Beverley McLachlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beverley McLachlin
Illustration.
Fonctions
Juge non-permanent invité à la Cour d'appel final de Hong Kong
Juge en chef du Canada
Prédécesseur Antonio Lamer
Successeur Richard Wagner
Juge puîné à la Cour suprême du Canada
Prédécesseur William McIntyre
Successeur Louis LeBel
Biographie
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Pincher Creek (Alberta)
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Diplômé de Université d'Alberta
Profession Juriste

Beverley McLachlin, née le 7 septembre 1943 à Pincher Creek en Alberta, est une juriste canadienne. Elle a été juge en chef du Canada de 2000 à 2017 en tant que première femme à tenir ce poste et est restée dans ces fonctions le plus longtemps de l'Histoire canadienne.

En mars 2018, elle a été nommée par la Chef Exécutive de Hong Kong, Carrie Lam, pour devenir juge non-permanent invitée à la Cour d'appel final de Hong Kong, juridiction suprême du système juridique de la Région administrative spéciale de Hong Kong [1]. Elle est entrée en fonction le 30 juillet 2018 pour un mandat de trois ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et carrière d'avocate[modifier | modifier le code]

Elle a obtenu de l'université de l'Alberta un baccalauréat en arts, une maîtrise en philosophie et elle est aussi bachelière en droit et major de sa promotion. Après ses études, elle pratiqua le droit de 1969 à 1975 et fut de 1974 à 1981 chargée de cours ainsi que professeure pour l'Université de la Colombie-Britannique.

Juge[modifier | modifier le code]

Sa carrière comme juge a débuté en 1981 à la Cour du comté de Vancouver, ensuite elle a été nommée juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique le 8 septembre 1981, puis à la Cour d'appel de la Colombie-Britannique le 5 décembre 1985. Par la suite, elle est nommée juge en chef de la Cour suprême de la Colombie-Britannique, le 7 septembre 1988, avant d'accéder à la plus haute magistrature du pays, la Cour suprême du Canada, le 30 mars 1989 et devient juge en chef du Canada le 7 janvier 2000.

Le 1er juillet 2008, elle fut à la tête du comité sélectif ayant choisi le médecin Henry Morgentaler, connu pour sa pratique de l'avortement et son militantisme pro-choix, à l'Ordre du Canada[2].

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Former Supreme Court of Canada chief justice Beverley McLachlin to be judge in Hong Kong », CBC.ca,‎ (lire en ligne)
  2. Article du Winnipeg Sun expliquant son rôle dans l'affaire