Berthe Sylva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berthe et Sylva.
Berthe Sylva
Description de cette image, également commentée ci-après

Berthe Sylva vers 1925.

Informations générales
Nom de naissance Berthe Faquet
Naissance
Décès (à 56 ans)
Marseille
Activité principale Chanteuse
Genre musical Chanson réaliste, opérette
Années actives 1910 - 1937

Berthe Sylva, pseudonyme de Berthe Francine Ernestine Faquet, est une chanteuse française, née le à Lambézellec[1],[2] (commune fusionnée avec Brest en 1945), morte le à Marseille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Joseph Faquet (1860-1946), un marin, et d'Anne Poher (1863-1923), une couturière, Berthe Faquet aurait passé son enfance à Brest avant de se faire employer comme femme de chambre. Lors de la naissance de son premier enfant, elle n'est encore que femme de chambre ; elle a 16 ans. Bien qu'elle ait reconnu son fils le 27 décembre 1901, elle ne s'en occupera jamais, laissant l'éducation de l'enfant à ses grands-parents. Il est donc élevé à Brest et ne vit sa mère que trois fois dans sa vie. Elle aura également une fille.

Elle se serait mise à la chanson vers 1910.

De ses débuts, on ne possède pas beaucoup de témoignages, excepté une interview où elle évoque des voyages en Amérique du Sud, en Russie, en Roumanie et en Égypte, ainsi qu'une photo prise pendant la Première Guerre mondiale où on la voit aux côtés d'Eugénie Buffet et du chansonnier aveugle René de Buxeuil (enterré au cimetière du Père-Lachaise).

En 1928, Berthe Sylva se produit au caveau de la République. L'accordéoniste et compositeur Léon Raiter la remarque et lui propose de passer à l'antenne de Radio Tour Eiffel. C'est grâce à Léon Raiter, l'auteur des Roses blanches, qu'elle se met à enregistrer, tout d'abord chez Idéal puis chez Odéon, firme pour laquelle elle aura gravé en tout près de 250 titres pour de bien maigres profits…

Le succès est foudroyant. Le Raccommodeur de faïence, enregistré en 1929, se serait vendu à 200 000 exemplaires en deux ans. Les tournées en province se multiplient. À Paris, on l'entend au concert Pacra, à l'Européen, au Bataclan, à la Gaîté-Montparnasse, mais les salles les plus prestigieuses la boudent. Elle partage un moment l'affiche avec Fred Gouin, chanteur très prolixe en enregistrements (450 faces de 78 tours pour Odéon entre 1927 et 1935), aujourd'hui tombé dans l'oubli. Elle grave avec lui des duos tels Ferme tes jolis yeux (1932) et Un soir à La Havane (1933). Leur relation est passionnelle. Fred Gouin fut très affecté par la perte de son amante et amie. Il prit le maquis durant les années de guerre, puis quitta le monde de la chanson pour se reconvertir dans le commerce des frites.

Quelques anecdotes d'une authenticité plus ou moins douteuse jalonnent le parcours flamboyant de Berthe Sylva. En 1935, ses admirateurs marseillais lacèrent les banquettes de l'Alcazar, où elle joue à guichets fermés au début de la guerre, et enfoncent la porte de sa loge. En 1936, à l'enquête « quelle est votre chanteuse préférée ? », une majorité de jeunes filles entre 13 et 15 ans répondent « Berthe Sylva ». Une autre source mentionne un passage sur Radio-Toulouse en 1925 qui lui aurait valu 16 000 lettres d'admirateurs.

Berthe Sylva se fixe à Marseille au moment de l'Armistice de 1940. Le chanteur Darcelys y fut l'un de ses amis les plus fidèles. Elle meurt minée par la boisson et la pauvreté. Sa maison de disques finance des obsèques auxquelles seuls quelques amis assistent. Sa dépouille fut transférée à la fosse commune du cimetière Saint-Pierre de Marseille, lorsque, plusieurs années après, il ne se trouva personne pour renouveler la concession.

Les légendes entourant Berthe Sylva auraient été créées de toutes pièces ou à partir d'extrapolations journalistiques de faits réels après sa disparition. La diffusion de ces légendes fut facilitée par le fait qu'on ne possède quasiment aucun témoignage solide de nature biographique et par l'absence de documents cinématographiques. En outre, si l'on relativise l'importance de ses prestations sur scène, l'immense succès de Berthe Sylva est avant tout lié à ses nombreux enregistrements.

