumiya (un garçon timide) et Madoka Amano (une jeune fille experte technicienne du Beyblade). Il y a au début 2 autres personnages, Benkei Hanawa et Kyoya Tategami. Ils commencent par le détester mais pour plus tard devenir des rivaux amicaux de Gingka.

Parallèlement, une organisation appelée la Nébuleuse Noire tente de s'emparer du pouvoir d'une toupie dite interdite volé au village de Khoma, Lightning L-Drago contrôlée par un blader très puissant, Ryuga.

Personnages[modifier | modifier le code]

Lieux[modifier | modifier le code]

Stadium[modifier | modifier le code]

Endroit conçus exprès pour les combats.

Village de Koma, Japon[modifier | modifier le code]

Le village de Koma est un petit village qui est situé près de la Forêt des Toupies et au pied de la Montagne Hagane.

Ce village est l'endroit où Gingka et Hyoma sont nés et ont grandi. Le village de Khoma est considéré comme la patrie du Beyblade car les enfants du village aiment les combats de Beyblade tout comme Gingka et Hyoma.

C'est aussi le village natal des parents de Gingka, des parents de Hyoma et du chien parlant Hokuto. Pour entrer dans le village de Koma, il faut avoir une autorisation : il faut combattre Hyoma et gagner, en cas de victoire on peut pénétrer le village.

Au-delà du village de Koma, il y a aussi bon nombre de stadiums dont un qui se nomment "Les Enfers Verts". Ce stadium est unique au monde car il a été créé par une météorite et sa surface ressemble à du verre, il y a quelques millions d'années avant la création du village de Koma.

Les Enfers Verts[modifier | modifier le code]

"Les Enfers Verts" est un stadium très ancien crée par une météorite, il y a bien longtemps.

Ce stadium est très spécial : il est en moldavite (un matériau venu des étoiles). De fait, ses parois sont lisses et donc très glissantes. Cela augmente la vitesse des toupies mais le stadium manque d'appuis, à part une zone plane au milieu. Pour avoir l'avantage, il faut donc arriver premier au milieu du stadium.

Les Ruines de la Montagne Hagane[modifier | modifier le code]

Les ruines de la Montagne Hagane sont situés près du village de Koma. l'entrée des ruines est au-dessus du long escalier. Il y a longtemps pendant l'Antiquité, une toupie avec le pouvoir interdit "Lightning L-Drago" a été scellé loin dans les ruines de la Montagne Hagane près du village de Koma. C'est dans ce même endroit que Ryuga et Doji de l'organisation de la Nébuleuse Noire viennent en hélicoptère vers ces ruines pour tenter de voler cette toupie interdite et aussi le duel Beyblade entre Ryo, le père de Gingka et Ryuga et sa toupie Lightning L-Drago a eu lieu et aussi que Ryo a failli perdre la vie devant son fils. Les ruines de la Montagne Hagane s'effondrent et Ryo décide de donner son Storm Pegasus à Gingka pour reprendre le flambeau de son père qui était le meilleur blader jamais connu dans le monde entier. Après ce terrible combat, Ryo est sauvé par son ami Hokuto et il dit à celui-ci qu'il fasse croire aux villageois et à son fils qu'il est mort durant le combat et aussi il dit que son fils deviendra un blader très puissant pour vaincre Ryuga et sa toupie interdite Lightning L-Drago et aussi arrêter les plans diaboliques de l'organisation de la Nébuleuse Noire une fois pour toutes.

Manga[modifier | modifier le code]

Les chapitres de Beyblade: Metal sont écrits et illustrés par Takafumi Adachi. Au Japon, ils sont publiés dans le mensuel CoroCoro Comic entre septembre 2008 et février 2012[1].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 27 mars 2009[ja 1] ISBN 978-4-09-140757-3[ja 1] 21 avril 2011[fr 1] ISBN 978-2-82030-075-1[fr 1]
2 26 juin 2009[ja 2] ISBN 978-4-09-140820-4[ja 2] 19 mai 2011[fr 2] ISBN 978-2-82030-123-9[fr 2]
3 27 novembre 2009[ja 3] ISBN 978-4-09-140857-0[ja 3] 23 juin 2011[fr 3] ISBN 978-2-82030-143-7[fr 3]
4 26 mars 2010[ja 4] ISBN 978-4-09-141035-1[ja 4] 13 juillet 2011[fr 4] ISBN 978-2-82030-159-8[fr 4]
5 26 juin 2010[ja 5] ISBN 978-4-09-141066-5[ja 5] 25 août 2011[fr 5] ISBN 978-2-82030-192-5[fr 5]
6 20 septembre 2010[ja 6] ISBN 978-4-09-141125-9[ja 6] 20 octobre 2011[fr 6] ISBN 978-2-82030-207-6[fr 6]
7 24 décembre 2010[ja 7] ISBN 978-4-09-141193-8[ja 7] 18 janvier 2012[fr 7] ISBN 978-2-82030-306-6[fr 7]
8 27 avril 2011[ja 8] ISBN 978-4-09-141237-9[ja 8] 11 avril 2012[fr 8] ISBN 978-2-82030-363-9[fr 8]
9 26 juin 2011[ja 9] ISBN 978-4-09-141299-7[ja 9] 8 juin 2012[fr 9] ISBN 978-2-82030-439-1[fr 9]
10 27 décembre 2011[ja 10] ISBN 978-4-09-141380-2[ja 10] 12 septembre 2012[fr 10] ISBN 978-2-82030-480-3[fr 10]
11 28 mars 2012[ja 11] ISBN 978-4-09-141433-5[ja 11] 7 novembre 2012[fr 11] ISBN 978-2-82030-533-6[fr 11]

