Bernard This

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard This
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfants

Bernard This est un psychiatre et psychanalyste français, né à Longuyon (Meurthe-et-Moselle) le 14 avril 1928 et mort le 20 septembre 2016 à Paris

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études de médecine à l'université de Nancy et se spécialise en l'obstétrique. Il se forme à l'hypnose et à la psychanalyse. Il exerce l'obstétrique à l'Hôpital Foch à partir de 1953, où il est l'un des premiers médecins français à militer pour l'accouchement sans douleur. Il a également travaillé à la Clinique des Bluets, à l'Hôpital Claude Bernard. Simultanément il faisait sa formation psychanalytique.

Il s'ntéresse à la vie in utero, à la naissance et aux nouveau-nés et à leurs parents. À la fin des années 1950, il participe à la création du Centre Étienne Marcel[1], à Paris, avec Charles Brisset, Thérèse Tremblay et Madeleine Casanova), dont il est directeur médical jusqu'en 1994.

En 1969, il participe, avec notamment Judith Dupont et Madeleine Casanova, à la création de la revue de psychanalyse Le Coq-Héron[2].

Il est le créateur, avec Danielle Rapoport, du Groupe de recherches et d'études du nouveau-né (GRENN)[3]. Dans ce cadre, il a suscité la publication d'un livre important sur l'Aube des sens, et a exploré de nombreuses méthodes d'accouchement, notamment la sophrologie, l'accouchement en piscine ou, surtout, l'haptonomie, qu'il a contribué à promouvoir en France dès 1980[4].

En 1979, il participe à la création, avec Pierre Benoit et Colette Langignon[5] de la première Maison verte, maison d'accueil en journée pour les jeunes enfants et leur famille[6]. Ce concept s'est ensuite développé dans plusieurs autres villes en France et à l'étranger, avec la création de structures aux noms parfois distincts[7], tels La Maisonnée à Strasbourg[8] ou les Maisons ouvertes à Bruxelles[9].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La psychanalyse, science de l'homme en devenir. la vie affective prénatale, Casterman, 1960.
  • Drogues et tranquillisants, avec M. Nicat et J. Vinchon, Casterman, 1962
  • L'adoption, Casterman, 1965
  • Naître, Aubier Montaigne, 1972
  • Le père, acte de naissance, Le Seuil, 1980
  • Enfants en souffrance, avec F. Dolto et D. Rapoport, Stock, 1981
  • La Requête des enfants à naître, Le Seuil, 1982
  • Le Développement de la sécurité de base chez l'enfant, Z'éditions, 1990
  • La Maison verte, Belin, 1993.
  • Neuf mois dans la vie d'un homme, Interéditions, 1994
  • La psychanalyse, Éditions Casterman, 2002.
  • Rencontre entre un psychanalyste et un obstétricien, par B. This et R. Bellaiche, Éditions Belin

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Entretien avec Bernard This, Carnets de santé, mars 2010 [lire en ligne].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]