Sa voix précise qui se marie très bien avec la technologie en plein essor du microphone et de l'enregistrement électrique, son registre vocal étendu, la qualité de son interprétation, tantôt pathétique, tantôt enjouée, son physique ingrat de femme meurtrie par la vie furent les clefs du succès qu'elle connut de son vivant. Sa discographie puise à toutes les sources, sauf américaines : succès anciens des années 1900, succès d'opérette comme de cabaret, chanson réaliste, musette, musiques de films à grand succès. Berthe Sylva excelle dans la chanson narrative.

Après sa disparition, on retiendra d'elle, les chansons qui racontent non pas les bluettes et les joies du bal, mais celles qui dénoncent la misère, l'injustice, l'enfance blessée, la perte d'un être cher, la désillusion et l'échec sentimental.

Il faut noter que les « masters » d'un grand nombre de ses enregistrements des années 1930 ont été conservés et ont pu permettre des rééditions d'une très bonne qualité sonore. Encore aujourd'hui il se vend chaque année un nombre non négligeable de ses enregistrements.

Discographie sommaire[modifier | modifier le code]

1926
    • Les Roses blanches (paroles Charles-Louis Pothier ; musique Léon Raiter) ; enregistrement de référence 1937, Orchestre Albert Valsien, Méridian
1928
    • La Chanson de l'accordéon , (René-Paul Groffé / Albert Evrard).
    • Fleur de musette , (René-Paul Groffé / Marius Zimmermann).
    • Il y a une fille dans la maison , (René-Paul Groffé / Marius Zimmermann).
    • Tout au bord de la Marne , (René-Paul Groffé / Marius Zimmermann).
1929
    • Le Raccommodeur de faïence et de porcelaine , (Raoul Soler / André Dedcoq).
    • À Paname un soir , (Casimir Oberfeld / Charles-Louis Pothier).
    • Adieu Paris (Adios muchachos) , (Julio Cesare Sanders / Robert Marino / Lucien Boyer / Cesare Andrea Bixio).
    • Gelosa (Si je pouvais n'avoir plus d'yeux) , (Léo Daniderff / Henri Fursy).
    • C'est un petit nid, (René-Paul Groffe / Jean Eblinger).
    • J'ai compris , (Louis Poterat / Jean Lenoir) .
    • Quand même , (Jean Eblinger / Pierre Bayle).
    • Cigalounette , (Pierre Bayle / Max d' Yresne).
    • La Vieille Auberge , (René-Paul Groffé / Marius Zimmermann).
    • Mélodie d' amour , (Louis Despax / Vincent Scotto).
    • Le Tango du chat , (Léon Raiter / Vincent Scotto).
    • Fleur de la Riviera , (Fernand Pothier / Léon Raiter).
    • Rien ne vaut tes lèvres , (Pierre Bayle / Elvaury / Jean Eblinger).
    • Désir , (Manfred / Marcel Bertal / Louis Maubon).
    • Dolorita , (Paula Chabran / Paula Chabran).
    • La Batarde , (Charles Bouvet / Grime / Charles Guindani / Georges Charton).
1930
    • Fleur de misère , (Emile Spencer / Léon Stollé / Paul Haldy).
    • Rôdeuse de barrière (René de Buxeuil/ Léon Stollé).
    • Frou-Frou , (Hector Monréal / Henri Blondeau).
    • C'est mon gigolo , (Leonello Casucci / Julius Brammer / André Mauprey).
    • Le Tango des fauvettes , (César Andréa Bixio / Robert Marino).
    • Bonhomme Noël , (Louis Izoird / Léon Raiter).
    • Musette, (Léojac / René Flouron).
    • Mais je t'aime, (Laurent Halet / Roger Vaysse).
    • Séparation, (Paula Chabran / Roger Vaysse).
    • J'ai peur, (Jean Eblinger / Louis Despax).
    • Maruska, (Mario Cazes / Philippe Goudard)
    • Cœur de voyou, (Emile Spenser / Léon Stollé / Paul Haldy).
    • Folie, (Mario Cazes / Pierre Alberty).
    • Je n'ai qu'un amour , c'est toi, (Jean Boyer / René Sylviano / Wolfgang Zeller).
    • Rôdeuse de barrière, (René de Buxeuil / Pierre Alberty).
