Beurre Charentes-Poitou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beurre (homonymie).
Beurre Charentes-Poitou
Image illustrative de l'article Beurre Charentes-Poitou
Logo Beurre Charente-Poitou

Utilisation Alimentation humaine
Type de produit Produit d'élevage
Variétés Produit laitier
Classification Beurre

Le beurre Charentes-Poitou est l'appellation d'origine d'un beurre français issu de la production du lait et de sa transformation en crème puis en beurre se déroulant dans le nord de la région Nouvelle-Aquitaine ainsi que dans le sud-ouest des Pays de la Loire. Cette appellation bénéficie d'une AOC depuis 1979[1] et AOP depuis 2009[2].

Issu exclusivement de crème pasteurisée elle-même extraite du lait cru produit par les agriculteurs de ce territoire, ce beurre est transformé industriellement pour l'essentiel dans les Charentes (Charente, Charente-Maritime) et dans le Poitou (Deux-Sèvres, Vienne, Vendée), mais aussi en Limousin (Haute-Vienne).

Production[modifier | modifier le code]

Seule l'obligation de production du lait cru dans le territoire de l'appellation est enregistrée au cahier des charges attaché à la protection de celle-ci.

Transformation[modifier | modifier le code]

Quatre étapes interviennent dans la transformation industrialisée du beurre Charentes-Poitou. L'écrémage a lieu par centrifugation où le lait cru est chauffé à 40°C. La pasteurisation intervient ensuite par chauffage entre 92 et 95°C de la crème liquide obtenue entraînant la destruction des ferments naturels. Vient ensuite la maturation qui intervient entre 9 et 15°C. via l'ajout de ferments de culture. Enfin, la crème est transformée en beurre par brassage et malaxage : c'est le barattage.

Spécifications[modifier | modifier le code]

Le beurre Charentes-Poitou se distingue des autres beurres par son odeur prononcée de crème épaisse mais également par une plus grande richesse en lactoses, qui lui confèrent des notes fruitées[3].

Protection de l'appellation[modifier | modifier le code]

La protection de l'appellation apporte certaines exigences : le beurre doit être sans colorants, sans antioxygènes ni substances désacidifiantes. Des tests organoleptiques de l’INAO (Institut national des appellations d’origine) sont effectués régulièrement.

Volumes de transformation[modifier | modifier le code]

En 2005, 7 937 tonnes de beurre Charentes-Poitou ont été fabriqués par un ensemble de sept transformateurs industriels (privés ou coopératives agricoles)[4], dont les marques commerciales sont[5] :

  • beurre Échiré ;
  • beurre Pamplie ;
  • beurre Celles-sur-Belle ;
  • beurre La Viette ;
  • beurre Lescure[6] (GLAC - Groupement des laiteries coopératives - à Surgères) ;
  • beurre Grand Fermage ;
  • beurre Montaigu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. bénéficie d’une AOC reconnue par le décret du 29 août 1979 publié au Journal officiel du 31 août 1979.
  2. Au pays du bon beurre, « Beurre Charentes-Poitou », (consulté le 7 mars 2014)
  3. Tests effectués par l’ENILIA (École nationale d’industrie laitière et des industries agro-alimentaires)
  4. « La maison du lait : le beurre Charentes-Poitou », archive 2005 (consulté le 8 mars 2014)
  5. [PDF] Au pays du bon beurre, « La lettre du beurre AOC Charentes-Poitou, p.3 », (consulté le 8 mars 2014)
  6. Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes, patrimoine industriel, « Beurre Lescure à Claix (Charente) », 2012, enquête 1989 (consulté le 7 mars 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]