Bernard Stalter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bernard Stalter
Bernard Stalter.jpg
Bernard Stalter en 2018.
Fonctions
Conseiller régional du Grand Est
Bas-Rhin
-
Membre du Conseil économique, social et environnemental
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
StrasbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Bernard Stalter, né le à Brumath (Alsace) et mort le à Strasbourg (Grand Est), est un entrepreneur et un homme politique français.

Chef d’entreprise artisanale de coiffure, il est en outre président de l’Union nationale des entreprises de coiffure (Unec) et président de CMA France, établissement national fédérateur du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat. Bernard Stalter est conseiller régional délégué à l’artisanat. Il est élu le 26 septembre 2018 Président de la CNAMS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Stalter est né le 12 mars 1957[1] à Brumath[2],[3].

Il effectue son apprentissage dans la coiffure à partir de l'âge de 14 ans[4]. Il obtient son Brevet de Compagnon coiffeur hommes en 1974, celui de coiffeur dames en 1976, et en 1982 il obtient le Brevet Professionnel coiffure mixte[2]. Coiffeur dans l'Armée, sur la base aérienne d'Entzheim (aujourd'hui fermé), Bernard Stalter ouvre par la suite son premier salon de coiffure à Brumath en 1993[5].

Élu en novembre 2007, Bernard Stalter préside à partir du mois de décembre le Conseil économique et social d'Alsace (CESA), il succède à Jean-Marie Sander qui ne s'est pas représenté[6], puis démissionne en 2013[5].

En 2014 il devient président de l’Union nationale des entreprises de coiffure (Unec)[5],[7].

En 2015, il intègre le Conseil économique, social et environnemental jusqu'en 2018.

Bernard Stalter est président de l'entreprise Beaute Diffusion Events, créée en 2014, dont le chiffre d'affaires en 2015 s'élève à 1 468 397 €[1]. Il est mandataire de plusieurs sociétés dont Sarl la Coiffure, Coiffure Bernard et Agiprim[1].

Seul candidat, Bernard Stalter est réélu en novembre 2016 président de la Chambre de métiers d'Alsace et du Grand Est[8],[9]. Il est alors également président de la Siagi (société de caution mutuelle pour les petites entreprises) et président de l’Union des corporations artisanales du Bas-Rhin[10].

En décembre 2016, il est élu président de CMA France [11], désigné par 106 voix sur 113[9], il succède à Alain Griset[10].

En 2017, la PME familiale qu'il dirige emploie une soixantaine de personnes dans trois salons de coiffure en Alsace[7].

Bernard Stalter arrive en mai 2017 en Corse, il rend visite à des professionnels touchés par les inondations du mois de novembre 2016[12]. Plusieurs ressortissants de la chambre reçoivent une subvention débloquée par le fonds de calamité géré par CMA France [12]. De passage en Guadeloupe en octobre 2017, il réussit également à débloquer des fonds au profit des entreprises sinistrées par l'ouragan Maria[13].

En décembre 2017, il est élu à la vice-présidence de l'Union européenne de l'artisanat et des PME (UEAPME)[14].

Bernard Stalter est élu le 26 septembre 2018 à la tête de la Confédération nationale de l’artisanat des métiers de service et de fabrication (CNAMS) lors du congrès de l'organisation. Bernard Stalter succède à Pierre Martin, artisan coiffeur, qui présidait la CNAMS depuis 2009[15].

Le 20 mars 2020, il annonce sur sa page Facebook avoir été diagnostiqué positif au Covid-19 ; il meurt de cette maladie le 13 avril 2020 à l'âge de 63 ans[16],[17].

Politique[modifier | modifier le code]

Aux élections municipales de 2014, Bernard Stalter préside le comité de soutien de la candidate UMP Fabienne Keller[5]. Bernard Stalter est conseiller régional (LR) du Grand-Est délégué à l’artisanat[10]. En mars 2016, la majorité de Philippe Richert (LR) à la nouvelle région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne (ALCA) est accusée de conflit d’intérêts autour de Bernard Stalter[18].

Famille[modifier | modifier le code]

Marié le à Agnès (née Lemmel le ), Bernard Stalter est père d'un enfant, Benjamin, né le à Haguenau[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Bernard STALTER », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 6 février 2018).
  2. a et b « Bernard Stalter président de l'APCMA », sur petitesaffiches.fr (consulté le 6 février 2018).
  3. a et b « PARIS : Bernard STALTER, élu à la présidence de l’APCMA », sur presseagence.fr, (consulté le 6 février 2018).
  4. Julie Giorgi, « Bernard Stalter : Le philanthrope », sur lejournaldesentreprises.com, (consulté le 6 février 2018).
  5. a b c et d Christian Lienhardt, « Bernard Stalter à la tête des 170.000 coiffeurs de France », sur lesechos.fr, (consulté le 6 février 2018).
  6. « Bernard Stalter. Président du Cesa », sur letelegramme.fr, (consulté le 6 février 2018).
  7. a et b Cyrille Lachèvre, « Bernard Stalter, ambassadeur d’un artisanat qui revendique toute sa place », sur lopinion.fr, (consulté le 6 février 2018).
  8. L'Est-Éclair, « Bernard Stalter élu président de la chambre régionale des métiers », sur liberation-champagne.fr, (consulté le 6 février 2018).
  9. a et b « Bernard Stalter élu président de l’APCMA », sur dna.fr, (consulté le 6 février 2018).
  10. a b et c Julien Bouillé, « Les multiples casquettes de l’Alsacien Bernard Stalter président, entre autres, des artisans de France », sur lunion.fr, (consulté le 6 février 2018).
  11. Alvezio Buonasorte, « Bernard Stalter élu président de l’APCMA », sur lalsace.fr, (consulté le 6 février 2018).
  12. a et b « Le chef des artisans rend visite aux sinistrés de novembre », sur corsematin.com, (consulté le 6 février 2018).
  13. Yvor J. Lapinard, « Belle solidarité du monde de l'artisanat », sur France-Antilles Guadeloupe, (consulté le 6 février 2018).
  14. Amaury Bucco, « Bernard Stalter : de l'Alsace à l'Europe, il plaide pour les artisans », sur lefigaro.fr, (consulté le 19 février 2018).
  15. « Bernard Stalter élu président de la CNAMS », Le Monde des artisans,‎ (lire en ligne, consulté le 26 septembre 2018).
  16. https://www.dna.fr/economie/2020/04/13/le-leader-de-l-artisanat-bernard-stalter-s-est-eteint
  17. « Coronavirus : Bernard Stalter, président de la chambre des métiers d'Alsace et de France, est mort », sur France Bleu, (consulté le 13 avril 2020)
  18. Jean-François Gérard, « La majorité de Philippe Richert accusée de conflit d’intérêts autour de Bernard Stalter », sur rue89strasbourg.com, (consulté le 6 février 2018).
  19. a b c d et e Samira Hamiche, « Bernard Stalter élu président de l'APCMA », sur lemondedesartisans.fr, (consulté le 6 février 2018).
  20. Décret du 14 novembre 2016 portant promotion et nomination (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]