Bertrand Halperin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bertrand I. Halperin est un professeur et physicien américain. Depuis 1992, il est titulaire de la Hollis Chair of Mathematics and Natural Philosophy (en) de l'université Harvard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il grandit à Crown Heights. Il fait des études à l'université Harvard et obtient son diplôme en 1961. En 1965, il obtient un doctorat de l'université de Californie à Berkeley sous la direction de John Joseph Hopfield.

Dans les années 1970, il travaille avec David R. Nelson (en) sur une théorie en 2-D de la fusion prédisant une phase hexatique, qui sera observée au début des années 1980[1].

Lors des années 1980, Halperin fait des contributions significatives à une théorie liée à l'effet Hall quantique entier.

En 2008, il est président du congrès Solvay.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 2001, il gagne le prix Lars Onsager. En 2003, Anthony J. Leggett et lui gagnent le prix Wolf en physique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) R. Pindak, D. E. Moncton, S. C. Davey et J. W. Goodby, « X-Ray Observation of a Stacked Hexatic Liquid-Crystal B Phase », Phys. Rev. Lett., vol. 46, no 17,‎ , p. 1135–1138 (résumé)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]