Anime[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Saison 1 : Beyblade: Metal Fusion[modifier | modifier le code]

Saison 2 : Beyblade: Metal Masters[modifier | modifier le code]

Lors de son dernier combat contre Ryuga, Gingka perd Storm Pegasus. Son père, Ryo lui parle de l’existence d'une autre toupie (Galaxy Pegasus). Cette toupie a servi de prototype pour Storm Pegasus. Gingka la récupère. Bientôt, un nouvel arrivant défi Gingka nommé Masamune Kadoya avec sa toupie Ray Striker, prétendant être le bladeur numéro 1. Masamune perd contre Gingka. Ses amis le félicite d'avoir gagné mais Gingka avoue qu'il n'a pas su maîtriser Pegasus. Après sa défaite, Masamune continue à défier Gingka mais perd constamment. Finalement, Masamune réussit à battre Gingka (mais il le bat en reversant du sable sur Pegasus donc avec de la chance). Peu de temps après, Ryo, le père de Gingka leur annonce que un grand tournois international par équipe va avoir lieu. L'équipe sera composer de 3 membres titulaires et un membre remplaçant facultatif. Gingka, ayant gagné l'ultime bataille est déjà qualifié en tant que titulaire. Il ne reste donc que 2 places de titulaires avec un remplaçant. Masamune et Kyoya gagne leur places en tant que titulaires mais Kyoya refuse le poste. C'est donc Tsubasa le membre titulaire avec Yu comme remplaçant. Ils combattent beaucoup d'équipes comme La Wang Hu Zhong (l'équipe chinoise avec Da Shan,Chioun, Chaoxin et Mei Mei), la Lovushka (l'équipe Russe avec Alexeï, Nowaguma et Lira), La Wild Fang (l'équipe Africaine avec Kyoya, ce qui surprends tout le monde, Nile, Damouré et le taureau masqué qui est en fait Benkei), l'équipe Garcia (l'équipe brésilienne avec Argo, Selen,Yann et Enzo Gracia), l'équipe Excalibur (l'équipe Européenne avec Julian (pour l'Italie), Wales (pour l'Angleterre), Sophie (pour la France) qui combattent en duo et Klaus(dont on ne connais pas le pays d'origine)), et enfin l'équipe Star Breaker (l'équipe américaine avec Damian, Jack et Zéo,un ancien ami de Masamune). Finalement, l'équipe japonaise Gan Gan Galaxie réussit à gagner le championnat. Mais ce championnat servait seulement à récolter des donner pour pour créer un toupie pouvant tourner éternellement, libérant de l'énergie spirale (une force inimaginable). Mais avec l'aide des équipes du championnat (sauf Jack, Damian,l'équipe Garcia et Julian), ils réussissent à arrêter le docteur Ziggurat (celui à l'origine de l'énergie spirale). Tout redevient normal. Masamune décide aussi de rester au États-Unis afin de devenir numéro 1 avec ses amis Zéo et Toby.

Saison 3 : Beyblade: Metal Fury[modifier | modifier le code]

