Bernard Sachs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sachs.
Bernard Sachs, vers 1900

Bernard Sachs (né le à Baltimore dans le Maryland et mort le ) est un neurologue américain, connu notamment pour ses travaux sur la maladie de Tay-Sachs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son diplôme de l'université Harvard en 1878, Sachs poursuit ses études en Europe sous la direction des certains des plus importants médecins de l'époque tel que Adolf Kussmaul, Friedrich Daniel von Recklinghausen, Friedrich Goltz, Rudolf Virchow, Carl Westphal, Theodor Meynert, Jean-Martin Charcot et John Hughlings Jackson. Plus tard en 1885, il traduit en anglais l'ouvrage majeur de Meynert, Psychiatrie [1].

Il retourne aux États-Unis où il ouvre son cabinet à New York et exerce la neurologie. Il enseigne au New York Polyclinic Hospital et est consultant au Mount Sinai Hospital et au Manhattan State Hospital. À côté de cela, il est éditeur du Journal of Nervous and Mental Disease (1886-1911) et est président de la American Neurological Association (1894 et 1932) [1].

Travaux[modifier | modifier le code]

La maladie de Tay-Sachs est nommée suite aux travaux de l'ophtalmologiste britannique qui décrit le premier la tâche rouge sur la rétine de l'œil humain en 1881 [2] et Sachs qui décrit les changements cellulaires de la maladie et relève en 1887 l'importante prévalence chez les juifs ashkénaze d'Europe de l'Est [3].

Publications[modifier | modifier le code]

Sachs publie plus de 200 articles scientifiques et des livres dont Nervous and Mental Disorders from Birth through Adolescence qui est devenu une référence pour les professionnels de santé. En 1926 il publie The Normal Child, un manuel d'éducation qui devient populaire chez le grand public et dans lequel il se fait l'avocat du sens commun pour l'éducation des enfants et rejette plusieurs théorie psychologiques tel que la psychanalyse[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Who Named It?; Bernard Sachs » (consulté en 2009-04-26)
  2. Warren Tay, « Symmetrical changes in the region of the yellow spot in each eye of an infant », Transactions of the Opthalmological Society, vol. 1,‎ 1881, p. 55 à 57
  3. Bernard Sachs, « On arrested cerebral development with special reference to cortical pathology », Journal of Nervous Mental Disease, vol. 14,‎ 1887, p. 541 à 554

Voir aussi[modifier | modifier le code]