Bertrand Betsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Betsch.
Bertrand Betsch
Description de cette image, également commentée ci-après

Bertrand Betsch lors d'un concert à Limoges le

Informations générales
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson française
Instruments Guitare, clavier
Années actives Depuis 1997
Labels Les Imprudences, L'Autre Label
Composition du groupe
Membres Bertrand Betsch, Marc Denis

Bertrand Betsch, né le à Draveil est un auteur-compositeur-interprète et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Malgré un style énergique et poétique à la fois, Bertrand Betsch est resté jusqu'à ce jour un musicien confidentiel mais qui a su conquérir un public fidèle. L'écriture et la composition ont changé au fil des ans, fluctuant en partie en conséquence d'événements survenus dans sa vie, qu'il partage parfois avec son public à travers certaines de ses chansons.

En 1997 sort son premier album, "La soupe à la grimace" sur le label Lithium qui connaît un succès d'estime suivi d'une tournée (France, Belgique, Suisse, Espagne). En 2001, sort "BBsides", constitué de reprises, d’instrumentaux et de titres originaux. En 2004, il change de maison de disques et sort chez Labels/Virgin/EMI son troisième album, "Pas de bras, pas de chocolat", salué par la critique. Sa carrière se poursuit ainsi encore à l'heure actuelle.

Les textes mélancoliques des chansons de ses trois premiers albums s'appuient sur des thématiques et des sonorités assez noires mais pas dénuées d'humour. Après une extinction de voix de près d'un an qui remet en cause sa carrière, il revient avec l'album La Chaleur humaine dans lequel il évolue vers une écriture plus douce et plus romantique où il célèbre la vie à deux et l'amitié. Cette évolution se poursuivra encore dans les albums suivants puisqu'on retrouvera un grand nombre de duos avec voix féminine (notamment avec la chanteuse Clarika et Nathalie Guilmot), tout comme des chansons plus optimistes.

Auteur des paroles, des musiques et des arrangements de ses albums, il fait ensuite évoluer ses chansons au gré de diverses collaborations dont l'une avec Hervé Le Dorlot, son complice depuis les débuts de sa carrière, ou sur son album de 2007 avec Nathalie Guilmot.

Il s'installe en 2010 près de Toulouse où il rencontre le musicien et producteur Marc Denis qui l'accompagnera souvent sur scène et produira la plupart de ses albums suivants.

Ouvert à toutes les formes de culture, il revendique l'influence des courants musicaux de la fin des années 1970 et de chanteurs et de groupes comme The Cure, Joy Division, New Order, Bauhaus, Television, Talking Heads ou Brian Eno, mais aussi du jazz, du reggae, de la world-music ou encore de la musique de fanfares. Il revendique cependant aussi son appartenance au territoire de la chanson française avec pour figures tutélaires Gérard Manset et Alain Souchon.

Auteur de nouvelles qu'il proposa un temps sur son site internet, il publie son premier roman, Elle dit, en 2008.

Il est finaliste en 2005 du Prix Constantin.

En 2008, il quitte PIAS et crée 2 ans plus tard, le label 03H50 avec Baptiste Lusson. Il publie un album d’inédits intitulé "Je vais au silence", disponible uniquement en numérique sur les plateformes de téléchargement légales et sur CD1D. Il sortira 2 autres albums sur ce label, "Fonds de cale" en 2012 et "La nuit nous appartient", double album, en 2013, sans oublier le single "Au top / Les indignés". Il quitte définitivement 03H50 en 2014.

En 2014 il crée son propre label, Les Imprudences L'Autre label, aidé de son épouse Audrey, dans un souci d'ouverture vers son public, et d'entraide inter-artistes.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1997 : La Soupe à la grimace (Lithium)
  • 2001 : B.B. Sides (Lithium)
  • 2004 : Pas de bras, pas de chocolat (Delabel-Virgin-EMI)
  • 2007 : La Chaleur humaine (PIAS)
  • 2010 : Je vais au silence (03H50)
  • 2010 : Inédits de la Soupe à la Grimace (Sessions enregistrées durant l'été 1996) (Les Imprudences, L'Autre label / 03H50)
  • 2011 : Le Temps qu'il faut (03H50)[1]
  • 2012 : Fonds de cale (03H50)
  • 2012 : Au top / Les indignés (single, 03H50)
  • 2013 : La Nuit nous appartient (03H50)
  • 2015 : My Love Is For Free (Les Imprudences, L'Autre Label)
  • 2015 : B.O. "2 Automnes et 3 Hivers" (film de Sébastien Betbeder) (Les Imprudences, L'Autre label)
  • 2016 : Mostla Betsch Tape (compilation) (La Souterraine)
  • 2016 : La Vie Apprivoisée (Les Imprudences, L'Autre Label)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bertrand Betsch Le temps qu'il faut (3 H 50) octobre 2011 », Froggy's Delight (consulté le 1er septembre 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Février 2007 : La tristesse durera toujours, éditions La Machine à cailloux (essai)
  • Mai 2008 : Elle dit, éditions MiC MaC (roman)
  • Avril 2015 : Depuis la chambre, éditions La matière noire (ISBN 979-10-246-0129-8)

Collaborations[modifier | modifier le code]

Bertrand Betsch interprète une de ses compositions pour le livre de Florence Ferrandi et Stéphanie Maurice paru en septembre 2008 : A chacun sa place, éditions La Contre Allée ("Nulle Place" sur Cd audio inclus). Il a également proposé plusieurs titres inédits à la Compagnie "Si t'es pressé fais un détour" lors de l'écriture de leur pièce de théâtre "C'est-moi-même que je n'ai jamais rencontré" (écrite et mise en scène par Charlotte Alibert), jouée en 2011 à Besançon, où il était sur scène lors de la représentation, comme partie intégrante du projet.

En 2011, Bertrand Betsch a composé la bande son du spectacle C'est moi-même que je n'ai jamais rencontré de Charlotte Alibert, joué pour la première fois à Besançon le 30 mai de cette même année dans le cadre du festival des Emergences.

Liens externes[modifier | modifier le code]