    • Rupture, (Leojac / Pierre Alberty).
    • Une larme, (A. Sale / Marc Hely).
    • Détresse, (Jean Charpentier / Emanuele Biletta).
    • Petite fleur , (Fernand Pothier / Léon Raiter).
    • Ah quel crâneur !, (Gaston Gabaroche / Phylo (Marnois) / Louis Briquet).
    • Tango d'adieu , (Géo Koger / Léon Raiter).
    • C'est pour Raymond , '(Charles Seider / Manuel Puig).
    • Marida ,(Aristide Bruant / Jane Bos).
    • Ce sont des mots , (Joseph (Jeo) Gey / Elvaury).
    • Ohé les petits bateaux , (René-Paul Groffé / Jean Eblinger).
    • Novia , (A. Aubret / A. Perrera).
    • Roule ta bosse , (Betove / Gantillon).
    • La vira , (Philippe Goudard / Mario Cazes).
    • Adoration (Mario Cazes / Michel Carré / Georges Sibre / Philippe Goudard).
    • Aimer, souffrir, mourir, (Mario Cazes / Philippe Goudard / Georges Sibre).
    • Celle que vous attendez , (Jean Lenoir / Tom Burke).
    • Les Yeux des femmes , (Fernand Beissier / Jean Delaunay).
    • Lassitude , (Bruard / Parrisé / René de Buxeuil).
    • Par toi , (Vincent Telly / Marcel Learsi).
    • Tu me dis non ,(W. Roson / André Mauprey).
    • Valsons Lison , (Roger Dufas / Roger Dufas).
    • Te revoir un soir , (Charles Seider / René Margand / Manuel Puig / Fredo Gardoni).
    • La Berceuse de la vague , (René-Paul Groffé / Joseph (Jeo) Gey).
    • La Chanson du vieux marin , (Jean Eblinger / Léo Daniderff).
    • Mais quand le cœur dit oui , (René Sylviano / Phylo (Marnois) / Jean Boyer).
    • Boublitchki , (Jean Lenoir / Barthel / Harsanyi).
    • Jamais , (Mario Cazes / Philippe Goudard / Michel Carré).
    • Ce n'est qu'une caresse , (Léo Sevestre / Albert Béguin).
    • La Valse des affranchis , (Roger Vaysse / J. Tem / Vincent Scotto).
    • La Java des ombres , (Roger Vaysse / Vincent Scotto).
    • Boston suprême , (Mario Cazes / Philippe Goudard / Michel Carré).
    • Veux-tu m'aimer , (Louis Poterat / Roger Vaysse / Lucien Kemblinsky)
    • Quand je danse avec lui , (Jean Eblinger / Louis Despax).
    • La vieille auberge , (René-Paul Groffé / Marius Zimmermann).
    • Regarde-moi.
  • 1931
    • Les mots ne sont rien par eux-mêmes.
    • Veux-tu ,(Robert Champfleury / Pierre Bayle / R. Xilser / Roger Lion).
    • La vie est un rêve , (Pierre Maudru / Albert Chantrier).
    • La Femme à la rose , (Gaston Gabaroche / Charles-Albert Abadie).
    • C'est sa java , (Emile Gavel / Jules Combe / René Margand).
    • Chantez, dansez, petits enfants.
    • C'est un tout petit , (Emile Gavel / M. Guitton).
    • Lorsque je vois tes yeux , (E. Egloff / P. Brébant).
    • Toi seulement toi , (Emile Audiffred / Ernest Arnold).
    • Le Cœur de Jeannette , (René de Buxeuil / P. Chagnaut).
    • Tarakanova , (Raymond Bernard / André Roubaud).
    • Ta voix , (E. Recagno / Roger Dumas).
    • Tu ne m'oublieras pas ? , (Raoul Moretti / Lucien Boyer)
    • Pourquoi nous dire adieu , (Marc Hely / Jane Bos).
    • La Fortune , (Pierre Alberty / Alcib Mario).
    • Sérénade des fleurs , (Didier Gold / Mario Cazes).
    • Je veux te donner toutes mes caresses , (Pierre Alberty / Désiré Berniaux / F. Giai-Levra).
    • Le p'tit gars, Perrette et le pot au lait (Jac Nam / Jac Nam).
    • Le Moulin rose , (Gaston-Louis Villemer / Paul Henrion).
    • Bonté de gosse , (P. Thomas / Pierre Codini).
    • Tu m'oublieras , (Henri Diamant-Berger / Jean Lenoir).
    • La Douceur d'aimer , (Pierre Maudru / Henri Verdun).
    • Tout est permis quand on rêve , (W. Heymann / Jean Boyer).
