Bescherelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le grammairien français, voir Louis-Nicolas Bescherelle.

Bescherelle est une collection de livres de référence en grammaire française, publiée en France (aux éditions Hatier) et au Canada (aux éditions Hurtubise). Nommée en l'honneur du lexicographe et grammairien français du XIXe siècle Louis-Nicolas Bescherelle, elle est reconnue pour son ouvrage sur la conjugaison des verbes français.

Description[modifier | modifier le code]

Le linguiste polonais Zygmunt Saloni présente une description précise de cet ouvrage :

« « Le nouveau Bescherelle — l'art de conjuguer » est un des manuels du genre les plus connus de la langue française. Entre autres, sa consultation est rapide et sûre. Il se divise en trois parties : une introduction, les tableaux de conjugaison des verbes types et la liste alphabétique des verbes usuels, ces deux dernières formant une totalité intégrale. Le numéro placé à la suite de chacun des verbes de la liste alphabétique renvoie au tableau de conjugaison où se trouve le verbe modèle qui illustre la conjugaison du verbe en question. Les appels de note dans la liste signalent les phénomènes irréguliers, notamment les points sur lesquels le verbe s'écarte de la conjugaison type : a) transitivité, b) pronominalité, c) défectivité, d) évaluation stylistique, e) mode de création des formes analytiques (avec l'auxiliaire avoir ou être). »

— Zygmunt Saloni, Projet d’un « Bescherelle » polonais, Revue québécoise de linguistique, vol. 17, no 2, 1988[1].

En raison de sa popularité, le terme Bescherelle est souvent utilisé dans le langage courant pour référer à un dictionnaire de conjugaison.

Les livres les plus connus sont :

  • Bescherelle collège
  • La Conjugaison pour tous (L'Art de conjuguer au Canada)
  • L'Orthographe pour tous
  • La Grammaire pour tous

Il existe également des versions produites en langues étrangères ( allemand, anglais, arabe, espagnol, italien et portugais ) afin d'en faciliter l'apprentissage pour les francophones.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zygmunt Saloni, « Projet d’un « Bescherelle » polonais », Revue québécoise de linguistique, vol. 17, no 2,‎ 1988, p. 217–236 (ISSN 0710-0167, DOI 10.7202/602633ar, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]