Betting Exchange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (juin 2010).

Aidez à ajouter des liens dans les articles relatifs au sujet.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer. (mai 2014).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia. La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sources, etc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Découvrez comment faire pour le « wikifier ». Les raisons de la pose de ce bandeau sont sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

L’échange de mises (betting exchange en anglais) est une forme de pari sportif où les mises de certains joueurs peuvent être échangées et rachetées par d'autres joueurs. La technique, inspirée des paris boursiers, est interdite en France.

Le betting exchange nécessite un organisme mettant à disposition des parieurs (ou des courtiers) tous les outils nécessaires. L'organisme en question, généralement une plateforme internet, prend une commission sur les gains des parieurs. On peut citer par exemple Betfair, un des sites de betting exchange les plus connus.

Sur ce site internet, les parieurs peuvent parier sur l'issue d'une course ou d'un match ("back") ou bien parier contre l'issue de la course ou du match considéré ("lay"). Le "back" se présente comme un pari classique, à ceci près que les cotes proposées viennent d'autres parieurs.

Quand un parieur parie contre ("lay"), il prend la place du bookmaker et propose à des parieurs de miser sur l'issue qu'il a jouée. Ainsi, les cotes proposées en "back" proviennent de paris "lay" que des parieurs ont faits.

Cette forme de pari offre l'avantage de bénéficier de cotes plus avantageuses par rapport à celles des bookmakers[1]. Contrairement à ces derniers qui perçoivent une marge sur l'ensemble des paris qu'ils proposent, le système du betting exchange prélève 5 % sur le total des gains du vainqueur, soit 2 fois moins que la marge des sites de paris qui est approximativement de 10 %[2]. L'inconvénient majeur des betting exchange renvoi au concept de l'offre et la demande. En effet, il est seulement possible de parier lorsque d'autres parieurs sont prêts à échanger un pari avec vous.

Notes et références[modifier | modifier le code]