Berveni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Berveni
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Noms locaux
(ro) Berveni, (hu) BörvelyVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Berveni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
48,03 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
115 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Berveni jud Satu Mare.png
Démographie
Population
3 376 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
70,3 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Zoltán Kiss (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Berveni (d), Lucăceni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
447050Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Berveni (Bözvely en hongrois) est une commune roumaine du județ de Satu Mare, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Berveni est située dans le sud-ouest du județ, sur les rives de la Crasna, dans la plaine de Carei, à 8 km au nord de Carei et à 46 km au sud-ouest de Satu Mare, le chef-lieu du județ. Bien que frontalière avec la Hongrie, la commune ne possède pas de passage vers ce pays.

La municipalité est composée des deux villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Berveni (2 562), siège de la commune ;
  • Lucăceni (1 052).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village de Berveni date de 1216. Le village de Lucăceni a été créé après la Première Guerre mondiale par des colons roumains venus du Maramureș[2].

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire. Bâti au milieu des marais Ecedea, le village a bénéficié de sa position sur la route qui les traversait pendant tout le Moyen Âge. Au XVe siècle, les chroniques parlent de fortifications construites à cet endroit. Le village s'est ensuite progressivement dépeuplé en raison de l'insécurité due aux incursions ottomanes[3].

Au XVIIIe siècle, les Károlyi, propriétaires du village encourage l'installation de colons germanohpones d'origine souabe qui repeuplent le village[3].

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Berveni intègre le comitat de Szatmár (Szatmár vármegye). En 1873, la population souffre durement d'une épidémie de choléra[3].

À partir de 1889, le drainage des marais assainit les lieux mais provoque paradoxalement l'appauvrissement d'une population habituée à utiliser au mieux les ressources des marais : chasse, pêche, culture du jonc[3]. Au début du XXe siècle, la culture du chanvre apporte une certaine prospérité.

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie au Traité de Trianon et le județ de Sălaj dont le chef-lieu était la ville de Zalău.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale au traité de Paris en 1947.

De 1950 à 1968, la commune fair partie de la région de Baia Mare. ce n'est qu'en 1968, à la faveur de la réorganisatino administrative du pays qu'elle est rattachée au județ de Satu Mare auquel elle appartient de nos jours.

Des projets de remise en eau des marais frontaliers avec la Hongrie sont en cours actuellement[3].

Politique[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2008 2016 Hajmalka Kis PDL  
2016 En cours Zoltan Kis UDMR  
Élections municipales de 2016[4]
Parti Sièges
Parti national libéral (PNL) 1
Parti social-démocrate (PSD) 3
Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) 2
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 6
Parti populaire hongrois de Transylvanie (PPMT) 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[5] :

Démographie[modifier | modifier le code]

Berveni est une commune à majorité hongroise ; cependant, le village de Lucăceni a une majorité de population u.

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait 2 149 Hongrois (96,15 %), 47 Roumains (2,10 %) et 36 Allemands (1,61 %)[6],[1].

En 1930, on dénombrait 1 954 Hongrois (58,45 %), 1 048 Roumains (31,35 %), 123 Tsiganes (3,68 %), 101 Allemands (3,02 %), 78 Juifs (2,33 %), 13 Serbes (0,39 %) et 12 Ukrainiens (0,36 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 2 979 Hongrois (70,59 %) côtoyaient 1 224 Roumains (29,00 %) et 15 rescapés juifs (0,36 %)[1].

En 2002, la commune comptait 161 Roumains (3,56 %), 3 760 Hongrois (83,25 %), 433 Allemands (9,59 %) et 156 Tsiganes (3,45 %)[5]. On comptait à cette date 1 207 ménages et 1 085 logements[7].

Évolution démographique
1880 1890 1900 1910 1920 1930 1941 1956 1966
1 3241 3771 6882 2352 4303 3433 2584 2204 259
1977 1992 2002 2007 - - - - -
4 2153 7753 6143 569[8]-----

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture et l'élevage.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Berveni est traversée par la route régionale DJ108M qui la relie à Cămin et Carei au sud. Il n'existe pas de passage frontalier vers la Hongrie.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Berveni est située sur la ligne de chemin de fer Carei-Mátészalka mais ne possède pas de gare. La gare la plus proche est celle de Carei.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

  • Berveni, église réformée datant de 1806[9].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carte du județ de Satu Mare

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (hu) Recensements de 1850 à 2002
  2. (ro) Histoire de Lucaceni
  3. a b c d et e (ro) Histoire de Berveni
  4. (ro) « Rezultate finale 5 iunie 2016 », sur www.2016bec.ro (consulté le 12 juin 2016)
  5. a et b (ro) Statistiques officielles du recensement de 2002
  6. Jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale, il n'existait pas de nationalité juive ou tsigane, c'est pourquoi de nombreux habitants juifs, de culture allemande et le plus souvent germanophones, se déclaraient allemands, à ne pas confondre avec les communautés allemandes (principalement d'origine souabe) installées en Transylvanie, les statistiques de l'Entre-deux guerres permettent de faire la distinction
  7. (ro) Informations diverses sur la commune
  8. La population de Berveni en 2007 sur le site de l'Institut National de Statistiques de Roumanie
  9. Lieux de culte en Roumanie