Betty Garde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garde.
Betty Garde
Description de cette image, également commentée ci-après

Vers 1930 (photo promotionnelle)

Nom de naissance Katherine Elizabeth Garde
Surnom Betty
Naissance
Philadelphie
Pennsylvanie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 84 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Appelez nord 777 (1948)
La Proie (1948)
Femmes en cage (1950)
Séries notables Les Incorruptibles (1959-1960)
La Quatrième Dimension (1961)

Katherine Elizabeth « Betty » Garde est une actrice américaine, née le à Philadelphie (Pennsylvanie), morte le à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Entamant sa carrière d'actrice au théâtre dès 1922, Betty Garde joue notamment à Broadway (New York), où elle débute en 1925, dans Easy Come, Easy Go d'Owen Davis (avec Edward Arnold, Otto Kruger et Victor Moore). Suivront quatre autres pièces sur les planches new-yorkaises, la dernière représentée en 1966.

Fait notable, toujours à Broadway, elle crée en 1943 le rôle de Tante Eller (aux côtés d'Alfred Drake, Howard Da Silva et Celeste Holm), dans la comédie musicale Oklahoma !, sur une musique de Richard Rodgers. Notons que dans l'adaptation au cinéma de cette production à succès (représentée 2 212 fois jusqu'en 1948), réalisée par Fred Zinnemann sous le même titre et sortie en 1955, son rôle est repris par Charlotte Greenwood.

Betty Garde est également active à la radio et participe entre autres à des séries créées, dirigées et interprétées par Orson Welles, dont The Mercury Theatre on the Air (en) (deux épisodes, diffusés sur CBS en 1938).

Au cinéma en revanche, elle contribue à seulement treize films américains, disséminés entre 1929 et 1975. Trois de ses plus connus sont Appelez nord 777 d'Henry Hathaway (1948, avec James Stewart et Richard Conte), La Proie de Robert Siodmak (1948, avec Victor Mature et Richard Conte) et Femmes en cage de John Cromwell (1950, avec Eleanor Parker et Agnes Moorehead).

À la télévision enfin, Betty Garde apparaît dans trente-deux séries de 1949 à 1962, dont Les Incorruptibles (deux épisodes, 1959-1960) et La Quatrième Dimension (deux épisodes, 1961). Ultérieurement, elle revient au petit écran pour une ultime prestation, dans un téléfilm diffusé en 1971.

Théâtre à Broadway (intégrale)[modifier | modifier le code]

(pièces, sauf mention contraire)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma (intégrale)[modifier | modifier le code]

À la télévision (sélection)[modifier | modifier le code]

(séries, sauf mention contraire)

Séries radiophoniques (sélection)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]