Bertrand Van Ruymbeke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Ruymbeke.

Bertrand Van Ruymbeke, né en 1962 à Paris, est un historien et un angliciste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bertrand Van Ruymbeke est docteur en études anglophones de l'université Sorbonne-Nouvelle (1995)[1].

Professeur de civilisation américaine à l'université Paris VIII depuis 2004, il a longtemps enseigné au département d'histoire de l'université de Charleston en Caroline du Sud. Il a été pendant en 2011 et 2012, attaché à la coopération universitaire à l'ambassade de France aux Pays-Bas[2]

Il est le cofondateur du Journal of Early American History publié par Brill aux Pays-Bas. En 2003, il a soutenu sous la direction de Bernard Cottret une habilitation à diriger des recherches à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines sur « Histoire et mémoire : les migrations francophones dans l'espace atlantique ».

Il est le fils d'André Van Ruymbeke (1921-2012), résistant, haut fonctionnaire et dirigeant d'entreprise français et le frère du juge Renaud Van Ruymbeke[2] (né en 1952).

Son grand-père Paul dit Bobby et trois de ses grands oncles, belges, ont été footballeurs à l'Olympique de Marseille.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lauréat en 1992 de la South Carolina Historical Association pour le meilleur article d'histoire, il a reçu également le prix de la Huguenot Society of America en 2007 pour From New Babylon to Eden. En 2015 il est devenu membre sénior de l'Institut universitaire de France.

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Memory and Identity, Columbia, South Carolina University Press, 2003 (en collaboration)
  • From New Babylon to Eden, Columbia, South Carolina University Press, 2006
  • Constructing Early Modern Empires, Leyde, Brill, 2007 (en collaboration)
  • Naissance de l'Amérique du Nord, Paris, Les Indes savantes, 2008 (en collaboration)
  • L'Amérique avant les États-Unis : une histoire de l'Amérique anglaise, 1497-1776, Paris, Flammarion, 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice de la thèse dans le catalogue du Sudoc
  2. a et b Nina Sorel, « Comment Bertrand Van Ruymbeque travaille », Historia, no 796, avril 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]