Bert Stern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bert Stern
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Arme
Genre artistique
Distinction
Lucie Award ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Bertram Stern, connu sous le nom de Bert Stern, né le à Brooklyn (New York) et mort le , à 83 ans à son domicile de Manhattan (même ville), est un photographe de mode américain, spécialiste de portraits de célébrités.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né le 3 octobre 1929 à Brooklyn, fils d'un photographe pour enfants. Il abandonne les études à 16 ans, et commence à travailler au service du courrier du magazine Look. Il y fait la connaissance de Stanley Kubrick, à l'époque jeune photographes de ce magazine[1]. Il monte ensuite les échelons au sein de ce magazine, devient l'assistant du directeur artistique, et commence aussi à exercer comme photographe[1]. Après son service militaire, il est recruté en 1955 comme photographe commercial pour une campagne promotionnelle de la vodka Smirnoff. Il pose un verre de vodka devant la grande Pyramide de Khéops, avec le reflet de ce monument à l'envers dans la boisson : l'image est une innovation à l'époque. Il devient un protographe commercial et publicitaire très prisé[1].

Il est aussi réalisateur. Il réalise ainsi en 1959 Jazz on a Summer’s Day, un film documentaire sur le festival de jazz de Newport de 1958. En 1999, le film a été sélectionné par la Bibliothèque du congrès des États-Unis pour être conservé par le National Film Registry[2],[3].

Stern travaille comme photographe pour Lolita de Stanley Kubrick, et il prend les photographies de Sue Lyon pour l'affiche du film qui devint célèbre. Il photographie aussi Audrey Hepburn pour le numéro de mai 1963 de Vogue Paris[4], Madonna, Kylie Minogue, Drew Barrymore et Lindsay Lohan (recréant The Last Sitting), entre autres, en plus de son travail pour la publicité. En 1963, il lui est demandé de suivre Richard Burton et Elizabeth Taylor sur le tournage du film Cléopâtre. Les trois devient des amis, et il peut photographier ces deux acteurs en pleine idylle, dans des scènes « intimes et détendues »[1].

Mais son œuvre la plus connue est sans doute The Last Sitting, une collection de 2 500 photographies prises de Marilyn Monroe sur une période de trois jours, six semaines avant qu'elle meure, prises pour le magazine Vogue[1]. Stern a publié Marilyn Monroe: The Complete Last Sitting en 1992[1].

Stern a divorcé de la danseuse Allegra Kent (en) avec qui il a eu plusieurs enfants. Il meurt le à Manhattan[1],[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Claire Guillot, « Bert Stern, le dernier à avoir photographié Marilyn », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Preserving the Silver Screen (December 1999) - Library of Congress Information Bulletin », sur www.loc.gov
  3. (en) « Complete National Film Registry Listing | Film Registry | National Film Preservation Board | Programs at the Library of Congress | Library of Congress », sur Bibliothèque du Congrès
  4. (en) Sonia Rachline, Paris Vogue covers 1920-2009, New York, Thames & Hudson, , 207 p. (ISBN 978-0-500-51513-6, présentation en ligne), p. 148à 151
  5. (en) Paul Vitello, « Bert Stern, Elite Photographer Known for Images of Marilyb Monroe, Dies at 83 », The New York Times,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]