Bernard Pullman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bernard Pullman (né le à Włocławek en Pologne et mort le à Paris) est un chimiste et biochimiste quantique théoricien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Pullman commença ses études supérieures à la Sorbonne (Paris), puis s'engagea dans les Forces françaises libres et y servit comme officier du génie en Afrique et au Moyen-Orient durant la Seconde Guerre mondiale. Il revint à Paris en 1946, où il acheva une licence ès sciences la même année et obtint un doctorat en sciences en 1948. De 1946 à 1948, il travailla pour le CNRS. Il fut nommé en 1954 professeur à la Sorbonne, puis, en 1959, prit la direction du département de biochimie quantique de l'Institut de biologie physico-chimique. En 1963, il devint directeur de ce laboratoire. Il fut l'un des membres fondateurs de l'Académie internationale des sciences moléculaires quantiques, dont il fut également président. Il fut également président de l'International Union of Pure and Applied Biophysics.

Bernard Pullman publia, durant sa carrière, environ quatre cents articles scientifiques et cinq livres, dont trois publiés avec sa femme Alberte Pullman avec qui il collabora toute sa vie. Dans des travaux communs publiés dans les années 1950 et 1960, ils fondèrent le nouveau champ de la biochimie quantique et à ce titre, Bernard Pullman fut nommé président honoraire de l'International Society of Quantum Biology. Ils furent aussi parmi les pionniers dans l'utilisation de la chimie quantique afin de prédire les propriétés cancérogènes des hydrocarbures aromatiques.

Après sa retraite en 1989, il écrivit L'atome dans l'histoire de la pensée humaine, un travail de vulgarisation.

Décorations[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Par Bernard Pullman
  • La structure moléculaire, Paris, Presses universitaires de France, 1953
  • La biochimie électronique, Paris, Presses universitaires de France, 1963
  • Bernard Pullman, L'atome dans l'histoire de la pensée humaine, Paris, Fayard, coll. « Le Temps des sciences », , 438 p. (ISBN 978-2-213-59463-7)
Par Bernard et Alberte Pullman
  • Les théories électroniques de la chimie organique, Paris, Masson, 1952 (préfacé par Louis de Broglie)
  • Cancérisation par les substances chimiques et structure moléculaire, Paris, Masson, 1955
  • (en) Quantum Biochemistry, New York, Intersciences, 1963

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bernard Pullman » (voir la liste des auteurs).
  • (en) International Journal of Quantum Chemistry, 75 (3), 1999, Special Issue: In Memory of Bernard Pullman

Liens externes[modifier | modifier le code]