Besnik Mustafaj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Besnik Mustafaj
Description de cette image, également commentée ci-après
Besnik Mustafaj Place Bellecour à Lyon (France) Septembre 1995
Naissance
Bajram Curri, Albanie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Albanais
Genres
Roman

Besnik Mustafaj né le 4 septembre 1958, est un écrivain et homme politique albanais. Il vit à Tirana en Albanie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Besnik Mustafaj est né à Bajram Curri dans la région de Tropoja au nord de l'Albanie. Il étudie la langue française à l'Université de Tirana. Il décide très jeune de devenir écrivain et publie son premier recueil de poésie à l'âge de 18 ans.

À partir de 1989, il joue un rôle important dans le processus de démocratisation en Albanie. Il est membre fondateur du parti démocratique (premier parti d'opposition) et est élu député lors des premières élections libres en mars 1991.

En 1992, ses premiers livres sont traduits en français et publiés chez Actes Sud. Au même moment, il devient ambassadeur d'Albanie à Paris où il mène une vie littéraire intense en plus de la diplomatie. Il publie successivement plusieurs livres : des romans, un essai et une pièce de théâtre qui a été créée au Dôme-théâtre d'Albertville.

Au changement de gouvernement, après les élections de 1997, il demissione de son poste d'ambassadeur et rentre à Tirana où il crée la maison d'édition Ora, il traduit en albanais la poésie de Nazim Hikmet, et se consacre surtout à la politique de son pays.

Durant ces années d'intense participation à la vie politique de son pays en tant que responsables des affaires étrangères du « Partia Demokratike » (premier parti d'opposition créé à la chute de la dictature communiste il traduit en Albanais le livre « Penser L'Europe » d'Edgar Morin. Européen convaincu il a œuvré pour l'adhésion de l'Albanie à l'Union Européenne.

Le 11 septembre 2005, il devient ministre des Affaires étrangères, puis il démissionne le 24 avril 2007.

Depuis 2009, il a renonce a toute vie politique active et se consacre à son métier d'écrivain. A l'automne 2013 parait à Tirana son roman : Autoportret me teleskop (Un autoportrait au télescope).

À l'automne 2014, il publie chez le même éditeur (Botimet Toena) : Bishti i kometës (La queue de la comète) et à l'automne 2016 : Ëndrra e doktorit (Le rêve du docteur).

En 2009, il fonde "le Forum Albanais pour l'Alliance des Civilsations" afin de promouvoir en dehors de l'Albanie le modele de tolerance et d'entente religieuse qui prevaut en Albanie depuis des siecles.

Il est egalement membre du conseil d'administration de la Fondation Chirac.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]