    • Si l'on ne s'était pas connu , (Léo Lelièvre fils / Pares / Georges Van Parys)).
    • Du gris, paroles d'Ernest Dumont, musique de Ferdinand-Louis Bénech (1920, sans cotage).
    • Sous les toits de Paris (du film de René Clair) , (Raoul Moretti / René Nazelles).
    • Amoureuse de la tête aux pieds (du film L'Ange bleu : Ich bin von Kopf bis Fuß auf Liebe eingestellt) chantée par Marlene Dietrich.
    • Tu ne sais pas aimer , (Guy Zoka / Maurice Aubret).
    • Souvenir , (Charles Pothier / Léon Reiter) .
    • Il est un petit nid , (Raymond Souplex / Fernand Heintz).
    • Viens, maman , (Léojac / Maisondieu / Charles Pothier).
    • La légende des flots bleus , (Paul Dalbret / Henri Christiné / Raoul Le Peltier)
    • Adoration, (Mario Cazes / Philippe Goudard ).
    • Le Petit Marchand de statuettes, (Roberty / Ernest Cloerec-Maupas / L. Folver).
    • Tes Roses , (D. Streva / A. Salabert / Robert Champfleury / Pierre Bayle).
1932
    • La Voix de maman (C. Fortin/ René de Buxeuil).
    • Mousmé d'amour (duo avec Fred Gouin), (Jules Combe / Armand Foucher / Albert Valsien).
    • Ferme tes jolis yeux (duo avec Fred Gouin) , (V. Thomas / René de Buxeuil).
    • Les Tisseurs de rêves , (René de Buxeuil / Raoul Le Peltier).
    • Rends moi mon papa ,(Chandon / Louis Izoird).
    • Fini ... la chanson d'amour (Jean Eblinger / Louis Despax).
    • Les Clochards,(Jean Eblinger / Lucien Boyer).
    • Musette-java, (Alcib Mario / René Flouron).
    • Le Tango de Paris, (Henri Verdun / Pierre Maudru).
    • Ce n'est qu'une poupée, (Louis lzoird / J. Chandon).
    • Soir de détresse, (Louis lzoird / Dommel).
    • Les Poupées de minuit, (René de Buxeuil / Suzanne Quentin).
    • Le Jouet, (Gaston Gabaroche / Charles-Albert Abadie).
    • Lettre enfantine, (B. Boussignol / F. Bossayl).
    • Gosse de misère , (René Flouron / Dequin).
    • Pourquoi douter de mon cœur ? , (Suzanne Quentin / René Cocheux)
    • La Valse du pavé , (Jean Lenoir / Raoul Leblond).
    • Pays des gondoles , (Fred Dolis / P.J Milli).
    • La Valse viennoise , (Armand Foucher / René de Buxeuil).
    • Dans la nuit , (M. Lupin / Berniaux).
    • Monte-Carlo , (Geo Koger / Léon Raiter).
    • Les Mots d'amour , (René Sarvil / Vincent Scotto).
    • Nocturne-java , (Larorre / Roger Vaysse / J. Tem).
    • Désir , (Marcel Bertal / Louis Maubon / Avenir H. Monfred).
    • Grisante folie , (Léon Raiter / Jean Teck / Florius).
1933
    • Un soir à la Havane (duo avec Fred Gouin) , (Charles-Albert Abadie / Gaston Gabaroche / Gaston Claret).
    • Le Clown et l'enfant , (E. Leclere / E. Leclere).
    • Lilas-blanc , (Théodore Botrel / Théodore Botrel).
    • Les Mômes de la cloche , (Decaye / Vincent Scotto).
    • Viens danser quand même , (Janblan / Jean Delettre).
    • Le Petit Ballon rouge , (Louis Bousquet / Henri Mailfait / Louis Izoird).
    • Berceuse tendre (duo avec Fred Gouin) , (Léo Daniderff / Emile Ronn (Henri Lemonnier).
    • Amour nouveau , (Pierre Alberty / Alcib Mario).
    • Tu joues si bien la comédie , (Jean Romani / Chaura).
    • Petite Ourida , (Raoul Le Peltier / Albert Valsien).
    • Éperdument , (Pierre Alberty / Alcyb Mario).
    • Les Trois Gosses , (Louis Bousquet / Louis Byrec).
    • Les Fleurs du pays , (Louis Despax / Pierre Codini).
    • La Java de Loulou , (Geo Koger / Vincent Scotto).
    • Quand tu me dis je t'aime , (P. Manaut / E. Emmerechts).
    • Tu devrais m'aimer autrement , (P. Manaut / Jean Lenoir).
    • Voilà l' marchand d' habits , ( L. Folver / H. Roberty / Ernest Cloerec-Maupas).