Yuki Mizusawa est un garçon passionné d'astronomie et joue au beyblade. Lorsqu'il apprends qu'un nouveau fragment d'étoile arrive sur Terre, il veut prévenir Gingka et ses amis à propos des bladeurs légendaires (les bladeurs légendaires sont des bladeurs dont la toupie renferme un fragment d'étoile). Yuki explique que le fragment d'étoile s'est divisé en 10 petits fragments qui sont tombés dans 10 toupies et que si le fragment tombe entre de mauvaises mains, le dieu de la destruction: Némésis, pourrait refaire surface et ainsi détruire la Terre. Gingka, Kyoya et Yuki réalisent alors qu'ils sont des bladeurs légendaires (ce sont d'ailleurs les seuls dans leur groupe). Gingka et ses amis partent donc à la recherche des autres bladeurs légendaires. Ils rencontrent tous les bladeurs légendaires tel que Aguma (avec sa toupie Scythe Kronos, de la planète Saturne), Dynamis (avec sa toupie Jade Jupiter et c'est d'ailleurs lui qu'il leurs raconta toute l'histoire à propos du fragment d'étoile),Titi (avec sa toupie Death Quetzalcoatl, de la planète Vénus), King (avec sa toupie Vari Arès, de la planète Mars), Chris (avec sa toupie Fantôme Orion, de la saison d'hiver) et Ryuga, le rival de Gingka (avec sa toupie L-Drago destructor, de la saison de l'été). Gingka est le bladeur légendaire de l'automne, avec Cosmic Pégasus, Kyoya est le bladeur légendaire du printemps, avec sa toupie Fang Léone et enfin, Yuki avec sa toupie Mercury Anubius, il est le bladeur légendaire de la planète Mercure.

Il est à noter que Kenta deviendra le bladeur légendaire de l'été car Ryuga lui donne son fragment d'étoile et sa toupie se transforme en Flash Sagittario.

Film[modifier | modifier le code]

Un film nommé Metal Fight Beyblade VS Taiyō Shakunetsu no Shinryakusha est sorti le 21 août 2010 au Japon[2]. Il se déroule entre Beyblade: Metal Masters et Beyblade: Metal Fury (Il n'y a pas de championat du monde mais Gingka a encore sa toupie Galaxy Pegasus).

Il raconte l'histoire d'une toupie, Sol Blaze, créée par le Soleil. Son propriétaire, Helios, manipulé par son maître appelé Bakim, veut faire ressusciter l'Atlantide. Gingka et ses amis, enfin en vacances d'été, s'amusent à la plage mais continuent toujours à jouer à leur passion, le beyblade. Dans le tournoi auquel ils participent tous, Helios arrive et sème le chaos. Mais ce que Helios cherchait, c'était des ailes de Pégase et donc la toupie de Gingka. Ils découvrent que l'Atlantlide a été engloutie en une nuit à cause de la toupie en aurie calque : Sol Blaze. Masamune, qui a perdu contre Helios, veut prendre sa revanche mais se fait blesser. Gingka décide alors de venger Masamune. Mais en fait, affronter Helios n'a fait qu'empirer les choses. Le maître d'Helios ne voulait en fait que faire entrer en colision un astéroïde avec la Terre pour tout détruire. Helios, ayant découvert qu'il a été trahi, décide d'aider Gingka et les autres afin que cela n'arrive pas. Finalement, Helios et Gingka réussissent à détruire l'astéroïde et ainsi, la Terre fut sauvée.

Doublage[modifier | modifier le code]

Personnages Voix japonaises[3] Voix françaises[3]
Gingka Aki Kanada Pablo Hertsen
Madoka Kei Shindou Claire Tefnin
Takashi Ao Takahashi Gauthier de Fauconval
Osamu Hitomi Nabatame Gregory Praet
Benkei Kenta Miyake Karim Barras
Blader DJ Noriaki Sugiyama Maxime Donnay
Kenta Emiri Katō Mélanie Dermont
Doji Takehito Koyasu Romain Barbieux
Ryuga Kenjiro Tsuda Alessandro Bevilacqua
Kyoya Satoshi Hino Sébastien Hebrant
Tsubasa Miyu Irino Xavier Percy
Hikaru Marina Inoue Audrey D'Hulstère

Références[modifier | modifier le code]

Édition japonaise
  1. a et b (ja) « Tome 1 »
  2. a et b (ja) « Tome 2 »
  3. a et b (ja) « Tome 3 »
  4. a et b (ja) « Tome 4 »
  5. a et b (ja) « Tome 5 »
  6. a et b (ja) « Tome 6 »
  7. a et b (ja) « Tome 7 »
  8. a et b (ja) « Tome 8 »
  9. a et b (ja) « Tome 9 »
  10. a et b (ja) « Tome 10 »
  11. a et b (ja) « Tome 11 »
Édition française
  1. a et b (fr) « Tome 1 »
  2. a et b (fr) « Tome 2 »
  3. a et b (fr) « Tome 3 »
  4. a et b (fr) « Tome 4 »
  5. a et b (fr) « Tome 5 »
  6. a et b (fr) « Tome 6 »
  7. a et b (fr) « Tome 7 »
  8. a et b (fr) « Tome 8 »
  9. a et b (fr) « Tome 9 »
  10. a et b (fr) « Tome 10 »
  11. a et b (fr) « Tome 11 »