Bertrand Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bertrand Roche

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (49 ans)
Surnom Zébulon
Carrière
Disciplines alpinisme, himalayisme, parapente
Compagnons de cordée Jean-Noël Roche
Ascensions notables plus jeune ascensionniste de l'Everest en 1990, première descente de l'Everest (depuis le Col Sud) en parapente biplaces
Plus haut sommet Everest
Profession moniteur de parapente, guide de haute montagne

Sept sommets

Bertrand Roche, alias Zébulon (ou Zeb), né le [1], est un alpiniste, guide de haute montagne, parapentiste français, moniteur de parapente breveté d'état.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le surnom de Zébulon, personnage monté sur ressorts du Manège enchanté, provient de son incapacité à rester en place[2].

À 11 ans, il atteint le sommet du mont Blanc qu'il a depuis gravi plus de quinze fois. À 12 ans, il s'initie au parapente et gravit aux États-Unis, avec son père Jean-Noël Roche, dit Pap’s, alpiniste himalayiste et parapentiste renommé, la célèbre paroi du Nose, El Capitan dans le Yosemite. Il est filmé pendant ce périple par Philippe Lallet, et deviendra le personnage central du film documentaire Pap's et Zébulon[3],[4] ainsi que du livre écrit par Jean-Noël Roche et Claude Roche : Pap's et Zébulon, ou, Les aventures extraordinaires d'un alpiniste de 12 ans[5]. À 14 ans, il traverse les Alpes en ski de randonnée — 2 000 kilomètres de l’Autriche à Nice.

Le 7 octobre 1990 à 17 ans, il gravit l’Everest, devenant alors certainement, à l'époque, le plus jeune summiter et, par la même occasion, le premier à atteindre le sommet en même temps que son père[6]. Plus tard il décroche un titre de champion de France de ski alpiniste, puis intègre l’équipe de France de parapente avec laquelle il participe aux championnats de France, d’Europe et du monde.

Fondu de vol libre, il a rencontré sa femme Claire en équipe de France de parapente dont il est membre depuis 1994. En 1996, il crée avec sa femme Antipodes, société de pluriactivités sportives, ils organisent des séminaires d’entreprises, des stages de parapente et de montagne, à travers la planète. Il a notamment traversé les Pyrénées en parapente. En 2016, il intègre le Team Niviuk Aventures aux côtés notamment de Julien Irilli, Jean-Yves Fredriksen (Blotch) et réalise durant l'automne le premier décollage biplace à l'Ama Dablam (6 856 m) sous la toute nouvelle aile tandem monosurface BiSkin 2P.

Claire et Bertrand ont terminé en octobre 2002 leur périple des sept sommets : gravir en technique alpine le plus haut sommet de chaque continent et redescendre en parapente biplace[7] : Aconcagua (Amérique du Sud), Kilimandjaro (Afrique), Denali (Amérique du Nord), Elbrouz (Europe), massif Vinson (Antarctique), Everest (Asie), mont Kosciuszko (Australie).

Il est le seul Français à avoir gravi l'Everest par ses 2 versants, népalais et tibétain.

Il détient longtemps le record d'altitude en vol biplace (avec son père du col Sud au camp de base de l'Everest). Il est le seul parapentiste avec sa femme Claire Bernier à avoir décollé en biplace depuis le sommet de l'Everest (mai 2001). Seul Jean-Marc Boivin avait avant lui décollé du plus haut sommet du monde, mais en parapente monoplace.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Escalade[modifier | modifier le code]

Expéditions[modifier | modifier le code]

Parapente[modifier | modifier le code]

  • Participe au premier Vol 4807 du Mont-Blanc en juin 1986 avec son père.
  • L 'Aconcagua en Amérique du Sud
  • Le Kilimanjaro en Afrique
  • Le Mac Kinley en Amérique du Nord
  • L'Elbrouz en Europe
  • Le Mont Vinson en Antarctique
  • L'Everest
  • Le Kosciuszko
  • Traversée de la Manche en 2009

Autres[modifier | modifier le code]

  • Il est distingué en 1990 par la médaille de l'Académie des sports
  • Il remporte en 2003, la 10e édition du Trophée Mer Montagne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Statistiques Everest
  2. Ce surnom créera polémique en 1999 : Une histoire: Privé de Zébulon., Libération, 18 août 1999
  3. Pap's et Zébulon de Philippe Lallet
  4. Pap's et Zébulon
  5. Pap's et Zébulon, ou, Les aventures extraordinaires d'un alpiniste de 12 ans décrivant son enfance et son parcours
  6. Le Sherpa Sambhu Tamang gravit le sommet le 5 mai 1973, mais son âge alors est incertain, variant en 16 et 19 ans selon les sources : The Youngest to Summit Everest is…
  7. 7 sommets pour un biplace

Sources[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]