1934
    • Mon vieux pataud , (Raoul Le Peltier / Albert Valsien).
    • Toute pâle , (Roland Gael / Vincent Scotto).
    • Les Nocturnes , (Raoul Le Peltier / Gaston Gabaroche / Cluny).
    • Puisque tu pars, (P. Maye / René-Paul Groffe).
    • Tout le long de Sebasto, (Jean Lenoir).
    • L'Histoire de Ben-hur, (Louis Poterat / P. Sterman).
    • Entre tes griffes , (Marguetite Perney / H. Joliot).
    • Personne ? , (Maurice Aubret / Raoul Moretti).
    • Ce n'est qu'un souvenir , (Pierre Bayle / Jean Eblinger).
    • C'est une boutonnière , (Ameleti / Albert Valsien).
    • Tu n'te souviens , (Armand Deligny / Albert Valsien).
    • Dans les fortifs , (Robert Champigny / Ferdinand-Louis Benech / M. Piccolini).
    • Le Tango des étoiles , (Max Vière / Gaston Jean).
    • La Petite Maisonnette , (Max Vière / Gaston Jean).
    • Mon lou, reviens , (Raoul Leblond / V. Marceau).
    • Garde-moi sur ton cœur , (Raoul Leblond / V. Marceau).
    • Comme un moineau , (Jean Lenoir / Marc Hély).
    • Ce que je sens dans tes bras , (L. Quigars / Fernand Heitz).
    • Amour, Chimère , (Elvaury / Jean Eblinger).
    • Bonsoir Mam ' zelle , (Ferdinand-Louis Benech / Désiré Berniaux).
    • Soirs de Paris , (Eugène Rimbault / Fernand Heitz).
    • Tentation , (V. Aubin / Félix Marafioti).
    • J'ai cru , (Jean Romani / Félix Marafioti).
    • La Chaîne , (Emile Ronn (Henri Lemonnier) / Léo Daniderff).
    • Les Yeux noirs , (Charlys / Charlys)
    • Tous deux dans mon petit bateau , (Louis Charco / Henri Anis).
1935
    • Le P'tit Boscot , (Vincent Scotto / Charles Xam / Emile Gitral)
    • On n'a pas tous les jours vingt ans, musique de Léon Raiter paroles de Fernand Pothier.
    • Joujou de Noël , (Charlys / Charlys).
    • Polichinelle , (Charlys / Rousseau).
    • Tout près de la source , (Gaston Jean / Max Vière).
    • Petite Pierre, (Fernand Pothier / Pauline Lusseau / Léon Raiter).
    • Le soir sur la berge ,(Lucien Rigot / Cesare Andrea Bixio) .
    • Seuls sur la mer , (Philippe Goudard / Elvaury / René Crocheux).
    • Ecoutez les voix qui chantent , (P. Arezzo / Raoul Le Peltier).
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Découvrez comment la « wikifier ».
1936
    • V'la l'marchand d'chiffons , (A. Pesenti / André Dedcoq / J. Pellyan).
    • C'est un mauvais garçon , (Georges Van Parys / Jean Boyer).
    • Le Conte de grand-mère , (Jean Martel / Jean Martel).
    • Maman , (Maurice Yvain / Max Blot).
    • Vivre autrement , (Jean Romani / B. Planchon).
    • La chanson d'autrefois , (Marc Hély / José Jekyll).
    • Chanson pour elle , (Robert Malleron / Joséguy).
    • Sur notre vieux banc.
    • Ou sont tous mes amants ? , (Charlys / Maurice Vandair).
    • Tel qu'il est , (Alexander / Charlys / Maurice Vandair).
    • Toc toc , c'est moi , (A. Olivier / R. Guttinguer).
    • J'ai voulu retrouver , (Saint-Granier / Marguerite Monnot /Alec Rhégent).
    • Je voudrais ne plus me souvenir , (A. Hanot / Albert Valsien / Marcel Learsi) .
    • J' veux être là mon p'tit papa , (J. Loysel / R. Marbot).
    • Sur la lande bretonne , (Georges Zwingel / Pierre Bayle / J. Sieulle)
1937
    • Arrêter les aiguilles (Si l'on pouvait arrêter les aiguilles) , (Paul Dalbret / Briollet).
    • Si tu reviens ,(Saint-Giniez / Tiarko Richepin).
    • Du soleil dans ses yeux , (Gaston Claret / Jean Nelly / Elvaury).
    • Le Joli Fusil (chanson coquine) , (Gumery / de Lylle / F. Bossuyt)
    • Les Nuits , (Ernest Cloërec-Maupas / Denise Luciani).
    • Les Yeux de maman , (Mario Berto / P.A Basso).
    • La Madone aux fleurs , (Jean Vaissade / Latorre / Jean Martel / Roger Vaysse).
    • La Dernière Berceuse , (Mario Basso / P.A Basso).
    • Brouillards, (Vincent Scotto / Jean Rodor).
    • Le Maître à bord, (Roger Dumas / Jean Rodor).
    • Où est-il donc ? (Vincent Scotto / A. Descaye / Lucien Carol).
    • La Rue ou l'on passe, (Joeguy / A. Julien).
    • Aux amours de minuit, (Joeguy / A. Julien).
    • La légende du Monastère , (Leojac / P. Brebant).
    • J' attends le train des rêves , (Jean Lenoir / Maurice Aubret).
    • Ohé ! les mamans ! ohé ! les papas , (Louis lzoiard / Jean Payrac / Elvaury).
    • Le bouc à Naron , (Merry / Rieux / Matis).
    • Au bal musette , (Vincent Telly / Pierre Codini).
    • Tu rentres tard , (Jean Romani / Marcel Learsi / Albert Valsien).
    • Un joli coin , (Roger Dumas / E. Recagno).
    • Adieu , (Max Vière / Ghaura).
    • Bagages , (Max Vière / A. Cidale / Homère Tuerlinx).
    • Au revoir Malibu , (Jean Romani / Henry Bataille / Marcel Learsi / Albert Valsien).
    • L' homme de ma vie , (Jean Barencey / Gaston Claret).
    • Mêmes choses ... mêmes serments , (Elvaury / René Crocheux).
    • Mon village au bord de l'eau , (Marius Zimmermann / D'Anjou).
    • Lers rêves bleus , (Jean Rodor / Joseph (Jeo) Gey).
    • Titi , (Louis lzoird / Jean Payrac / Pierrefond / Elvaury).
    • Dodinette , (Pierre Alberty / Rodolphe Herrmann).
    • Le secret de Poupette , (Pierre Alberty / Alcib Mario).
    • L' enfant de la misère , (M. Farbi / M. Farbi).
    • Je sais si bien mentir , (Paulette Beyer / G. Togson).

