Berrichon (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berrichon (homonymie).

Berrichon
Image illustrative de l’article Berrichon (bateau)
Flûte berrichonne à Vieilles-Maisons-sur-Joudry
Généralités
Type Flute fluviale
Époque 1830 - 1950
Lieux Canal d'Orléans, Canal du Berry
Caractéristiques courantes
Taille 27,50 mètres de long sur 2,60 mètres de large environ.
Propulsion Halage

Le berrichon ou flûte berrichonne est un type de bateau de canal créé spécialement pour pouvoir fréquenter le canal de Berry qui est à petit gabarit de même que le canal de la Sauldre et la rigole d'Arroux. Bien sûr, le bateau berrichon peut fréquenter les voies de gabarit plus important, et on le verra s'aventurer jusqu'en Lorraine.

Ce type de bateau mesure 27,50 m sur 2,60 m au maximum et peut porter 60 tonnes à l'enfoncement d'1,20 m du canal de Berry, et 100 tonnes à l'enfoncement d'1,80 m sur les canaux « Freycinet ».

C'est un bateau emblématique de la grande époque de la batellerie. Construit en bois à plusieurs milliers d'exemplaires entre 1830 et 1950, il n'en reste que quelques exemplaires, une demi-douzaine environ, tous métalliques et reconvertis en bateaux-habitations sauf un qui continue de travailler : l'avitailleur Cher à Paris[1].

On le trouve aussi désigné sous les noms de « vierzon », « dunois » (de Dun-sur-Auron), « molusson » (de Montluçon), « campionnette » (du port Campionnet, à Digoin) ou encore « cercueil ».

Le tout premier type de bateau berrichon était nommé « bé de cane » à cause de son avant relevé qui évoquait (avec un peu d'imagination) un bec de canard.

Couple de haleurs.


Ce type de bateau n'étant pas motorisé,il était souvent tracté par un homme à l'aide d'une corde. La traction animale était aussi utilisée et le cheval ou plus souvent la "bourrique" était hissé à bord par une grue fixée à demeure sur la péniche. Des sangles passaient sous le ventre de l'animal pour son transport de la berge jusqu'à la cale. Il y passait la nuit. Ce type de traction a existé sur le canal du Centre entre autres jusqu'au milieu des années 1950.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On peut voir au Musée du Canal de Berry, à Audes (Allier), un berrichon de bois et un berrichon métallique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]