Bernard Vaussion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bernard Vaussion

Naissance (60 ans)
Orléans (Loiret)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Grand chef cuisinier
Famille
Lameloise

Bernard Vaussion né le à Orléans est un grand chef cuisinier français. Il est responsable des cuisines de la présidence de la République de 2005 à 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Bernard Vaussion est régisseur et sa mère cuisinière dans un château, en Sologne[1].

Il a commencé sa carrière à 14 ans chez un pâtissier. À 16 ans, il devient commis de cuisine à l'ambassade des Pays-Bas. Puis il rejoint l'ambassade du Royaume-Uni comme second[2].

Après avoir fait son service militaire au palais de l'Élysée, en 1974, il y est engagé officiellement le 1er janvier 1975. Il se souvient : « Je suis arrivé comme commis, puis suis passé par tous les postes. Après, on s'installe, on reste deux, trois, quatre ans… Une route naturelle se dégage. On devient demi-chef de partie, chef de partie, sous-chef. Puis un jour on se dit "Et pourquoi pas chef ?" ». En 2005, il est promu chef des cuisines par Jacques Chirac[2]. À propos de la particularité de servir des hôtes de marques, il déclare : « L'important est de présenter des produits de chez nous, tout en faisant des clins d’œil à la culture des invités »[1]. Concernant sa relation aux grands chefs opérant dans des restaurants, il considère qu'« ils représentent une maison, ils dirigent 80 à 100 personnes. Je n'ai pas la même responsabilité. Je me suis longtemps senti en dessous d'eux. Pas du tout dans la même cour »[1].

Il prend sa retraite le 30 octobre 2013[3], après avoir travaillé à la présidence pendant quarante ans[4], sous les présidents Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Michael Ellis, directeur international des guides Michelin note que « Bernard Vaussion aura occupé l'un des postes les plus importants de la gastronomie mondiale »[1].

Il est depuis président honoraire du Club des chefs des chefs, l'association regroupant les cuisiniers des chefs d'État[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Hadrien Gonazales, « Bernard Vaussion, le chef du palais », in Le Figaro, encart « Culture », samedi 9 / dimanche 10 novembre 2013, page 37.
  2. a et b Biographie de Bernard Vaussion sur rungisinternational.com, consulté le 21 juin 2013
  3. Ulla Majoube, « Le chef Bernard Vaussion quitte l'Élysée », in L'Express, 17 octobre 2013.
  4. « 40 ans à l'Elysée : Bernard Vaussion, du secret des cuisines à la table des présidents », sur Dailymotion par la Présidence de la République, consulté le 29 mars 2014.