1938

    • Mon seul amour , (Homère Tuerlinx / Jean Romani).
    • Redis-moi des mots tendres , (Michel Vaucaire / Jean Payrac / Albert Valsien).
    • L' écho du violon , (Marc Duthyl / Gabriel Chaumette).
    • Ne grondez pas les enfants , (José Mendeville / J. Zaccone).
    • Faits-moi des p'tits bateaux , (Bonzo / M. Julien / Nino Nardini).
    • Restez chez vous Mam' zelle.
    • Sa poupée.
    • Fais dodo grand-mère.
    • La vierge à la crêche.
    • La pluie, le vent, la neige , (Vincent Scotto / Emile Gitral / Jean Bertet).
    • Pensez aux mamans , (Ernest Dumont / Eugene Gavel).
    • Les Mamans , (Théodore Botrel / Paul Delmet).
    • Pavillons blancs.

1939

    • La lettre dans le tricot , (Paul Marinier / Lucien Boyer / Dominique Bonnaud).
    • Noël tragique , (Adolf Stanislas / Lucien Boyer).
    • Chanson vécue , (Forgettes / Henri Christiné).
    • A la porte , (Eugene Christen / Henri Christiné).
    • Adieu Paris , (Lucien Boyer / Julio Cesare Sanders)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Gianni Lucini, Luci, lucciole e canzoni sotto il cielo di Parigi - Storie di chanteuses nella Francia del primo Novecento), Novara, Segni e Parole, 2014, 160 p. (ISBN 978-88-908494-4-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]