Bertrand Poirot-Delpech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poirot et Delpech.
Bertrand Poirot-Delpech
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Paris, (France)
Décès (à 77 ans)
Paris, France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

Bertrand Poirot-Delpech ( à Paris - à Paris) est un journaliste, essayiste et romancier français, membre de l'Académie française de 1986 à sa mort. Il a travaillé notamment pour le quotidien Le Monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Scout dans sa jeunesse, il avait fait ses premières armes de journaliste au quotidien Jamboree-France, publié pendant la durée du jamboree de la paix (rassemblement mondial des scouts) à Moisson en 1947. Il est élève au collège Stanislas puis au lycée Louis-le-Grand.

Il est entré au Monde en 1951. Il y a été successivement chroniqueur judiciaire, chroniqueur théâtral et feuilletoniste pour le supplément Le Monde des livres.

Il était un passionné de voile et propriétaire d'un bateau. Il aimait notamment naviguer à partir du port de Granville (dans la Manche) son port d'attache et autour de l'archipel de Chausey. Il est mort des suites d'une longue maladie le 14 novembre 2006 à son domicile entouré de sa famille.

Il est le père de 3 enfants et sa fille Julie est l'écrivaine Julie Wolkenstein (née Poirot-Delpech).

Il est évoqué dans le 130e des 480 souvenirs cités par Georges Perec dans Je me souviens.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1958 : Le Grand Dadais (Prix Interallié)
  • 1960 : La Grasse Matinée
  • 1962 : L’Envers de l’eau
  • 1966 : Au soir le soir
  • 1969 : Finie la comédie
  • 1970 : La Folle de Lituanie (Grand prix du roman de l'Académie française)
  • 1976: Les Grands de ce monde
  • 1976 : La Légende du siècle
  • 1979 : Saïd et moi
  • 1980 : Marie Duplessis
  • 1981 : Feuilletons
  • 1982 : Le Couloir du dancing
  • 1984 : L'Été 36
  • 1986 : Bonjour Sagan
  • 1987 : Monsieur Barbie n’a rien à dire
  • 1988 : Le Golfe de Gascogne
  • 1989 : Traversées
  • 1994 : L’Amour de l’humanité
  • 1995 : Diagonales
  • 1997 : L’Alerte, théâtre
  • 1998 : Théâtre d’ombres, journal
  • 1998 : Papon : un crime de bureau
  • 1999 : Monsieur le Prince
  • 2001 : J'écris Paludes
  • 2002 : J'ai pas pleuré (avec Ida Grinspan)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]