Bertin Quentin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bertin Quentin
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activités
Autres informations
Mouvement
Instrument

Bertin Quentin, dit l'ainé, né vers 1690 et mort début 1767 à Ermont, est un violoniste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bertin Quentin dit l'ainé, frère de Jean-Baptiste Quentin, dit le jeune, débute en 1706 comme violoniste à l'Académie royale de musique (opéra de Paris). En 1713, après avoir participé au grand chœur, il joue juste derrière Michel-Richard de Lalande au second pupitre des premiers violons. Après le départ d'un certain Jacques Buret, il devient en 1720 basse de violon aux Vingt-quatre Violons du Roi. En 1749 il prend sa retraite et se retire à Ermont. En 1764 son nom disparait de la liste de pension de l'académie royale.

Bertin Quentin nous laisse un livre de 10 sonates pour le Violon seul et pour la Flûte avec la Basse continue qui était entre autres en vente chez l'auteur rue St. Martin vis-à-vis la fontaine Maubué

Liens externes[modifier | modifier le code]