Bernice Carey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carey.
Bernice Carey
Naissance
Wisconsin, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès
Santa Clara, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Bernice Carey, née au Wisconsin en 1910 et décédée le à Santa Clara, Californie, est un auteur américain de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît sur une ferme dans le nord du Wisconsin avant que ses parents s’installent dans une petit ville. À l’âge de 13 ans, la famille déménage en Californie et habite successivement plusieurs localités de la côte Ouest entre San Francisco et Los Angeles.

Dans les années 1930, elle fait partie de mouvements politiques de la gauche américaine et rédige des textes de littérature prolétarienne. Comme d’autres écrivains de gauche, notamment Robert Finnegan et Dorothy B. Hughes, elle aborde le roman policier dans les années 1940. Dans son cas, c’est son mari, Richard Martin, un enseignant et un grand amateur du genre, qui la pousse à devenir un auteur de littérature policière. Son premier essai, L’assassin manque d’enthousiasme, est publié en 1949. Sept autres titres qui, à l'instar du premier, se déroulent tous en Californie, s’échelonnent ensuite jusqu’en 1955. Le Rouleau à pâtisserie donne un bon exemple de son style. Loin d’être un whodunit classique, la narration développe longuement la psychologie de chaque personnage et se double d’une analyse critique des nantis de la vallée de Salinas, inconscients de la misère d’autrui et aliénés par le culte de la jeunesse.

Dans ses dernières années, Bernice Carey s'installe à Los Gatos et meurt d'une crise cardiaque à l'âge de 79 ans.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Reluctant Murderer (1949)
    Publié en français sous le titre L’assassin manque d’enthousiasme, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 387, 1951
  • The Man Who Got Away With It (1950)
  • The Body in the Sidewalk (1950)
    Publié en français sous le titre Au bas des marches, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 431, 1952
  • The Beautiful Stranger (1951)
  • The Three Windows (1952)
  • The Missing Heiress (1952)
  • Their Nearest and Dearest (1953)
    Publié en français sous le titre Le Rouleau à pâtisserie, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 487, 1952 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 158, 1972
  • The Fatal Picnic (1955)

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]